En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée

05.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > France
Galère
Grève : les perturbations prévues ce lundi
il y a 7 heures 47 min
pépite vidéo > International
Noir de monde
Hong Kong : 800.000 manifestants lors du défilé marquant les six mois de la contestation
il y a 10 heures 31 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Neuf exoterres sur dix autour d'étoiles doubles seraient propices à la vie ; Exobiologie : ce microorganisme préfère les météorites à la Terre
il y a 11 heures 56 min
pépites > France
Jusqu'au boutisme
Philippe Martinez : "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites
il y a 12 heures 57 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Santé
Pouvoir du marketing

C’est établi, l’idéologie biaise nos perceptions de ce qui est sain ou pas en matière d’alimentation

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Terrorisme
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

il y a 15 heures 13 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 16 heures 37 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 16 heures 39 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 16 heures 41 min
pépites > France
Divisés
Retraites : un Français sur deux a une image positive du mouvement de contestation
il y a 9 heures 32 min
pépite vidéo > Media
Le beauf final
Marquinhos papa : le PSG dénonce les propos "immatures et blessants" de Guy Roux
il y a 10 heures 52 min
light > Insolite
Erreur de la banque
Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée
il y a 12 heures 26 min
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 13 heures 21 min
décryptage > Politique
Idiots utiles

L'instrumentalisation des extrêmes gauches : une astuce des partis de droite pour gagner les élections ?

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Société
« Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août ! »

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 16 heures 41 min
Témoignage

Comment j'ai découvert que mon mari était un pervers narcissique

Publié le 13 mai 2012
Mathilde, Carole et Amélie se sont retrouvées dans le cabinet d'une même thérapeute. Toutes les trois ont subi pendant de nombreuses années l'emprise de conjoints manipulateurs pervers. Elles nous livrent leurs histoires dans "J'ai aimé un pervers" : la rencontre et la phase de séduction avec leurs futurs maris, l'assujettissement progressif, l'intolérable vécu au quotidien... Le récit d'Amélie (Extrait 1/2).
Mathilde, Carole et Amélie se sont retrouvées dans le cabinet d'une même thérapeute. Toutes les trois ont subi pendant de nombreuses années l'emprise de conjoints manipulateurs pervers. Elles nous livrent leurs histoires dans "J'ai aimé un pervers"
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amélie Rousset
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathilde, Carole et Amélie se sont retrouvées dans le cabinet d'une même thérapeute. Toutes les trois ont subi pendant de nombreuses années l'emprise de conjoints manipulateurs pervers. Elles nous livrent leurs histoires dans "J'ai aimé un pervers"
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathilde, Carole et Amélie se sont retrouvées dans le cabinet d'une même thérapeute. Toutes les trois ont subi pendant de nombreuses années l'emprise de conjoints manipulateurs pervers. Elles nous livrent leurs histoires dans "J'ai aimé un pervers" : la rencontre et la phase de séduction avec leurs futurs maris, l'assujettissement progressif, l'intolérable vécu au quotidien... Le récit d'Amélie (Extrait 1/2).

Du linge. Encore et toujours du linge. Ça n’en finit pas. Ce jour-là plus encore qu’un autre. Penchée au-dessus du lit, je trie, je plie, j’empile. L’éternelle montagne de linge… Ou est-ce une mer de linge ? Lui, la mer, il est dessus. Comme toujours, comme tous les week-ends, il a rejoint son club de voile bien-aimé et cela fait des années que cela dure. Il file sur les vagues, les pieds ancrés sur sa planche, il savoure le soleil sur sa peau, il se laisse griser par les grands espaces et la vitesse. Moi, je coule et je croule sous les contraintes du quotidien qui reposent uniquement sur mes épaules.

J’ai tout juste la quarantaine, mais mon dos se plaint. Je m’assieds au bord du lit. Ma tête bourdonne. Je me laisse glisser à terre, je me recroqueville, je pose mon front sur les genoux, je ferme les yeux, ça y est elle revient. Je l’entends, je l’écoute, la sourde angoisse qui monte et remonte. Je ne peux pas l’endiguer, elle s’impose, cette sale angoisse. Je me sens très seule, prise au piège. Comment ai-je pu me retrouver enfermée dans cette vie de servitude qui m’échappe totalement, tandis que lui parvient toujours à satisfaire ses propres désirs ?

J’ai besoin d’une voix amie, de voir quelqu’un, de parler et je me décide à aller voir Corinne, une amie française. Je m’assieds dans sa cuisine. Ma main s’enroule autour de la tasse chaude. Je parle, je sirote de petites gorgées de thé chaud, je réponds aux questions, je lui confie petit à petit le malaise confus mais intolérable que je vis au sein de mon couple. Elle s’exclame : « Mais dis donc, l’autre jour, tu n’as pas entendu l’émission à la radio ? Ils ont passé une émission sur les manipulateurs. Il faut que tu écoutes ça à tout prix ! Je t’assure. »

Rentrée chez moi, je réussis à trouver deux heures calmes. Un exploit. Installée devant l’ordinateur, je clique sur une touche.

L’émission de radio, en différé, démarre. Je suis seule, j’écoute.

Je suis subjuguée. Je sursaute, même. J’ai l’impression que l’on parle de mon histoire… Mon cœur bat plus vite, je me redresse, non, ce n’est pas possible. Je retiens mon souffle.

Dans ma tête tout se bouscule. J’attrape un stylo, je note furieusement, je m’exclame : « Ça alors ? ! Mais oui ! C’est tout à fait ça !! Incroyable… » Je me tape même sur la cuisse.

L’émission prend fin. Je suis abasourdie. Les morceaux du puzzle viennent tous de se mettre en place, la lumière s’est faite, aveuglante. Je reste figée par le choc.

De cette émission à la radio, je retiens quatre points importants : mon mari est peut-être ce que l’on appelle un pervers narcissique. Les personnes comme lui ont un rapport déstructuré et faussé aux autres. Cependant on n’en guérit pas, elles ne peuvent pas changer et ne changeront jamais car elles sont incapables de se remettre en question. Même les thérapies ne marchent pas. Ensuite, on ne peut jamais gagner contre eux. Impossible. Perte de temps et d’énergie. De plus ces personnes sont particulièrement destructrices pour leur entourage. C’est ce qui les nourrit, elles ont besoin de réduire l’autre pour exister, et tous les moyens sont bons, le charme, la violence – et surtout la parole. Et enfin il n’y a qu’une seule chose à faire : s’éloigner d’elles au grand galop.

S’éloigner… Voilà bien ce à quoi mon être entier aspirait sans relâche toutes ces années durant ! Je repasse mentalement tous ces moments de vie où j’ai attendu qu’il change, où j’ai espéré qu’il prenne conscience de mon mal-être et qu’il me soutienne.

Je revois en pensée les conseils de la thérapeute de couple, et les tentatives d’intimidation de Dorian. Alors c’est bien cela ?

Il n’y avait en fait rien à faire ?

Je sens le sentiment de culpabilité qui me tenait et me minait depuis toutes ces années s’envoler d’un coup. C’est une surprise. Et une belle. Un grand poids s’est enlevé en moi. Je n’avais même pas réalisé à quel point je vivais dévorée et aveuglée par cette culpabilité que j’avais accumulée au fil des années. Je me sens mieux, je me sens plus forte. Je sais ce qu’il me reste à faire. C’est très clair : si je veux sauver ma peau, je vais devoir partir.

Malgré tout, j’ai encore besoin de preuves, d’éléments pour revoir mon histoire autrement. En cherchant sur Internet des informations sur ce que je suppose être la problématique de mon mari, je trouve des livres sur le sujet. Je lis avidement les articles trouvés, ainsi que les résumés et je passe ma commande sur une librairie en ligne. Je me sens galvanisée par cette découverte, j’ai besoin de tout ce qui pourra confirmer ce que je ressens à présent : mon mari est malade, je ne suis pas seule en cause.

A lire aussi : Face aux pervers narcissiques... "Je me rends compte que, lorsque mon mari s’absente, tout va tellement mieux"

_____________________

Extrait de J'ai aimé un perversEyrolles (20 avril 2012)


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée

05.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lunatu
- 15/05/2012 - 10:19
Et les femmes
Comme je suis dégoûté par cette mode de dénigration des hommes. Toujours l'homme qui est violent ou malade. Comme s'il n'y avait pas des femmes perverses narcissiques, manipulatrices et violentes..
Quand est ce que les hommes vont réagir ?
fauvette13
- 13/05/2012 - 09:04
Je croyais lire un article
d'Anne Sinclair...
Touffe-Tong
- 12/05/2012 - 22:47
Rapport ?
@Jean-Paul : je vois pas le rapport entre cet article et Freud.