En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

06.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

07.

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 21 min 30 sec
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 39 min 32 sec
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 55 min 12 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 1 heure 15 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 3 heures 8 min
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 18 heures 17 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 18 heures 57 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 20 heures 22 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 31 min 42 sec
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 46 min 17 sec
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 3 heures 8 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 18 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 20 heures 8 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 20 heures 46 min
© ABDULMONAM EASSA / AFP
© ABDULMONAM EASSA / AFP
C'était le bon temps

Et la grande manif pro-Macron sur les Champs-Elysées, c'est pour quand ?

Publié le 03 décembre 2018
Il faudrait une imagination très fertile pour y croire. Et comme elle n'aura pas lieu, difficile de penser que le chef de l'Etat soit très populaire.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il faudrait une imagination très fertile pour y croire. Et comme elle n'aura pas lieu, difficile de penser que le chef de l'Etat soit très populaire.

Samedi, Paris avait un petit air de mai 68. Des barricades, des pavés contre les flics, des charges contre la police. A cette différence - notable - qu'il y a 50 ans on ne pillait pas et ne cassait pas. Bien-sûr, comparaison n'est pas raison. Mais on peut quand même rappeler que mai 68 fut une révolte étudiante soutenue d'abord puis abandonnée par la CGT à la demande Moscou qui appréciait beaucoup la politique étrangère du général. On peut aussi rappeler que cette révolte se termina le 30 mai 1968. Et c'est là que nous voulions en venir.

Ce jour-là, une foule immense déferla sur les Champs Elysées. Des drapeaux avec la Croix de Lorraine. Des cris " Vive De Gaulle". La France de ce qu'on n'appelait pas encore les territoires était venue en masse pour dire qu'elle refusait la chienlit. de quoi faire rêver Macron, son gouvernement et les innombrables parlementaires LREM. Ce serait si beau une foule enthousiaste sur les Champs Elysées "Macron on t'aime" ou "Manu le peuple est avec toi". Ce serait... car le conditionnel s'impose ici avec force. Les députés LREM en contact avec la population font remonter vers Paris des informations douloureuses. Les gens ne veulent plus de Macron. Ne veulent plus des taxes, ne veulent plus d'un pouvoir qu'ils jugent méprisant. Ca s'appelle le dégagisme.

Ils ont marché une fois en 2017. Ils ne marcheront pas une deuxième fois. Voilà pourquoi ils n'iront pas soutenir Macron sur les Champs Elysées. Et si ils y vont, ce sera pour défiler avec les Gilets Jaunes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 04/12/2018 - 04:09
Pardon
a tout fait et non "à"
2bout
- 03/12/2018 - 23:36
Arc de Triomphe,
le saccage qui bouleverse la théorie de l'évolution. Avec Homo-giletus, un caillou restera un caillou !
assougoudrel
- 03/12/2018 - 18:26
Les financiers ont donné une mission à
Macron et ils se mordent les doigts à présent; eux aussi ont été trompés par ce chef des Armées ( désarmé) inapte au commandement. Ils se frottaient déjà les mains et se pourléchaient les babines à l'avance, pensant, qu'après le Brexit, Paris serait le miroir pour la finance. Macron qui est plus têtu qu'un troupeau d'ânes à tout fait capoter. Aucun investisseur étranger ne mettra un centime de lire italienne en France après le spectacle parisien (qui n'est pas fini), au grand désespoir de Le Maire qui pleure sur les épaules des représentants des commerçants. Quand à Jupiteux, ce midi, il déjeunait à l'Elysée avec les chefs étoilés, comme si de rien n'était, alors que Paris brûle comme "Rome sous Néron", qui jouait de la lyre (lui c'est du pipeau) ce qui prouve que quelque chose s'est détraquée dans sa calebasse quand il perdit sa goupille à 15 ans par une affamée du paf. Peut-être que la carotte était trop jeune pour ce vieux pot au cul noirci par trop de chaleur.