En direct
Best of
Best Of
En direct
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Lutte des classes
Quand les lecteurs du Monde se lâchent sur les salauds de pauvres...
Publié le 22 décembre 2018
Et ils y vont franco. La décence, la pudeur, la retenue, ils ne connaissent pas.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et ils y vont franco. La décence, la pudeur, la retenue, ils ne connaissent pas.

C'est un article du Monde qui fait honneur à ce journal. Il y a quelques jours, le quotidien avait dressé le portrait détaillé d'un couple de Gilets jaunes. Arnaud et Jessica, 26 ans chacun, quatre enfants et un chien. 

Mille commentaires suite à cet article et des centaines d'autres sur Facebook et Twitter. "Un déferlement" écrit Le Monde. Un déferlement de quoi ? De haine, de mépris, et de condescendance. 

Les lecteurs du Monde ont été choqués qu'on leur impose des spécimens humains qui mangent des lentilles agrémentées d'une saucisse de Morteau, alors qu'eux boivent tranquillement leur thé de chez Mariage Frères et picorent délicatement des macarons estampillés Ladurée. 

Très honnêtement, et sans doute un peu effaré, Le Monde rend compte de ce qui se passe dans les entrailles de ceux dont il a troublé la digestion. Ses lecteurs ont été scandalisés par le montant des allocations familiales que reçoivent Arnaud et Jessica : 914 euros. Il ne leur a pas effleuré l'esprit que les riches touchent la même somme s'ils ont quatre enfants.

Ils sont choqués par le fait qu'à 26 ans, le couple de Gilets jaunes a quatre enfants. Les aurait-il fait par amour ? Non : certainement pour toucher les allocs ! En plus, ils ont un chien. Et un chien ça coûte cher, se lamentent les lecteurs du Monde. C'est sûr, Arnaud et Jessica devraient donner ses croquettes à leurs enfants...

Autre reproche : les pauvres ne savent pas gérer leur budget. Il est formulé, entre autres, par un lecteur qui proclame fièrement qu'il paye 1 200 euros d'impôts par mois. Fort de ce sacrifice, il s'estime en droit de contrôler les dépenses du jeune couple. Rien n'a changé depuis Germinal. À cette époque, les riches étaient persuadés que les pauvres allaient dépenser les francs qu'ils leur donnaient au troquet où ils se saoulaient à mort à l'absinthe. Aujourd'hui, ce n'est pas mieux : le pauvre va au McDo, parfois au cinéma, et met du diesel dans sa voiture.

Interrogé par Le Monde sur cette méprisante déferlante, le directeur de l'Observatoire des inégalités y voit l'expression d'une "haine sociale". Les lecteurs du Monde se recrutent en effet dans la classe supérieure. 

Oui, le bourgeois reste un bourgeois. Celui du XXIe siècle n'a rien à envier dans l'exercice de sa morgue à celui du XIXe. Il dit hautement qu'il vaut mieux faire envie que pitié. Que si les pauvres sont pauvres, c'est de leur faute. Et que de toute façon, les pauvres ne sont pas si pauvres que ça.

Ainsi fonctionne aujourd'hui en France la lutte des classes théorisée par ce bon vieux Marx. Et comme le montrent les lecteurs du Monde, elle s'exerce dans toute sa splendeur du haut vers le bas.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Winter
- 25/12/2018 - 11:45
Vous avez raison Cloette.
Les GJ nécessitent une réponse extrêmement plus complexe. Et c’est là que l'exécutif se révèle peu capable car sans vision pour le futur, un peu comme LE MONDE. Merci à Hollande et à Macron pour avoir suscité ces dernières années autant d’interrogations sur la gauche, son histoire, ses principes, ses projets et ses compromissions.
Winter
- 25/12/2018 - 11:45
Vous avez raison Cloette.
Les GJ nécessitent une réponse extrêmement plus complexe. Et c’est là que l'exécutif se révèle peu capable car sans vision pour le futur, un peu comme LE MONDE. Merci à Hollande et à Macron pour avoir suscité ces dernières années autant d’interrogations sur la gauche, son histoire, ses principes, ses projets et ses compromissions.
Labarthe
- 24/12/2018 - 14:04
Rien de bien nouveau
Le Monde a toujours été le journal des bien pensants, les bobos pour qui la pensée de gauche est la plus sûre façon de se défendre du peuple en faisant semblant de le comprendre. Sauf que cela ne marche plus et la haine et la peur n’est plus dissimulée par un discours. Depuis sa création le Monde est sur la même ligne. Au service d’une toute petite élite, qui joue ses intérêts mêmes contre ceux de la France, par des faux-semblants et de l’hypocrisie.