En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

07.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 11 min 23 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 22 heures 41 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 23 heures 9 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 23 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 23 heures 40 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 23 heures 55 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 13 heures
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 17 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 18 heures 25 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 20 heures 38 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 22 heures 58 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 23 heures 17 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 23 heures 32 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 23 heures 43 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 11 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 13 heures
© Reuters
© Reuters
Atlantico Business

Si tout le monde s’occupe du pouvoir d’achat des salariés et des retraites, qui s’occupe de celui des chômeurs ?

Publié le 13 décembre 2018
Le pouvoir d’achat, oui, mais personne ne parle plus du chômage qui reste le cancer de la société. Les Gilets jaunes eux-mêmes n’en parlent pas.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pouvoir d’achat, oui, mais personne ne parle plus du chômage qui reste le cancer de la société. Les Gilets jaunes eux-mêmes n’en parlent pas.

Le chômage de masse (9 % en moyenne nationale, 25% chez les moins de 30 ans) reste le cancer de la société française, or personne n’en parle plus. C’est assez extraordinaire. Tout se passe comme si le chômage en France était devenu un phénomène naturel, qui s’était inscrit dans le paysage. Les chômeurs étaient-ils sur les barrages routiers, personne ne le sait. Personne ne leur a donné la parole.

Les revendications portées par le mouvement des Gilets jaunes traduisent évidemment une véritable souffrance chez les travailleurs pauvres, les classes moyennes et les rentiers. Ce qui est très surprenant, c’est que les cahiers de doléances qui ont été écrits sur les barrages routiers font la liste des dysfonctionnements nombreux de la société française. Ca va du poids excessif des impôts et taxes au déficit de pouvoir d’achat, en passant par l’arrogance du président, l’incompétence de certains ministres, l’omniprésence de l’administration, le manque de transparence de la vie politique, l’avènement d’une autre république... La liste est longue, parfois contradictoire,  elle décrit le profond malaise de cette société issue de la mondialisation et de la modernité.  

Mais le plus curieux, le plus paradoxal, c’est que jamais il n‘a été question des chômeurs. Le chômage de masse est pourtant à l’origine de tous les maux de la société. C’est le chômage qui, au bout du compte, crée la misère matérielle et psychologique. C’est le chômage qui creuse les inégalités géographiques, c’est le chômage qui déchire le tissu social. 

Or, si la réponse d’Emmanuel Macron permet d’éteindre l’incendie social, de calmer le climat explosif qui menaçait l'équilibre de la France entière et même si les mesures annoncées permettent de relancer à court terme, l’activité via le moteur de la consommation, le grand risque est, qu’en donnant satisfaction immédiate aux Gilets jaunes, on fabrique des chômeurs de plus dans deux ou trois ans. 

C’est le risque majeur porté par un projet d’augmentation massive du SMIC. Si on augmente le Smic de 100 ou même 200 euros par mois, les smicards et tous les bas salaires seront contents, sauf que cet alourdissement des couts salariaux contribue mécaniquement à asphyxier les entreprises, où la composante main œuvre est très importante, et qui sont, de ce fait, les plus exposées à la concurrence. Augmenter le Smic de 10%, c’est l'assurance de créer 300 000 chômeurs de plus dans les deux ans qui viennent. 

C’est la raison pour laquelle le président de la République a refusé l’augmentation des bas salaires au profit de primes mensuelles qui sont payées par l’Etat. L’administration travaille sur l’augmentation de la prime d’activité à tous les bas revenus. Les salariés la touchent mais l’entreprise ne l'intègre pas dans ses coûts. 

Le gouvernement travaille aussi sur une formule qui passerait par l’impôt négatif. Le passage au prélèvement à la source donne un moyen très simple de caler, en bas de la feuille de paye, une ligne de plus qui pourrait indiquer le montant de l’impôt négatif versé au salarié en complément de son salaire. 

Toutes ces formules visent à subventionner le travail pour permettre de sauver ces emplois. 

Sinon, si on oblige l'entreprise à dépasser le prix de revient qui lui permet de rentrer sur son marché, l’entreprise saute (ou dépose son bilan) et transforme ses salariés en chômeurs. 

Ce qui est étonnant, c’est que les Gilets jaunes sont assez indifférents à ce type de dysfonctionnements. 

Mais, pour sortir de ce piège, il faut prendre conscience que la mondialisation impose une concurrence qui porte, un peu, sur la qualité des produits mais beaucoup sur les couts salariaux.  C’est le moins disant, le moins couteux qui dans la société moderne, gagne le marché. C’est d’autant plus vrai que le consommateur, qui est rationnel, ira lui aussi vers le moins cher au fur et à mesure que son pouvoir d’achat baisse. Les chaines d’hypermarchés vendent du pouvoir d’achat, en réalité, ils vendent à bas prix des produits importés. 

Pour sortir de ce cercle infernal vers la pauvreté, il n’y a pas beaucoup de solutions. Il n’y en a que trois. 

La première est de calmer la colère sociale en augmentant le pouvoir d’achat sans la faire peser sur l’exploitation de l’entreprise. Alors, ça passe par la prime d’activité, l’impôt négatif ou la baisse de charge, mais il faut absolument protéger la marge de manœuvre de l’entreprise. Emmanuel Macron a signé un chèque de 10 milliards d’euros payé par de la dette.  Il n‘avait pas d’autres choix. 

La deuxième solution est d’élever en gamme le niveau des productions nationales. Et d’améliorer la compétitivité cout et surtout hors cout.  Les industries du luxe ou les fabricants de voitures haut de gamme n’ont pas de problème d’exploitation. Elles ont, dans leur prix, les moyens de payer leurs salariés, de financer leurs projets d’innovation et de développement. Mais pour élever le niveau de gamme dans l’ensemble du modèle, il faut beaucoup de flexibilité, de formation et de recherche. Il fallait donc maintenir le cap des réformes structurelles. Y compris sur le plan fiscal. Le président a sans doute eu raison de ne pas céder à ceux qui lui réclamaient de revenir sur l’ISF. Ce sont d’ailleurs les mêmes qui observent Donald Trump avec beaucoup de complaisance. Alors que les performances économiques de l’Amérique doivent surement plus au choc fiscal qu’il a provoqué en arrivant en faisant un cadeau gigantesque aux grandes entreprises US, qu‘à sa politique protectionniste. 

La troisième solution sera sans aucun doute de changer le règlement de copropriété de l’Union européenne. Emmanuel Macron ne s’y est pas encore résolu. Mais là encore, les faits sont têtus. Les pays membres ont intérêt à harmoniser les conditions sociales et fiscales pour amortir la concurrence interne et s’entendre sur des mécanismes de protection contre les assauts venus de l’extérieur. Tout ce qui se passe en Europe sur le terrain politique peut contribuer au changement. Sinon, l’Europe va continuer à mal payer des travailleurs qui le supporteront de moins en moins, ou alors à fabriquer des chômeurs qu’il faudra indemniser. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
chômage, pouvoir d'achat
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

07.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
aristide41
- 14/12/2018 - 07:06
quand les gilets jaunes
seront au chômage, ce qui ne saurait tarder, ils rédigeront alors des doléances sur le chômage. Les gilets ne sont pas meilleurs que les autres. Ils sont autocentrés comme tout un chacun.
BienVu
- 13/12/2018 - 17:34
chômage de masse
Voilà ce que j'écrivais sur un autre site après le discours du Président : "... Un signe qui, à mon sens est significatif : 10 % de la population active est au chômage. Mais, depuis un mois, le sujet a disparu des écrans radar médiatiques. Sans doute parce que cette catégorie (sociale ?) de la population est peu représentée chez ces GJ que tout le monde adore. Alors, comme dab (en 1968 déjà...), on augmente le Smic. Nous voilà enfin sauvés !"
Je l'avoue, il est rare que je lise les articles de M. Sylvestre. Mais là, je me vois obligé de lui dire bravo. Ma fille (31 ans) est actuellement au chômage après une incapacité physique (décrétée par la médecine du travail) de continuer dans la profession qu'elle exerçait. Elle touche donc pour l'instant une allocation de chômage et ma contribution à ses fins de mois est ainsi réduite. Aussi je lui répète : "disons merci à l'Etat providence" . Il ne lui est pas venu à l'idée d'aller manifester sur un rond-point. Et pas plus que moi, elle n'écoute ce que racontent les politiques. Seuls les mesures décidées par les gouvernants comptent. Je ne voudrais pas que Macron en arrive à imiter Mitterrand : contre le chômage, on a tout essayé
Carl Van Eduine
- 13/12/2018 - 11:08
Trop riche pour la France ?
Rassurez vous, ma retraite est plus de 2000 Euros : donc à part les ponctionnaires, personne ne s'occupe de moi. Mais pendant ce temps, je reçois ma nièce, ingénieur, mais au chômage, car outre le fait qu'elle est jeune, qu'elle est femme, elle est également sourde : économiquement polyhandicapée vous croyez ? Et savez vous, elle a déjà traversé plus d'une rue. Même avec 1 % de salopards trop riches qui bectent plus de 95 % de la richesse mondiale et qui ne savent même pas ce qu'est l'ISF, je suis embêté, j'ai honte : comment aider ma nièce ?