En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 38 min 52 sec
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 1 heure 54 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 3 heures 16 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 3 heures 59 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 5 heures 26 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

il y a 6 heures 1 min
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 6 heures 21 min
pépites > Education
une prison à ciel ouvert ?
Les guerres de bandes gangrènent des lycées franciliens
il y a 21 heures 26 min
Art et nature font-ils bon ménage ?
Une forêt de 300 arbres voit le jour en plein milieu d’un stade de football
il y a 22 heures 49 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Démanteler les GAFA pour déséquilibrer le monde ? Fausse bonne idée

il y a 1 jour 4 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 46 min 52 sec
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 2 heures 38 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude américaine qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

il y a 6 heures 9 min
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 20 heures 35 min
light > Insolite
constante menace
Un oiseau attaque et tue un cycliste
il y a 22 heures 4 min
pépites > Politique
toujours en poche
Emmanuel Macron évalue ses ministres avec une application
il y a 23 heures 23 min
pépite vidéo > Loisirs
Jamais deux sans trois
Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux
il y a 1 jour 18 min
© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP
Expérience

Pourquoi l'échec des états généraux de l'alimentation augure un destin funeste pour le grand débat des gilets jaunes

Publié le 13 janvier 2019
Le grand débat national qui doit s'ouvrir cette semaine pour répondre aux revendications des Gilets jaunes n'est pas la première consultation nationale décentralisée du gouvernement actuel. Les états généraux de l'alimentation, comprenant tant de promesses, n'a donné que des réponses pour le moins partielles, et prêtant à interprétations multiples...
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri, pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Lancé en début d’année 2012, WikiAgri a pour philosophie de partager, avec les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri, pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Lancé en début d’année 2012, WikiAgri a pour philosophie de partager, avec les...
Voir la bio
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le grand débat national qui doit s'ouvrir cette semaine pour répondre aux revendications des Gilets jaunes n'est pas la première consultation nationale décentralisée du gouvernement actuel. Les états généraux de l'alimentation, comprenant tant de promesses, n'a donné que des réponses pour le moins partielles, et prêtant à interprétations multiples...

Les états généraux de l'alimentation étaient censés redonner une forme de revenu minimum aux agriculteurs, dont la part du partage de la valeur s'est effilochée au fil du temps. Dans le même temps, les associations écologistes avaient compris qu'ils devaient donner des lignes à suivre pour une alimentation toujours plus saine et respectant dans ses productions toujours plus l'environnement. Le tout devant donner une image de la production française rafraichie auprès des consommateurs...

Quels résultats après les consultations des états généraux de l'alimentation ?

Dans le modus operandi, il y eut des réunions décentralisées, un peu partout sur le territoire français. Il a alors semblé que la consultation était totale, et qu'elle justifiait qu'il faille attendre un an et demi avant d'entrevoir ses résultats.

Seulement ce n'était que façade. Dans les faits, plusieurs (au moins, pour autant que je sache avec ce qui m'a été personnellement rapporté, je ne peux pas témoigner sur la généralisation du phénomène) compte-rendus furent rédigés si rapidement qu'ils étaient distribués aux participants avant la fin des réunions... Comme s'ils avaient été écrits avant, et donc sans tenir compte du contenu du dialogue institué. En d'autres termes, on n'est pas parti d'une page blanche, mais dans un débat dirigé, avec des a priori bien définis, pour ne pas dire davantage.

C'est ainsi qu'est venue l'idée de calculer le prix d'achat des denrées agricoles aux producteurs selon leur coût de revient. Une fausse bonne idée évidemment, puisque celui-ci dépend aussi des charges de l'exploitation, de ses emprunts, etc. Bref, de bien des critères qui changent d'une ferme à l'autre, et même d'une année à l'autre dans une même ferme. Mais reconnaissons que jusque dans la loi qui a suivi ces états généraux de l'alimentation, la loi "pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable", l'idée a fait son chemin, et il a donc été conclu qu'un prix allait désormais être fixé d'après un coût de revient moyen par exploitation...

Las ! Aux premières discussions entre acheteurs et producteurs pour le domaine de la viande bovine, aucun accord n'a été trouvé ! Et on est donc repartis pour des discussions au cas par cas, comme à l'accoutumée. Rien n'a changé. Et il est vraisemblable que dans les autres secteurs que la viande bovine, les conclusions soient les mêmes. Presque deux ans, pour rien, en ce qui concerne les producteurs agricoles.

Et pour les associations écologistes, elles ont toutes réagi pour exprimer leur déception devant le texte de loi, estimant notamment qu'il y manquait des contraintes par rapport aux objectifs fixés.

En définitive, à qui a profité le crime ? A la seule loi du marché, pas forcément mauvaise en soi, mais toujours insuffisamment encadrée. Les interprétations de la loi restent multiples, et ouvrent donc à relativement peu de recours en cas de non respect de son "esprit initiial"...

Et pour le grand débat national des Gilets jaunes ?

Le grand débat national des Gilets jaunes s'annonce ressemblant aux états généraux de l'alimentation. Des idées préconçues dans le discours des différents membres du gouvernement s'exprimant sur le sujet. Des amalgames entre les différentes catégories de Gilets jaunes : les "originels" ne voyant aucunes perspectives dans leurs vies en étant dans le rouge dès le 15 du mois (les plus légitimes et ceux pour lesquels il faut à tout prix trouver des solutions) et les récupérateurs de tous les bords (policiens, extrémistes, casseurs...)... Tout cela n'augure rien d'extraordinaire. D'autant que, contrairement aux états généraux de l'alimentation qui étaient souhaités par le Président de la République puisque figurants sur son programme de campagne, ce grand débat lui est quasiment imposé par les événements.

Dès lors, ce n'est pas si étonnant qu'il puisse exister un calcul, disons politicien, pour savoir comment tirer profit de ce grand débat. En d'autres termes, davantage que des réponses pour les retraités ou autres ménages en proie aux difficultés financières, il semble que l'on cherche à gagner du temps et à apaiser les esprits.

Ce qui était aussi le cas par rapport aux agriculteurs à l'été 2017. Rappelons que Emmanuel Macron, alors qu'il n'était que candidat à l'Elysée, avait reçu un oeuf sur la tête lors du salon de l'agriculture qui avait précédé en février. Il savait pertinemment que le monde agricole pouvait lui jouer des surprises, et même si lui-même n'est pas plus sensible aux paysans que ses prédécesseurs, il avait donc bien réfléchi à juguler leurs éventuelles colères.

En clair, ce grand débat national se pose, dans l'esprit des organisateurs, comme une solution pour arrêter les manifestations, pas forcément pour s'intéresser à leurs causes... Tout comme se déroulèrent les états généraux de l'alimentation...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 13/01/2019 - 13:11
Une proposition pour l'alimentation
Comme il n'est pas acceptable que l’État taxe ce qui est indispensable à la vie (la nourriture et l'eau), il faut supprimer la TVA sur les produits alimentaires non issus de l'industrie et produits en France: viande, poisson, œufs, légumes, fruits, ainsi que l'eau au robinet.
Les consommateurs achèteraient plus, et plus français, parce que moins cher, et cela augmenterait les revenus des producteurs français.
L’État devra faire des économies pour compenser le manque à gagner, mais n'est-ce pas ce qu'on réclame à corps et à cris ?