En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

02.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

03.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

06.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

07.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 11 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 18 heures 39 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 19 heures 10 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 19 heures 55 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 20 heures 15 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 13 heures
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 14 heures 32 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 16 heures 55 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 19 heures 20 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 20 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 14 heures
© Reuters
© Reuters
Le Meilleur des mondes

Une gentrification positive : Le modèle de Détroit

Publié le 30 novembre 2018
Les villes américaines ont longtemps été le contre-exemple de ce qu’il fallait faire en matière de renouvellement urbain : trop étendues, trop organisées en quartiers aux communautés cloisonnées, trop de zones commerciales cannibalisant l’économie locale… mais les choses changent. Et si finalement contre toute attente elles devenaient le modèle à suivre ?
Olivier Amiel est Docteur en droit, Adjoint au Maire de Perpignan, chargé du logement, de la politique de la Ville, et du Renouvellement Urbain.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Amiel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Amiel est Docteur en droit, Adjoint au Maire de Perpignan, chargé du logement, de la politique de la Ville, et du Renouvellement Urbain.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les villes américaines ont longtemps été le contre-exemple de ce qu’il fallait faire en matière de renouvellement urbain : trop étendues, trop organisées en quartiers aux communautés cloisonnées, trop de zones commerciales cannibalisant l’économie locale… mais les choses changent. Et si finalement contre toute attente elles devenaient le modèle à suivre ?

Tout va toujours très vite aux Etats-Unis pour le pire comme pour le meilleur, c’est ainsi que Portland la ville la plus polluée du pays par le passé est devenue pionnière en matière environnementale, que Los Angeles qui additionnait toutes les défauts possibles se réinvente en les corrigeant avec ce que l’on nomme le « troisième L.A. » mouvement innovant en matière de logement, transport et concertation citoyenne.

Dans ces villes américaines qui perpétuent le mythe du « phénix » on évoque souvent le cas de Détroit, cela semble logique pour une ville dont la devise est depuis l’incendie qui l’a ravagée en 1805 : « nous espérons des temps meilleurs, elle renaitra de ses cendres ». 

La résilience de Détroit qui connaît une incroyable renaissance après avoir été frappée par la désindustrialisation, les émeutes raciales, la perte de deux tiers de sa population, la corruption municipale et la mise en faillite a de quoi intriguer et inspirer. 

La banqueroute de 2013 que nous avons trop souvent regardée en France comme un événement tragique alors qu’il s’agissait plus d’une procédure strictement judiciaire qui a finalement permis à la ville d’éponger ses dettes grâce à une mobilisation spectaculaire de l’Etat du Michigan, des fondations philanthropes (les omniprésentes « nonprofit organizations ») et des retraités dans un grand élan de solidarité appelé « the Grand Bargain ». 

En seulement une année la ville a pu repartir de zéro et financer un programme de retour des services publics sans avoir à vendre ses œuvres d’art comme cela avait été envisagé. 

Mais l’autre événement majeur qui marque la renaissance de Détroit est l’investissement privé depuis moins de dix ans de deux grandes fortunes de la ville, Mike Illitch et surtout Dan Gilbert qui a dépensé à lui seul près de 6 milliards de dollars. À eux deux ils ont littéralement racheté le centre ville « Downtown » pour accueillir les bureaux de leurs compagnies et loger leurs employés. Bien entendu cela rappelle l’industrialisation automobile de la ville avec un certain Henry Ford et la nécessité d’accueillir ses ouvriers. Et ce, avec la même erreur apparente de la ségrégation raciale à savoir le nouveau Downtown est occupé majoritairement (80%) par des jeunes blancs de classe sociale aisée. Les précédents mouvements de ségrégation urbaine ont débouché sur les émeutes de 1967 avec le déplacement des blancs à l’extérieur de la ville. S’agit-il d’un phénomène inverse ? 

En fait peu de personnes ont été touchées par cette gentrification puisque Downtown était largement vide et ne représente que 5% du territoire. De plus, il s’agit d’un mouvement banal de l’évolution de beaucoup de villes dans le monde France comprise qui se félicitent de ce changement avec l’arrivée de « bobos » ou de « hipsters ». 

En France la gentrification est un tabou. Le sentiment égalitariste post-soixante-huitard voit d’un très mauvais œil ce phénomène. Il n’y a pas un seul projet de renouvellement urbain visant à faire revenir des classes plus favorisées dans des quartiers populaires qui ne souffre pas d’une contestation d’une prétendue « chasse aux pauvres ».  C’est d’ailleurs étrange que pour les bien-pensants de notre pays la mixité sociale ne puisse être acceptable que dans l’imposition de loger des classes sociales défavorisées dans des quartiers favorisés et non l’inverse. 

Pourtant à Détroit, de l’avis de tous les acteurs du renouveau de la ville qu’ils soient élus, promoteurs, responsables d’associations, représentants de communautés… l’arrivée de l’argent de Gilbert et Illitch est une bonne chose malgré l’absence de mixité dans le Downtown gentrifié.

Le pragmatisme l’emporte sur l’idéologie comme l’affirme Maurice Cox, ancien Maire de Charlottesville actuellement responsable de la planification et du développement à la municipalité de Détroit : la gentrification a permis de sauver des immeubles vacants, le retour d’habitants, de travailleurs donc de contribuables qui alimentent les caisses de la ville permettant ainsi une intervention publique dans les autres quartiers. 

Détroit prouve que la gentrification peut être positive et bénéfique à tous si elle s’accompagne d’une vigilance en matière de politique sociale et inclusive pour l’ensemble des habitants. C’est un discours qu’on retrouve bien entendu chez les associations et fondations caritatives (Midtown Detroit Inc., Live6, D4…) mais également chez les promoteurs soucieux de la pérennité de leurs actions, notamment le troisième plus important investisseur de la ville derrière les deux milliardaires « The Platform » qui n’hésite pas à intervenir dans des quartiers moins prestigieux et moins économiquement porteurs.

Parallèlement à ce renouveau urbain spectaculaire la ville a hérité et garde de la crise un élan créatif et innovant avec ses artistes venus de tout le pays et ailleurs, ses 1400 fermes urbaines qui nourrissent 20.000 personnes, ses projets de constructions solidaires et sociales et surtout un esprit libre et combatif. 

On a compris ici qu’il est possible de gentrifier positivement pour l’ensemble de la ville et que faire de l’argent pour les investisseurs privés n’est pas un tabou si cela s’accompagne d’une politique solidaire et inclusive. 

Ce pragmatisme est bien plus efficace que les beaux discours sur les méfaits de la gentrification qu’on entend trop souvent en France. L’accepter sans retenue ou la refuser entièrement, conduit toujours à délaisser des quartiers populaires et maintenir voire favoriser l’entre soi social générateur de tant de maux. 

Un juste milieu est envisageable avec ce modèle de Détroit d’une gentrification limitée à un quartier permettant le retour de revenus fiscaux qui alimentent le développement de l’ensemble d’une ville qui ne perd pas son âme.

Une des expressions favorites dans le Michigan est « Si Détroit peut le faire, tout le monde peut le faire… ». Nos villes françaises aussi ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

02.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

03.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

06.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

07.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
slv
- 01/12/2018 - 00:24
Rien ne sauvera Detroit
Rien ne sauvera Detroit tant que la ville sera socialiste, Detroit est une petit Vénézuela.