En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

06.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

07.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 39 min 8 sec
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 1 heure 23 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 2 heures 7 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 6 heures 50 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 7 heures 24 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 7 heures 45 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 50 min 11 sec
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 1 heure 45 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 2 heures 42 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 4 heures 23 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 6 heures 58 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 7 heures 42 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 8 heures 18 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 9 heures 45 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 10 heures 28 min
Ras-le-bol fiscal

Les gilets jaunes sont-ils le symptôme d’un rejet de l’Etat Providence ?

Publié le 29 novembre 2018
Des Gilets Jaunes ont été reçus hier par le ministre de Rugy. Parmi les revendications qu’ils ont exprimées, on trouve la lutte contre l’assistanat, leit-motiv de leurs compères sur les routes de France. De là à soutenir que le mouvement des Gilets Jaunes incarne une résistance contemporaine à l’État-Providence qui prélève des impôts pour redistribuer les richesses, il n’y a qu’un pas…
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des Gilets Jaunes ont été reçus hier par le ministre de Rugy. Parmi les revendications qu’ils ont exprimées, on trouve la lutte contre l’assistanat, leit-motiv de leurs compères sur les routes de France. De là à soutenir que le mouvement des Gilets Jaunes incarne une résistance contemporaine à l’État-Providence qui prélève des impôts pour redistribuer les richesses, il n’y a qu’un pas…

Les médias subventionnés ont assez peu relevé cette étrangeté: un peu partout en France, les Gilets Jaunes dénoncent l’assistanat. Ce terme recouvre les pratiques d’un État-Providence qui lève l’impôt sur les salariés pour le redistribuer à ceux qui ne travaillent pas. Une bonne synthèse de ces revendications nous est livrée par Le Parisien du matin, qui évoque la cahier de doléances remis aux ministres hier.

Pour ce qui est des revendications, si la première semble tenir en une phrase – « revoir à la baisse toutes les taxes » -, la seconde vise à constituer une « assemblée citoyenne ». Celle-ci devrait se pencher sur toute une longue série de sujets : de l’interdiction du glyphosate, à la suppression du Sénat, en passant par une hausse du smic et des retraites, la baisse des charges patronales ou encore la diminution de l’assistanat et le rétablissement de l’ISF. Ces sujets devraient ensuite être « tranchés par voie de référendum ». Vaste programme ! 

On retrouvera dans les compte-rendus des barrages et mouvements locaux, dans la presse locale, des évocations du même ordre. Il faut baisser les taxes et arrêter de plumer ceux qui travaillent pour aider ceux qui ne travaillent pas.  

Gilets Jaunes: ras-le-bol fiscal et rejet de l’État-Providence

Contrairement à une idée répandue (et colportée par les pouvoirs publics), les Gilets Jaunes ne demandent donc pas plus de service public, ni plus de protection. Au contraire, ils expriment plutôt un ras-le-bol de ces impôts qui servent à redistribuer leurs richesses au nom de la solidarité. Au fond, les Gilets Jaunes annoncent le trop-plein de solidarité en France et le nécessaire retour à une moindre pression fiscale.  

Voilà qui ne manque pas d’intérêt: c’est l’excès d’État-Providence qui est au coeur du débat, et non ses faiblesses. Reste à comprendre pourquoi c’est le contraire qui est compris par les pouvoirs publics… 

La redistribution au coeur des manifestations

In fine, c’est toute une logique fiscale qui est aujourd’hui menacée et remise en cause. La conception française de la fiscalité, très tournée vers la redistribution, qui justifie des prélèvements obligatoires qui approchent dangereusement des 50% de PIB, paraît en difficulté. Il faut dire que ce mouvement de redistribution tend, depuis les années 2000, à rincer fortement les ménages et à épuiser les classes moyennes.  

Tout porte à croire que la logique de redistribution peinera de plus en plus à convaincre les Français. Ce mouvement est à retenir dans nos anticipations politiques. L’espérance de pouvoir financer de nouvelles politiques publiques ambitieuses paraît de plus en plus illusoire. Reste à savoir combien de temps la classe politique mettra à le comprendre.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 29/11/2018 - 21:30
Des nouvelles du Front jaune...
Comme on est un peu débordés sur les barricades qui s’organisent, je vous amène de vraies nouvelles fraiches, bien loin des fake-news de Husson , Klein et consorts...le bivouac pour garder la barricade s’organise. Grosse aide de nos amis petits commerçants en pain et denrées diverses, le carrefour d'à-côté ne nous a rien apporté, les caissières disent que le chiffre d’affaire Carrefour a beaucoup baissé . Elles doivent m’apporter des chiffres précis demain, mais c’est déjà une victoire de ce côté. S’étant approché trop près des barrières de péage de l’autoroute, on a pris une prune de 4 euros chacun. Le policier a été sympa, car je n’avais pas ma CNI sur moi...il a évoqué les menaces d’attentat. Je lui ai répondu que les gilets jaunes seraient une menace bien plus forte que les barbures pour un gouvernement autiste. Les pompiers nous rejoindront Samedi matin. En conclusion, on ne lâche rien!...ah oui, j’oubliais! On a viré des syndiqués CGT qui tentaient de taper l’incrust, en leur disant qu’ils avaient appelé à voter Macrouille, et que- de toutes façons, ils étaient inféodés au PC, dont l’idéologie est responsable de 110 millions de morts...ils se sont barrés vite fait, ces cons
lasenorita
- 29/11/2018 - 16:31
Les gabeggies de l'Etat.
Vu le délabrement des écoles,des hôpitaux,des commissariats:où va l'argent des Français??Je suis de la ''classe moyenne'':je paie la taxe d'habitation plein pot..Hollande a augmenté mes impôts de 50% et Macron a baissé ma retraite..En France:il n'y a que 42% des ménages,soit 14,7% de la population totale qui sont soumis à l'impôt sur le revenu;en Allemagne,c'est 68%,en Suisse c'est 72%..La France est une exception fiscale,en Europe,tant à l'égard des classes moyennes que sur ses LARGESSES pour les ''nécessiteux''..L'importance des cotisations sociales(sécu..),en France,c'est 18,8% du PIB contre 13,3% dans l'UE,les ''migrants'' doivent être exclus des soins qui coûtent une fortune aux Français...La pollution au CO2 des Français compte pour 0,9% de la pollution globale!Le peuple veut des réformes mais celles-ci doivent aller dans le bon sens(celui qui aide le peuple)par exemple faire une réforme pour diminuer les ''dépenses'' de l'Etat:les dépenses de l'Etat ont augmenté de 2,5% en 2017!...
zen-gzr-28
- 29/11/2018 - 14:33
Une question à nos élites.
A cause de la mondialisation, les salaires des citoyens stagnent depuis plusieurs années, il est impossible d'augmenter le SMIC. Qu'en est-il pour le gouvernement, le sénat, les députés européens J'ai entendu ce matin, sur sud Radio, que dans plusieurs ministères, des députés de la REM faisaient remarquer aux GJ sur LCI qu'ils avaient tout de même une augmentation de VINGT EUROS depuis octobre sur leur fiche de paie, on s'octroie une augmentation de MILLE NEUF CENT CINQUANTE EUROS. L'Elysée et Matignon ont augmenté leur personnel. L'indécence et l' inconséquence de la REM sont une insulte pour les personnes qui tirent le diable par la queue.