En direct
Best of
Best Of
En direct
© ABDULMONAM EASSA / AFP
C'était le bon temps
Et la grande manif pro-Macron sur les Champs-Elysées, c'est pour quand ?
Publié le 03 décembre 2018
Il faudrait une imagination très fertile pour y croire. Et comme elle n'aura pas lieu, difficile de penser que le chef de l'Etat soit très populaire.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il faudrait une imagination très fertile pour y croire. Et comme elle n'aura pas lieu, difficile de penser que le chef de l'Etat soit très populaire.

Samedi, Paris avait un petit air de mai 68. Des barricades, des pavés contre les flics, des charges contre la police. A cette différence - notable - qu'il y a 50 ans on ne pillait pas et ne cassait pas. Bien-sûr, comparaison n'est pas raison. Mais on peut quand même rappeler que mai 68 fut une révolte étudiante soutenue d'abord puis abandonnée par la CGT à la demande Moscou qui appréciait beaucoup la politique étrangère du général. On peut aussi rappeler que cette révolte se termina le 30 mai 1968. Et c'est là que nous voulions en venir.

Ce jour-là, une foule immense déferla sur les Champs Elysées. Des drapeaux avec la Croix de Lorraine. Des cris " Vive De Gaulle". La France de ce qu'on n'appelait pas encore les territoires était venue en masse pour dire qu'elle refusait la chienlit. de quoi faire rêver Macron, son gouvernement et les innombrables parlementaires LREM. Ce serait si beau une foule enthousiaste sur les Champs Elysées "Macron on t'aime" ou "Manu le peuple est avec toi". Ce serait... car le conditionnel s'impose ici avec force. Les députés LREM en contact avec la population font remonter vers Paris des informations douloureuses. Les gens ne veulent plus de Macron. Ne veulent plus des taxes, ne veulent plus d'un pouvoir qu'ils jugent méprisant. Ca s'appelle le dégagisme.

Ils ont marché une fois en 2017. Ils ne marcheront pas une deuxième fois. Voilà pourquoi ils n'iront pas soutenir Macron sur les Champs Elysées. Et si ils y vont, ce sera pour défiler avec les Gilets Jaunes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
05.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
07.
Frédéric Dupuch et Pierre Gaudin : nouveaux limogeages à la préfecture de police de Paris après les incidents des Champs-Elysées
01.
La Libye et la Grèce sont dans un bateau...
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
04.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 04/12/2018 - 04:09
Pardon
a tout fait et non "à"
2bout
- 03/12/2018 - 23:36
Arc de Triomphe,
le saccage qui bouleverse la théorie de l'évolution. Avec Homo-giletus, un caillou restera un caillou !
assougoudrel
- 03/12/2018 - 18:26
Les financiers ont donné une mission à
Macron et ils se mordent les doigts à présent; eux aussi ont été trompés par ce chef des Armées ( désarmé) inapte au commandement. Ils se frottaient déjà les mains et se pourléchaient les babines à l'avance, pensant, qu'après le Brexit, Paris serait le miroir pour la finance. Macron qui est plus têtu qu'un troupeau d'ânes à tout fait capoter. Aucun investisseur étranger ne mettra un centime de lire italienne en France après le spectacle parisien (qui n'est pas fini), au grand désespoir de Le Maire qui pleure sur les épaules des représentants des commerçants. Quand à Jupiteux, ce midi, il déjeunait à l'Elysée avec les chefs étoilés, comme si de rien n'était, alors que Paris brûle comme "Rome sous Néron", qui jouait de la lyre (lui c'est du pipeau) ce qui prouve que quelque chose s'est détraquée dans sa calebasse quand il perdit sa goupille à 15 ans par une affamée du paf. Peut-être que la carotte était trop jeune pour ce vieux pot au cul noirci par trop de chaleur.