En direct
Best of
Best Of
En direct
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Question de couleurs
Gilets Jaunes : vous, qui nous gouvernez, vous souvenez-vous quand vous parliez de "peste brune "?
Publié le 05 décembre 2018
Cette révolte était pour vous le fait d'un ramassis de fascistes. Et d'un coup vous les trouvez charmants…
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette révolte était pour vous le fait d'un ramassis de fascistes. Et d'un coup vous les trouvez charmants…

Les Gilets Jaunes étaient des crypto fascistes… Les Gilets Jaunes votaient Rassemblement National… Les Gilets Jaunes étaient manipulés par l'ultra droite… Ils étaient "la peste brune" (Darmanin)…

La partition avait été rodée. Et les médias paresseux la reprenaient : ça devait être vrai puisque le gouvernement le disait ! Au mépris installé au pouvoir depuis des années, on ajoutait l'insulte. Que se passait-il alors dans la tête du Gilet Jaune de base ? Chez lui, la protestation se transformait en rage d'être ainsi offensé. Et ça ne l'a certainement pas rendu pacifique.

Puis –nouvelle séquence- le Gilet Jaune est redevenue fréquentable. On lui a trouvé des qualités qu'on ne soupçonnait pas encore. De Philippe à Castaner, en passant par le troupeau bêlant des députés LREM, on assista à une frénétique dégoulinante amoureuse.

"On vous comprend"… "Nous avons entendu votre colère"… "Votre détresse nous touche"… Un festival de flagorneries sirupeuses. Après les mensonges et les insultes, une hypocrisie lamentable due à la peur d'une révolte soutenue par une majorité des Français.

Alors, le pouvoir mangea son chapeau en tentant d'éteindre l'incendie qu'il avait lui-même alimenté par ses outrances. Mais trois semaines de combat ont transformé les Gilets Jaunes. Ils réclament maintenant bien plus que l'annulation des taxes sur le carburant.

Nombreux sont ceux d'entre eux qui veulent une sixième République (slogan mélenchoniste). Encore plus nombreux sont ceux qui réclament le rétablissement de l'ISF (une idée de Ruffin). C'est crypto fasciste ça ? En bonne logique, le gouvernement devrait essayer maintenant "peste rouge" plutôt que "peste brune".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
gilets jaunes
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 06/12/2018 - 22:40
@Alain Briens
Le problème cher Monsieur, c'est que les "Gilets Jaunes" (et tous les françaisà ne voient plus beaucoup la couleur des services pour lesquels ils payent de plus en plus d'impôts et de taxes.
Nous sommes les champions du monde des taxes et impôts :
- Sommes nous les champions du monde de l'efficacité de la Justice....euh, avec des prisons surpeuplés et des greffiers de justice qui doivent acheter leur propre papier d'imprimante...où passe notre argent ?
- Avons nous l'armée la mieux équipée du monde ? La moitié du matériel de l'armée n'est pas en état de fonctionner ou obsolète ......où passe notre argent ?
- Avons nous la police la plus efficace et le taux de délinquance le plus bas du monde ?.....où passe notre argent ?
Et ceci ne concerne que les fonctions régaliennes....
- Sommes nous les champions du monde de la qualité de l'enseignement ?....rappelez moi l'évolution du score Pisa de la France depuis que ce score existe....où passe notre argent ?
- Sommes nous les champions du monde de la qualité et de l'efficacité de la médecine ? ...C'était vrai en 2000....mais depuis...où passe notre argent ?
Bref...je pourrais citer des tas d'autres domaines....
hoche38
- 05/12/2018 - 21:10
Génie
La réponse du ministre des comptes publics était pourtant géniale: Monsieur Darmanin, le ministre dont l'oeil d'aigle a su repérer les chemises brunes sous les gilets jaunes, allait généreusement consentir à ne pas leur faire payer des taxes qu'ils ne payent pas encore.
vangog
- 05/12/2018 - 20:21
Des nouvelles fraîches (et vraies) du Front jaune....
Face à l’atonie gouvernementale, les gilets jaunes ont décidé de passer à la vitesse supérieure: blocage des approvisionnements des grandes surfaces et du carburant. L’effet sera double, et même triple...outre l’effet déficitaire sur les recettes de TVA de l’état PS-macroniste, et la sensibilisation de la population à des problèmes cruciaux, bien différents des préoccupations pseudo-écologistes de bobos désœuvrés et un peu niais, les petits commerçants verront revenir, vers leurs étals, une population libérée des grandes surfaces prédatrices. Nous agissons dès cinq heures du matin, en bloquant l'accès des camions frigorifiques, de frais ou de carburant...dans dix jours, ils sont cuits! Les jeunes se sont joint à nous de façon désordonnée et inopportune....nous leur expliquons qu’il faut accepter l’augmentation des frais de scolarité pour les étrangers- mais ils sont tellement manipulés par des profs trotskystes sans scrupules, qu’il est difficile de leur faire entendre raison...ils n’ont aucune discipline et refusent les actions concertées, quelques rebeux hagards suffisent pour les exciter contre les flics....bref! Encore une génération pourrie par la gauche...