En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Luis ACOSTA / AFP
Journées mondiales de la jeunesse
Panama : les JMJ du Pape François correspondent-elles encore à l’intention originale de Jean-Paul II ?
Publié le 23 janvier 2019
Mardi 22 janvier ont commencé au Panama les Journées mondiales de la Jeunesse, grand rassemblement inventé il y a plus de 30 ans par le pape Jean-Paul II.
Il est rédacteur dans la revue de géopolitique Conflits. Dernier ouvrage paru Géopolitique du Vatican (PUF), où il analyse l'influence de la diplomatie pontificale et élabore une réflexion sur la notion de puissance.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Baptiste Noé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est rédacteur dans la revue de géopolitique Conflits. Dernier ouvrage paru Géopolitique du Vatican (PUF), où il analyse l'influence de la diplomatie pontificale et élabore une réflexion sur la notion de puissance.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mardi 22 janvier ont commencé au Panama les Journées mondiales de la Jeunesse, grand rassemblement inventé il y a plus de 30 ans par le pape Jean-Paul II.

Atlantico : Les Journées Mondiales de la Jeunesse ont été créées en 1987 par Jean-Paul II pour permettre à la jeunesse chrétienne de vivre un rassemblement de grande ampleur. Vingt-quatre ans plus tard, ces rassemblements continuent à se tenir tous les deux ou trois ans, et les dernières JMJ ont été ouvertes au Panama hier. Existe-t-il un changement dans la façon dont le pape François envisage cet événement par rapport à ses deux prédécesseurs, Jean-Paul II et Benoit XVI ?

Jean-Baptiste Noé : Chaque pape aborde ces rencontres avec sa personnalité et son charisme. Mais l’intuition d’origine de Jean-Paul II demeure : permettre aux jeunes catholiques de tous les pays de se rencontrer pour des moments de festivités, d’échanges et de prières. Il s’agit de démontrer aussi que la foi catholique n’est pas dépassée, mais qu’elle attire de nombreux jeunes. On le voit dans le nombre de participants, qui ne cesse de croître à chacune des rencontres. 300 000 à Rome en 1985, 1.2 million à Paris en 1997, 2 millions à Madrid en 2011, 3 millions à Cracovie en 2016.
 
Benoit XVI y a introduit l’adoration eucharistique et a insisté sur la confession. François a gardé cela, ainsi que la dimension missionnaire et apostolique des JMJ. Il s’inscrit pleinement dans la continuité de ses prédécesseurs.

Certains commentateurs reprochent aux JMJ d’être des rencontres de « pop chrétienne ». Entre festivité et pèlerinage, quelles signification et place ont prises ces JMJ chez les jeunes chrétiens dans leur parcours de foi aujourd'hui ?

Les journées mondiales de la jeunesse ont lieu tous les ans, mais les grandes rencontres internationales se tiennent tous les trois ou quatre ans. Ainsi, chaque génération y participe et cela contribue à forger leurs souvenirs et leurs identités. On arrive aujourd'hui au moment où les premiers participants sont devenus parents et voient leurs enfants partir à leur tour aux JMJ. Cela contribue à une mémoire collective. Il est difficile de voir les conséquences directes de ces journées, mais l’on dispose de nombreux témoignages de conversions lors de ces rencontres ou bien de jeunes qui y ont compris leur vocation sacerdotale ou religieuse.   
 
Les JMJ sont devenues des incontournables de la foi catholique, à la fois une mémoire partagée entre les générations et des moments de prière partagés entre les jeunes. À cela s’ajoute la participation à l’organisation : la sécurité, le logement, etc. C’est une organisation lourde, qui permet de confier de hautes responsabilités à des gens très jeunes, exactement comme dans le scoutisme. 

Faut-il voir dans l'évolution des JMJ, comme le défend le vaticaniste John Allen, une affirmation d'une forme d'évangélisme catholique ?

Les évangéliques n’ont pas le monopole des rencontres et des festivités. Pour ma part, je les place surtout dans la continuité de l’histoire de l’Église : celle des fêtes populaires, des rogations, des pèlerinages. C’est une façon extérieure de vivre sa foi, qui rompt avec la stratégie de l’enfouissement chère aux progressistes des années 1970. Le catholicisme s’est toujours inscrit dans des lieux : les sanctuaires, les tombes des saints, les basiliques. Les JMJ contribuent à définir de nouveaux lieux du catholicisme, à tisser une nouvelle géopolitique de la foi. Mais cela n’a rien d’évangélique, parce que les sacrements sont omniprésents : la messe, la confession, ajoutées à la prière personnelle et à l’adoration eucharistique.   

Que révèle le choix du Panama par le Pape François pour cette 16e édition ?

Il y a toujours une alternance entre une ville d’Europe et une ville d’un autre continent. François est un pape de l’Amérique latine. Il aime son continent, il le comprend. Après Rio, Panama est un choix logique. C’est un petit pays, qui avait été visité par Jean-Paul II en 1983. La venue du Pape François sera donc un grand moment, qui va par ailleurs poser de sérieux défis logistiques, à la fois pour accueillir les milliers de pèlerins et l’ensemble des journalistes accrédités. C’est le plus grand événement international organisé par ce pays. Autant dire que le défi est d’importance pour eux aussi.  
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
JMJ, Panama
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
05.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires