En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

03.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

04.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

07.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 3 min 3 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 54 min 10 sec
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 1 heure 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Bureau des légendes" de Éric Rochant : Mille sabords, quelle série !

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert : un roman noir publié en 1947, réédité en 2020 : l'Épuration trop "pure et dure"...

il y a 2 heures 44 min
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 4 heures 13 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 5 heures 32 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 6 heures 10 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 7 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 39 min 57 sec
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 1 heure 27 min
pépites > France
Ça vole haut
Greenpeace déploie une banderole sur la grue de Notre-Dame pour alerter de l'inaction climatique du président
il y a 2 heures 12 min
pépites > Santé
Accord nocturne
Ségur de la santé : un projet d'accord trouvé dans la nuit
il y a 2 heures 34 min
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 3 heures 58 min
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 5 heures 15 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 5 heures 50 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 6 heures 56 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 7 heures 47 min
Eclairage

Immigration et frontières : ce que les Français ont vraiment en tête lorsqu’on ne les assomme ni de morale ni de manœuvres politiques sur le sujet

Publié le 24 décembre 2018
Loin des fantasmes et du calcul politique, éclairage sur l'opinion des Français sur le thème de l'immigration.
David Nguyen
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Nguyen est directeur conseil en communication au Département Opinion et Stratégies d'Entreprise de l'Ifop depuis 2017. Il a été conseiller en cabinet ministériel "discours et prospective" au ministère du Travail (2016-2017) et au ministère de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loin des fantasmes et du calcul politique, éclairage sur l'opinion des Français sur le thème de l'immigration.

Atlantico: Le débat sur l'immigration semble empreint d'hystérie en France. Est-ce ce que vous constatez ? 

David Nguyen: Absolument. La conflictualité est même la première idée associée, au sein de l'opinion, à la question de l'immigration selon une étude menée par l’Ifop avec le JDD, l’AJC et la Fondation Jean Jaurès en novembre 2018. Avant même de parler de flux, d’accueil ou de sécurité, plus de 80% des Français associent d'abord la question de l'immigration à une impossibilité à débattre. On voit très clairement que c'est un sujet de tension majeure au sein de la société française. 

L'une des raisons de cette conflictualité tient peut-être au fait que cela reste l'un des sujets où le clivage gauche-droite est très fort : par exemple, concernant le devoir d'accueil, les sympathisants de gauche sont à 81% d'accord avec le fait qu'il faut accueillir les migrants qui fuient des pays en guerre. Cela monte à 87% chez les sympathisants PS. Chez Les Républicains, on reste majoritaire mais on chute à 58%. Et seuls 24% des sympathisants du Rassemblement national sont d'accord avec cette idée. C'est donc un sujet très clivé politiquement avec des opinions radicalement opposées.

Comment se situent les Français par rapport à l'immigration ? Les Français semblent demander à leurs dirigeants plus de fermeté, mais semblent également très attachés à la tradition d'accueil inhérente à la France. Est-ce une ambivalence que vous constatez ?

Les Français ont majoritairement une position dure vis-à-vis de l'immigration. Par exemple 63% des Français sont pour la suppression des accords de Schengen. Mais il y a plusieurs nuances à apporter à ce constat. D’abord, la crispation est forte mais a tendance à se relâcher par rapport à 2015, au plus fort de la crise des migrants. En avril 2015, 71% des Français souhaitaient la fin de Schengen, soit 8 points de plus qu’aujourd’hui. Ensuite, la question du devoir d’accueil divise profondément selon la proximité politique. Il n’y a donc pas un bloc d’opinion unanime et figé sur la question. Reste que ce qui domine, c’est une attente de contrôle des flux de migrants : les Français veulent avoir le sentiment que l'État, que la puissance publique, est en maîtrise sur ce dossier. Cela n'enlève pas qu'une majorité de Français (plus de 60%) considère que les migrants arrivés sur le territoire - et, a fortiori, ceux qui ont fui des violences à l'étranger - doivent être accueillis correctement.

Au total, il y a une forme d’équilibre au sein de l’opinion autour de l'idée d'accueillir moins, mais d'accueillir mieux.

 Par quoi pourrait passer la réponse migratoire, en France, sans basculer dans une réponse qui pourrait paraître extrême et qui choquerait la population (Italie, Hongrie) ?

Je pense que tout le monde comprend bien que, concernant l'immigration, la réponse se trouve à un niveau européen. Et ça devrait d'ailleurs être l'un des sujets qui pourrait structurer la campagne des européennes de 2019. Bien sûr, une minorité souhaite un retour aux anciennes frontières, retrouver une souveraineté purement nationale sur les questions migratoires. Mais il y a quand même majoritairement l'idée que c'est une question qui concerne l'Europe.

Ensuite, la question de l'application est très difficile, car chaque pays européen peut rechigner à assumer sa part de responsabilité.

Je pense aussi que dans l'esprit des Français il y a un continuum entre immigration et intégration. Il y a forcément des réponses à apporter sur ces questions-là parce que les Français pensent, et l'étude menée avec le JDD, l’AJC et la Fondation Jean Jaurès le montre, que l'immigration va continuer d'augmenter et s’interrogent dès lors sur la capacité d’intégration du pays.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 25/12/2018 - 01:41
Encourager l’émigration des peuples...
revient à encourager les exodes mortifères, la déflation salariale et la perte d'identité des Nations obligées d’accueillir à contre-coeur des clandestins venus pour de mauvaises raisons. Cette émigration-exode des peuples, encouragé par le mondialisme déstructurant et assoiffé de bas-salaires pour remplir les poches d’une clique d’actionnaires corrompus, est réalisé avec la complexité d’une gauche très archaïque et très réductrice , exploitée pour sa médiocrité intellectuelle et la recherche unique de satisfaction de son ego misérabiliste...fort heureusement, cette clique malfaisante, pro-exodes et pro-mafias ne constitue qu’une part très faible de la population européenne. Mais ce lobby profite de la faiblesse démocratique et de médias corrompus, de pays comme la France gauchiste ou la Belgique gauchiste, pour faire dix fois plus de bruit...ces sectaires ont très peur du RIC des gilets-jaunes, qui rendrait enfin la parole à la majorité autrefois silencieuse face à l’hystérie des pro-immigration de masse...
Lou Bïarnès
- 24/12/2018 - 14:12
A Vauban
Ce que nous sommes globalement (des cons).
Anouman
- 24/12/2018 - 12:40
Immigration
Il n'y a pas de réponse au niveau européen. C'est aux pays de définir leur immigration légale en fonction des besoins de l'économie (c'est à dire zéro avec le chômage actuel). Et c'est aux pays de faire appliquer les lois sur les irréguliers et sur les déboutés du droit d'asile. Ce n'est pas l'UE qui fera appliquer en France les lois françaises. Elle aurait plutôt tendance à les contester.