En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© JOEL SAGET / AFP
La France imbécile

Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…

Publié le 18 décembre 2018
Gilles Le Gendre a été cruel. Mais qui aime bien châtie bien.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Le Gendre a été cruel. Mais qui aime bien châtie bien.

Interviewé sur Public Sénat, le patron des députés macroniens a prononcé enfin les mots que toute la France attendait. Dans une confession aussi sincère qu'émouvante, il est admis que le pouvoir avait mal expliqué sa politique. Et il a renchéri en déclarant "nous avons sans doute été trop subtils et trop intelligents".

Oui, "trop subtils", "trop intelligents", pour nous autres les trépanés du bulbe, les dépourvus de matière grise, les idiots congénitaux et les crétins définitifs. Bien normal que nous ne pouvions rien comprendre aux discours élégants, intelligents et raffinés de la macronie.

Nous sommes bêtes et nous refusions de l'admettre. Heureusement Le Gendre a parlé et nous nous inclinons devant son diagnostic.

Maintenant, voici la seule question qui vaille. Méritons nous, nous autres pitoyables vermisseaux, d'être dirigés par des êtres aussi supérieurs que Macron et les siens ? Un jour, ces êtres supérieurs   se lasseront peut-être de jeter les perles aux pourceaux que nous sommes.

Il nous faut dorénavant regarder la vérité en face. Notre QI est microscopique : le leur est d'ordre macroscopique. Nous avons été cons d'élire Macron en 2017. Nous avons ensuite redoublé de connerie en envoyant à l'Assemblée des centaines de députés LREM.

Cons un jour, cons toujours ? Peut-être pas. En 2022 élisons des cons qui nous ressemblent ! Entre cons on se comprendra.  Et une douce harmonie règnera dans notre beau pays. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition Stéphane Gayet

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

07.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lilasbleu
- 26/01/2019 - 03:00
Le Maire a dit la même chose
Le Maire a tenu les mêmes propos
Comment peut-on voter Macron, au prétexte que Marine Le Pen n’est pas l’alternative? Il y a le vote blanc, même s’il n’est pas comptabilisé, je ne voulais pas qu’il soit confortablement élu , il a été trop confortablement élu
Je suis pour la proportionnelle intégrale : 3 ou 4 partis à 20% : obligés de chercher des compromis et coalitions, ça se passe comme cela dans beaucoup de pays et c’est un bon moyen de contenir les excès des extrêmes de tous poils
alam
- 19/12/2018 - 22:57
Le gendre idéal ?
Ce Le Gendre est confondant de connerie. Il illustre à merveille cette citation d 'Ernest Renan: la bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l 'infini. Je pense que Macron vaut quand même mieux que cela.
JG
- 19/12/2018 - 17:41
Je pense que voter et espérer que cela change quelque chose
est l'ultime connerie en France....Je l'ai encore pratiquée en espérant faire battre Macron et ses sbires...J'aurais mieux fait d'aller au ciné ou au musée avec mes enfants, au moins, je n'aurais pas perdu mon temps.
La guerre civile approche....Armez vous !!