En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 5 heures 51 min
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 9 heures 7 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 10 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 12 heures 58 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 14 heures 16 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 16 heures 22 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 16 heures 33 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 16 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 17 heures 20 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 7 heures 20 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 9 heures 58 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 11 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 12 heures 37 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 13 heures 45 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 14 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 16 heures 46 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 17 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 17 heures 28 min
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Atlantico business

Pour Theresa May, pas question de Brexit sans accord. Sauf que les Anglais ne s’entendent toujours pas sur le type d’accord

Publié le 29 janvier 2019
Brexit : Theresa May propose d'amender son projet d’accord et demande aujourd'hui aux députés de voter sur un plan B.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Brexit : Theresa May propose d'amender son projet d’accord et demande aujourd'hui aux députés de voter sur un plan B.

Ce qui se passe désormais en Grande Bretagne est de plus en plus incompréhensible. Theresa May doit aujourd’hui proposer aux députés de Westminster de voter sur des modifications qu‘elle a apportées à son projet de deal pour qu'il leur soit acceptable par une majorité. C’est à dire un accord qui scellerait une rupture, mais qui prévoirait des conditions amiables du divorce. Le compromis n’est pas facile. Pour les uns, un Brexit sans accord conduit l’économie dans le mur et pour les autres, un Brexit avec accord revient à rester dans le statu quo.

Ajoutons à cela, qu’en cas de plan B acceptable, il lui faudra ensuite revenir à Bruxelles pour le négocier avec la Commission. Or, Michel Barnier qui représente les 27 membres de l'Union européenne a dit mille fois  que la dernière mouture accouchée après deux années de travail n’était pas amendable, sauf changements importants dont il faudrait reparler. Bref on n’en sort pas.

1er point. Du côté de l’opinion publique anglaise, plus on se rapproche de la date du 29 mars, plus on se rend compte que l'opération Brexit n'a pas été préparée ; le monde des affaires, notamment, commence à s’inquiéter sérieusement de ce qui peut se passer dans la nuit du 29 mars. C’est toujours la grande inconnue. Quelle frontière, quels contrôles, quelles taxes de douane ?

2e point, Theresa May s’est engagée à appliquer la décision du Brexit jusqu’au bout, mais de tout faire pour parvenir à un accord pour éviter le chaos économique.

3e point : les députés refusent de donner une majorité à son premier projet mais rien n’est prêt pour sortir sans accord.

4e point : A partir de ce constat, Theresa May propose aujourd’hui un plan B et viendra sans doute demander de repousser la date du Brexit à la fin de l’année, le temps de négocier ce plan B avec Bruxelles. Un amendement à surveiller de près dans le vote d’aujourd’hui : celui du duo travailliste/conservateur Cooper – Boles, qui stipule que si l’accord porté par Mme May n’est pas adopté d’ici une date fixée au 26 février, les députés pourront demander eux-mêmes à l’UE de reporter la date-butoir du 29 mars de 9 mois. De quoi la soulager d’un acte qui s’avère maintenant plus que probable.

5e point, Bruxelles est prêt à accepter un délai supplémentaire, à condition qu’il y ait un vrai plan d’organisation avec une composante politique cohérente, ce qui pour l’instant n’est pas le cas.

Le comble dans cette affaire, c‘est que la position des trois grandes parties prenantes est justifiable mais complètement incompatible.

Theresa May veut aller jusqu'au Brexit parce qu‘elle entend respecter le résultat du referendum. Organiser un second vote ferait courir le risque de fracturer la Grande Bretagne et ses deux grands partis. Elle veut donc faire le job, mais elle ne veut pas faire tomber la Grande Bretagne dans le chaos, d‘où la nécessité pour elle d’un accord. Donc, elle n’acceptera jamais un Brexit sans accord.

Le parlement britannique est violemment partagé entre ceux qui ne veulent pas de Brexit et ceux qui veulent un Brexit. Mais il y a, du côté des partisans du Brexit, une autre fracture entre ceux qui souhaitent un Brexit sans accord et ceux qui exigent un Brexit avec accord, comme Theresa May.

Ce qui complique tout, c’est que ces fractures traversent les deux grandes familles politiques qui ont toujours structuré la démocratie britannique, les travaillistes et les conservateurs.

L’Union européenne est claire et unie sur une position qu'elle a définie et négociée. L‘accord avec le Brexit doit permettre de gérer la phase de transition sans drame, ni chaos, mais dans un cadre qui n’est pas négociable, c’est à dire dans le respect des valeurs de paix et de solidarité qui sont à la base de la construction européenne.

Ce que redoutent les Européens, c’est que le désordre britannique réussisse à semer le désaccord dans l'Union européenne. En Europe aussi, beaucoup pensent que le projet caché des Anglais était de déstabiliser l’Union européenne. Parce que pour les partisans du Brexit, le hard Brexit est vivable et profitable dans une Europe éclatée. Le hard Brexit dans une Europe solidaire est mortifère pour les Anglais.

Ceux qui ont voté contre le savaient mais ils n’ont pas gagné.

Theresa May le sait, c’est pourquoi elle se bat pour un accord.

Quant à ceux qui ont poussé un vote pour un hard Brexit (en promettant monts et merveilles aux populations les plus fragiles), ils pensaient qu’ils allaient faire exploser l'Union européenne. Ils n‘ont pas réussi à semer la zizanie. Mais ne s’estiment pas battus. Pas encore.

Le match continue. A la fin, il faudra bien payer les factures. Et pour les Européens, pas question que les Anglais aient le beurre et l’argent du beurre.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jardinier
- 30/01/2019 - 06:00
Permet, ouille.
.
Jardinier
- 30/01/2019 - 05:46
Le hard brexit permait une économie immediate
.De quarante milliards d'euros, plus une économie annuelle des plusieurs milliards de la contribution nette britannique. Est ce que les inconvénients du hard brexit sont supérieurs à ces sommes...