En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© YouTube
Faits divers ?
Cambriolages : arrogance, incompétence, tricheries
Publié le 07 décembre 2018
Même si le ministère de l'Intérieur tente de le masquer, le nombre de cambriolages et tentatives de cambriolages ne cesse d'augmenter.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Même si le ministère de l'Intérieur tente de le masquer, le nombre de cambriolages et tentatives de cambriolages ne cesse d'augmenter.

La modestie n'a étouffé nul des occupants récents de la place Beauvau. Sûrs d'eux, coups de menton... intolérable, inacceptable, insupportable... Mais le concret ? Ceci : en Europe - nous ne vivons pas sous cloche et même, le chef de l'Etat est un fervent européen, les infractions d'appropriation (vols, cambriolages, etc.) baissent. Exemple : 

- Cambriolages, Grande-Bretagne (66 millions d'habitants, sept. 2016-sept. 2017) : 261 915

- Cambriolages en Allemagne (80 m. d'hab., plus 1,6 million de migrants) : 116 540, moins 23% en un an.

Or les cambriolages explosent en France, + 21%, dit la dernière enquête de l'Observatoire national de la délinquance (OND). Echec que de longue date, l'Intérieur essaie de planquer. Comment ? Le chiffre présenté place Beauvau, coté cambriolages, est de ± 230 000, pour les seules résidences principales. Ah bon ? Il n'y en a pas ailleurs ? Si : les pillards de la France ciblent aussi les bâtiments officiels (écoles, mairies, etc.), les locaux industriels, commerciaux ou agricoles (ateliers, hangars, boutiques, etc.). Une étude de l'OND révèle que ces autres lieux de pillage forment 40% du total - soit 92 000 à rajouter à ceux des logements. Total : 322 000.

Or d'antérieures enquêtes de l'OND montrent que les victimes ne déclarent (police, etc.) que ± 55% des sinistres. Reste un "chiffre noir" de 45% des intrusions et tentatives subies par le public, mais ignorées des autorités (police, justice) ; total réel de cambriolages, 460 000 en 2017 - soit en métropole, 1 260 cambriolages et tentatives par JOUR.

Ainsi, pendant que l'Intérieur raconte des sornettes, dans les faits, le réel criminel, s'aggrave tant et plus.

Les sornettes, les voici. Le 6 septembre 2018, l'Intérieur trompette qu'au premier semestre 2018 "le nombre de cambriolage [ceux dont il a connaissance, donc] a connu "sa plus forte baisse depuis dix ans", le même communiqué affirmant qu' "en 2017, le nombre de cambriolages avait stagné" ? Stagné ?! En réalité, c'est + 21%.

Et pire car l'enquête de l'OND se fonde sur l'interrogation d'un large panel de 17 000 sondés, interrogés sur ce qu'ils ont eux-même subi. 569 000 ménages ont ainsi éprouvé, en 2017, un cambriolage ou une tentative. 569 000 ménages, c'est environ 1,6 million de gens bousculés dans leur quotidien, effrayés ou furieux, contraints à des dépenses imprévues, plus ou moins bien assurées. 470 000 foyers ainsi atteints en 2016, 569 000 en 2017. Bravo l'Intérieur. Sur quelque 28 millions de foyers en France métropolitaire, 2% touchés par un cambriolage ou tentative.

Mais pourquoi cette difficulté de l'Intérieur à voir qu'il y a péril en la demeure et de faire le boulot de base de toute police - en gros, depuis près de deux siècles ? Ici éclate la culpabilité des Micro-Macrons des médias-des milliardaires, tenant d'une poigne de fer l'information pour leurs maîtres et voués à vanter la mondialisation heureuse. 

Tout dirigeant, même s'il accède aux notes secrètes des services officiels, tire 70% minimum de son savoir de l'information ouverte et de ses échanges avec des familiers des problèmes en cause. 
Comment donc M. Castaner pourrait-il s'alarmer, à juste titre, du désastre des cambriolages, quand il est cerné, bercé, engourdi, par les Micro-Macrons Niel-Drahi, pour qui tout va bien ; pour qui le calvaire vécu par la population n'est qu'une méprisable litanie de faits-divers. Micro-Macrons à tel point épouvantés par les mots que dans leurs dires et écrits, on ne meurt plus mais on "perd la vie" (comme ses clés) ; on ne vole plus, on "dérobe" ou "subtilise" ; qu'aux criminels (surtout exotiques...) se substituent d'iréniques et asexuées "personnes". 

Cette sinistre forme d'inceste gouvernants-médias, les criminologues la dénoncent de longue date. Ses effets mortifères sur la France et son peuple commencent à faire très, très mal

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
07.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
01.
Procès Chirac
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires