En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP
Ça sonne creux
Ils répètent "Grand débat, Grand débat". Ni grand, ni débat !
Publié le 14 janvier 2019
Enfoncez-vous ça dans la tête. Et si vous ne l'enfoncez pas bien on vous l'enfoncera encore plus.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Enfoncez-vous ça dans la tête. Et si vous ne l'enfoncez pas bien on vous l'enfoncera encore plus.

Macron dit "Grand débat". Les ministres serviles et obéissants reprennent en cœur "Grand débat". Les députés LREM se succèdent sur les plateaux de télévisions et avec un regard extatique ânonnent "Grand débat". Les journalistes, perroquets fidèles, déclament sur tous les tons "Grand débat".

La République est en danger. La démocratie est menacée. L'ennemi sauvage et sanguinaire en veut à la France. Le "Grand débat" nous sauvera. Et nous sauvera de nous-mêmes car, tous seuls, nous sommes incapables de faire l'effort nécessaire pour comprendre la pensée complexe de notre guide.

Pour réaliser ce que valent les mots "Grand débat" imaginons un chef d'entreprise. Ses employés sont mécontents. Et certains d'entre eux, plus en colère que d'autres, ont même cassé les vitres de son bureau. Le patron comprend que la situation sent le roussi. 

Il réunit donc ses employés. "Chers employés, chers amis, je vous ai entendu. Et je le dis devant vous : vous avez raison ! C'est pourquoi je vais organiser pour entendre vos plaintes et vos revendications un grand débat. Je veux savoir ce qui vous fait souffrir".

Un employé : "Mais pour un débat il faut être deux. Vous serez en face de nous ?". Le patron : "J'adorerais mais je dois avant tout m'occuper de la bonne marche de l'entreprise. Si elle a le temps la DRH adjointe viendra vous voir et prendra en note vos doléances."

Un autre employé : "A l'arrivée vous en ferez quoi de nos doléances ?". Le patron : "Je les lirai avec plaisir". Le même employé : "Et vous mettrez en œuvre ce que nous allons vous demander ?". Le patron : "Ah ça non ! Je ne prendrai en considération que les demandes que je jugerai raisonnables".

"D'ores et déjà je peux vous promettre que s'il n'y pas assez de PQ dans les toilettes le nécessaire sera fait pour qu'il y en ait en abondance. Si vous voulez un tableau d'affichage pour exprimer vos revendications vous l'aurez. Vous pourrez même écrire dessus : "le patron est un salaud". Alors heureux ?". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zen-gzr-28
- 14/01/2019 - 20:47
Grand débat
proposé par le spécialiste du super enfumage. Synthèse fumeuse à l'arrivée ?
cloette
- 14/01/2019 - 18:36
ça va être
de l'enculage de mouches .
assougoudrel
- 14/01/2019 - 13:27
Sur la planche anatomique du chef, en plus
du poil dans une main, l'autre main qui est baladeuse (spécialité du chef) etc..., une flèche montre les fesses du chef et il est écrit: "stockage des idées reçues". On sait à l'avance où iront les doléances des français.