En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Revue des hebdos
Alain Juppé encourage le gouvernement à ne rien céder; Marine Le Pen veut aspirer les voix euro sceptiques d'où qu'elles viennent; Violence : la DGSI s'inquiète du passage à l'acte de l'ultradroite et de l'ultra gauche ; Valeurs s'éprend de Ségolène Royal
Publié le 29 novembre 2018
Sans oublier : projet de fichier des mineurs étrangers isolés ; des bitcoins en vente dans les bureaux de tabac
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans oublier : projet de fichier des mineurs étrangers isolés ; des bitcoins en vente dans les bureaux de tabac

Juppé encourage le gouvernement


Alain Juppé, toujours vaillant, encourage le gouvernement à tenir bon selon l'Express «La transition écologique est indispensable : on sous-estime la catastrophe qui nous attend»  Mais Juppé est contre une éventuelle taxe flottante sur les produits pétroliers : car il  "ne voit aucune comparaison possible entre la situation actuelle et les grèves de 1995. « J’avais face à moi des syndicats très bien organisés, notamment à la SNCF, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.»


Marine Le Pen : unir les eurosceptiques


Marine Le Pen a peu apprécié l’attitude de Nicolas Dupont-Aignan a lorsqu’il s’est agi de préparer les élections européennes. Elle considère qu'il lui a menti. Ce qui n’empêche pas la présidente du Rassemblement national de souhaiter que le chef de Debout la France dépasse les 5% et obtienne des députés au Parlement européen. Car Marine Le Pen compte sur eux pour voter avec les autres eurosceptiques : "« Pour la première fois existe une vraie possibilité d’alternance. Ce serait historique. Alors je me moque d’où viendront les voix des eurosceptiques, elles peuvent venir de l’extrême gauche, de la droite ou d’ailleurs, peu importe! »"


Ultradroite et ultragauche


"Les trois entités spécialisées dans la recherche d’informations dans l’Hexagone étaient réunies le 21 novembre à Levallois-Perret au siège de la DGSI. A cette réunion, des chefs de service compétents en matière de lutte antiterroriste, SCRT et DRPP, ont évoqué l’ultradroite et l’ultragauche quelques jours avant les manifestations du 24 novembre. « La menace d’une guerre civile est prise en compte par nos services », dit-on à la DGSI." raconte Le Point qui met le sujet dans son bandeau de Une. "Dans une note du 15 novembre, le Renseignement territorial pointe l’influence de l’ultradroite dans la mobilisation des gilets jaunes".


Le Point ajoute : "Selon la DGSI, l’ultradroite prête à passer à la clandestinité et à la violence regrouperait de 1 000 à 2 000 personnes. A l’ultragauche, on en décompte le même nombre."


Valeurs aime Ségolène Royal 


"Royal sera peut-être déçue avant même d’ouvrir ce magazine" remarque malicieusement Valeurs Actuelles "Elle nous avait suggéré de la mettre en couverture, souriant à l’idée de se voir en une de Valeurs actuelles. Nous avons rencontré l’ancienne candidate à l’élection présidentielle à deux reprises au mois de novembre." Tout le monde semble avoir apprécié Royal puisque Valeurs écrit : "Une conseillère de Christophe Castaner nous avait prévenus en amont de ces rendez-vous : « Elle fait partie de ces femmes qui embellissent avec les années. » On ne va pas se mentir, elle en jette."
Et Valeurs souligne que "L’ancienne ministre de l’Environnement s’est hissée à la cinquième place des personnalités préférées des Français, selon les données du baromètre Ipsos-le Point en date du 22 novembre, avec 30 % d’opinions favorables" et salue ses origines conservatrices : "Issue d’une famille catholique pratiquante de huit enfants, déménageant au gré des affectations d’un père officier, la future socialiste a été élevée dans un milieu conservateur, dont elle garde l’héritage suivant: « La rigueur, l’honnêteté,
la droiture. Les valeurs des familles nombreuses". De quoi plaire aux lecteurs du magazine qui semble avoir été séduit.


Macron "incendiaire" ?


"France contre France" un dossier de 18 pages avec une photo de Gilets jaunes à la Une de l'Express. "Macron incendiaire" à la Une de Valeurs Actuelles avec 11 pages où l'on apprend que les forces de police auraient utilisé samedi dernier  4 735 grenades, 450 grenades de désencerclement, 176 grenades lacrymogènes instantanées, sans oublier 396 tirs de lanceur de balle de défense, et 103 000 litres d'eau tirés par les deux camions porteurs de canon à eau des CRS. Pour Marianne, la Une c'est "L'impasse Macron"

Gilets jaunes, première colère fiscale 2.0 ?


"Avec la multiplication des réseaux sociaux, il devient possible de se mobiliser sans passer par des organisations professionnelles. En 2016, deux manifestations ont pu voir le jour à Paris contre le régime social des indépendants, fédérant des professions très différentes. Le mouvement des gilets jaunes est l’aboutissement de cette évolution : c’est la première contestation fiscale 2.0 de grande ampleur" estime, dans l'Express, Alexis Spire, sociologue, directeur de recherche au CNRS, qui vient de publier, aux éditions du Seuil, "Résistances à l’impôt, attachement à l’Etat. Enquête sur les contribuables français".
Gilets jaunes : une jacquerie ?


"Il y a une guerre des représentations. Quand on parle de « jacqueries », on décrit en gros des culs-terreux, un peu cons et racistes, qui n’auraient aucune autre ambition que de polluer. Sauf que près de 70 % des Français soutiennent les gilets jaunes et 70 % des Français ne sont pas racistes. Ce que nous dit ce mouvement, c’est : « Votre modèle, ça ne marche pas, je n’y trouve pas ma place" dit Christophe Guilluy, auteur de "No society. La fin de la classe moyenne occidentale" sorti en octobre 2018 chez Flammarion, dans une interview (4 pages) de l'Express.


Gilets jaunes et géographie


"Il est vrai que cette mobilisation recoupe fortement notre travail sur la cartographie du vote en Europe et aux Etats-Unis. En France, dès 1992 et le référendum sur le traité de Maastricht, est apparu un phénomène inédit : les centres-villes avaient voté presque tous en faveur du traité, et une vaste nappe – des banlieues populaires jusqu’aux campagnes contre le traité " explique le géographe  Jacques Lévy qui note "Plusieurs interprétations courantes du mouvement sont contredites par les cartes. Il ne s’agit pas, comme le dit Laurent Wauquiez, d’une opposition Paris/province : ce rapport centre-ville/périphérie touche d’autres villes. "
Jacques Lévy contredit Christophe Guilluy (qui s'exprime dans l'Express) "Enfin, s’il y a bien un clivage politique entre centre et périphérie, il n’oppose pas, comme le dit Christophe Guilluy, la « France d’en haut » et la « France d’en bas » : le périurbain n’est pas le lieu où il y a le plus de pauvres, et la banlieue continue d’être bien plus délaissée que les zones « rurales »".


Macron victime  du laisser-aller de ses prédécesseurs ?


"« Vous me mettez sur le dos des problèmes qui durent depuis trente ans! » s’est emporté Emmanuel Macron lors d’un récent bain de foule houleux. Et, en cela, il avait incontestablement raison. Mais c’est bien à lui, désormais, qu’il incombe de résoudre lesdits problèmes..." aux yeux de l'Express.


Mineurs étrangers


Le ministère de l’Intérieur veut créer un fichier baptisé « Appui à l’évaluation de la minorité » (AEM) qui devrait rassembler les noms, les photos et les empreintes des mineurs étrangers isolés. "Le décret en projet, que « l’Obs » a pu consulter, prévoit que cette base de données permette d’identifier au mieux les moins de 18 ans" pour « prévenir le détournement du dispositif de protection de l’enfance par des personnes majeures et lutter contre la fraude »".

Hanouna vu par l'Express


"Où l’on découvre comment Cyril Hanouna, au bord du gouffre de l’échec, a compris que la « connerie » était la nouvelle poule aux oeufs d’or de la télé" Ton corrosif (et/ou vulgaire) pour les dix pages de l'Express sur l'animateur de l'émission quotidienne 'Touche Pas à Mon Poste' sur C8 : "C’est vrai qu’à part faire le con, l’animateur de Touche pas à mon poste ne sait pas – ou ne veut pas – faire grand-chose." 

Des bitcoins dans les tabacs


Des bureaux de tabac vont vendre de la cybermonnaie (bitcoins et ethereums) rappelle l'Express. La société Bimedia, qui fournit des terminaux d’encaissement aux buralistes, a signé un accord avec KeplerK, une « fintech » (plateforme financière). Un petit revenu supplémentaire pour le buraliste qui "touchera une commission d’environ 1% du montant". Mais l'hebdo souligne que ce "nouveau business se fera toutefois sans l’accord de la Banque de France, qui met régulièrement en garde les usagers sur le caractère « spéculatif » des cryptomonnaies".
Hier, le site de l'Express signale que Tracfin, la cellule du ministère de l'Économie et des Finances chargée de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme "s'est dotée, en juin dernier, d'une nouvelle division d'enquête dédiée à la cyber-criminalité financière. Sa priorité: le décorticage des échanges réalisés en crypto-actifs. 'Ce sont des outils d'opacification', résume Bruno Dalles, le patron de Tracfin" qui doit apprécier la banalisation de l'accès aux cryptomonnaies via les débits de tabac ?

Doudous payés par des déchets hospitaliers


Pour pouvoir financer l'achat de peluches, afin de rassurer les enfants malades qui vont aller au bloc opératoire, une infirmière anesthésiste au CHU de Rennes  a eu l’idée de revendre le cuivre contenu dans les fils des bistouris électriques. "Chaque année, 2 tonnes de fils sont jetées par l’hôpital ! Pour 1 tonne de matériaux, l’association reçoit 1500 euros. « Le recyclage est devenu le business model de notre association », souligne la fondatrice" raconte l'Express. 
L’initiative a été reprise dans tous les hôpitaux de France. Près de 45 associations Les P’tits Doudous ont vu le jour. Une structure nationale a même été créée cette année.

Le patron d'Uber

Visionnaire ou destructeur ? Le patron d'Uber et ses 18 000 salariés répond aux questions du Point (10 pages) : "Le mot « ubérisation » est réducteur. Ce que nous faisons est beaucoup plus complexe. Nous essayons de construire la prochaine étape du Maas (la « mobilité comme un service »). La possibilité de se mouvoir est un droit de l’homme, elle participe de la liberté, notamment de la liberté de poursuivre ses rêves. Vous savez, le mouvement est une capacité essentielle de la condition humaine. Notre technologie essaie de rendre les déplacements accessibles à n’importe qui, n’importe où, sans prendre en compte l’endroit où vous vivez dans la ville, et que vous ayez ou non assez d’argent pour vous offrir une voiture." 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Des planètes rocheuses comme la Terre survivraient à la mort de leur étoile ; Une sonde interstellaire pour explorer Proxima b testée
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 30/11/2018 - 18:32
La transition énergétique
Elle se fera peu ou prou, par nécessité. Au fur et à mesure que les énergies fossiles s'épuiseront. Il n'y a pas besoin de saigner les Français pour cela. L'activité économique s'en chargera. Pas spécialement le climat qui de toute façon changera tout seul en chaud ou en froid sans se soucier d'une guigne de ce fait la France
Dorine
- 30/11/2018 - 16:07
Juppé
Il doit partir à la retraite. Trop vieux.
jurgio
- 30/11/2018 - 15:48
Juppé droit dans ses bottes
Mais il adore aussi pisser dans les bottes.