En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

04.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

07.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 3 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 4 heures 14 min
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 5 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Bureau des légendes" de Éric Rochant : Mille sabords, quelle série !

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert : un roman noir publié en 1947, réédité en 2020 : l'Épuration trop "pure et dure"...

il y a 6 heures 5 min
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 7 heures 34 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 8 heures 52 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 9 heures 31 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 10 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 4 heures 36 sec
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 4 heures 48 min
pépites > France
Ça vole haut
Greenpeace déploie une banderole sur la grue de Notre-Dame pour alerter de l'inaction climatique du président
il y a 5 heures 32 min
pépites > Santé
Accord nocturne
Ségur de la santé : un projet d'accord trouvé dans la nuit
il y a 5 heures 54 min
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 7 heures 19 min
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 9 heures 10 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 10 heures 17 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 11 heures 7 min
© DR
© DR
SOS démocratie représentative en danger

Gilets jaunes : la révolution par les moyens de communication

Publié le 01 décembre 2018
La nouvelle application Freedom considère déjà les Gilets jaunes comme une entité politique à part entière, au même titre que les partis politiques traditionnels.
Olivier Gracia
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Essayiste, diplômé de Sciences Po, il a débuté sa carrière au cœur du pouvoir législatif et administratif avant de se tourner vers l'univers des start-up. Il a coécrit avec Dimitri Casali L’histoire se répète toujours deux fois (Larousse, 2017).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La nouvelle application Freedom considère déjà les Gilets jaunes comme une entité politique à part entière, au même titre que les partis politiques traditionnels.

Les réseaux sociaux, véritables vecteurs de mobilisation sont devenus des outils indispensables à la conduite de mouvements révolutionnaires. Alec Ross, jeune conseiller pour l’innovation d’Hilary Clinton, s’exclamait alors «  Le Che Guevara du XXIème siècle, c’est le Net. » Le printemps arabe en est une parfaite illustration où les manifestants de la place Tahrir nous expliquaient que Facebook servait à « planifier les manifestations", Twitter pour « les coordonner » et Youtube « pour le dire au monde. » Ces mêmes réseaux, parfois décriées par leurs principaux utilisateurs, restent aujourd’hui des moyens de communication d’influence, notamment pour les gilets jaunes, qui peuvent, se concerter, échanger, se regrouper, parfois planifier leurs actions. Si Facebook apparaissait hier à la face du monde comme un réseau social de confiance où il était possible de disserter sans craindre la surveillance des pouvoirs publics ou le ciblage publicitaire d’entreprises privées, le paradigme a complètement changé.

Les gilets jaunes, eux-mêmes, doivent leur existence réelle à une pré-existence virtuelle avec un mouvement quasi-spontané qui prend racine au sein d’une communauté Facebook. L’algorithme Facebook particulièrement friand de vidéos virales a indirectement permis à la cause d’être entendue par des millions d’utilisateurs. Si Facebook est le berceau du mouvement, les gilets jaunes sont aujourd’hui à l’affût de nouveaux moyens de communication, plus libres, moins contrôlés et surtout imperméables à la « censure. »

Quels seraient donc les nouveaux réseaux d’influence qui permettaient aujourd’hui aux gilets jaunes de planifier leurs actions ?

L’hostilité à l’encontre des réseaux sociaux de l’ancien monde est grandissante, d’où l’apparition de nouvelles technologies et de nouvelles plateformes qui garantissent une meilleure sécurité à leurs utilisateurs à l’instar de Telegram qui a su profiter de la crise de confiance des grands acteurs du marché pour prospérer et gagner de nouveaux utilisateurs.

Telegram serait très certainement en tête de liste en garantissant à ses utilisateurs des conversations entièrement cryptées, des messages qui s’effacent au bout de quelques secondes ou la possibilité d’avoir des échanges entièrement secrets.

Les gilets jaunes semblent aussi s’intéresser à une nouvelle application, en phase d’expansion aux Etats-Unis, au nom évocateur de Freedom. L’application les considère déjà comme une entité politique à part entière au même titre que les partis politiques traditionnels.

Fort d’un premier succès aux Etats-Unis auprès des électeurs, militants et élus démocrates et républicains, l’application permettrait à chaque membre d’une organisation politique (Gilets Jaunes compris), de créer un profil, d’inviter d’autres membres pour rejoindre la communauté, de lancer des pétitions numériques, de centraliser ses contenus web tout en les diffusant sur les autres plateformes mais aussi d’envoyer des messages sécurisés et cryptés aux autres membres.

En d’autres termes, cette application serait un parfait mélange entre Facebook avec l’aspect communautaire mais aussi Telegram pour l’aspect  sécurisé et crypté.

La technologie se met parfois au service des actions révolutionnaires pour que la démocratie réelle s’agite contre la démocratie légale.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 01/12/2018 - 22:08
@j'accuse
Ça plane pour vous, bien sûr que si il faut des réseaux pour planifier coordonner puis communiquer. Les Gafa c'est l'affranchissement de la presse écrite et audiovisuelle aux mains des diplodocus gauchistes attardés.
J'accuse
- 01/12/2018 - 12:12
Les GAFA ne sont pas avec le peuple
Je m'insurge contre ce genre d'applications. Les Gilets jaunes ne doivent pas communiquer entre eux en permanence ! Ils n'en n'ont pas besoin ! Ils savent tous ce qu'ils veulent, et le téléphone entre amis (les vrais !) et voisins suffit.
La référence aux printemps arabes... vous avez vu comment ils ont fini, les printemps arabes ? Les bombes, le chaos ou le retour de la dictature.
La révolte est anarchique (pas anarchiste !) et doit le rester.
Facebook, Apple, Google, Twitter et consorts au service de révoltes populaires ? Ahurissant ! Révoltant !
Le peuple n'a pas besoin de communiquer pour communiquer sa révolte: la peuple se suffit à lui-même, et crache même sur la presse. Avec raison.