En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

06.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 47 min 55 sec
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 1 heure 34 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 3 heures 2 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 18 heures 20 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 19 heures 30 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 20 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 21 heures 57 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 3 heures 38 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 4 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 17 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 18 heures 6 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 18 heures 33 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 20 heures 2 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 21 heures 13 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 23 heures 4 min
© Christophe ARCHAMBAULT / POOL / AFP
© Christophe ARCHAMBAULT / POOL / AFP
Innovation

Le Maroc : le nouvel acteur de l’espace qu’on n’attendait pas

Publié le 23 novembre 2018
Après avoir accueilli Emmanuel Macron lors de l’inauguration de la Ligne à Grande Vitesse Tanger - Casablanca, le Maroc a mis sur orbite un deuxième satellite, dans la nuit du 20 au 21 novembre, s’imposant de plus en plus comme un « hub » pour les investisseurs étrangers.
Michel Ruimy est professeur affilié à l’ESCP, où il enseigne les principes de l’économie monétaire et les caractéristiques fondamentales des marchés de capitaux.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Ruimy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Ruimy est professeur affilié à l’ESCP, où il enseigne les principes de l’économie monétaire et les caractéristiques fondamentales des marchés de capitaux.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir accueilli Emmanuel Macron lors de l’inauguration de la Ligne à Grande Vitesse Tanger - Casablanca, le Maroc a mis sur orbite un deuxième satellite, dans la nuit du 20 au 21 novembre, s’imposant de plus en plus comme un « hub » pour les investisseurs étrangers.

Atlantico : Pourquoi cette visite du président français au Maroc lors de l’inauguration du TGV ? 

Michel Ruimy : En venant assister, le 15 novembre, à l’inauguration de la ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca, la première du continent africain, Emmanuel Macron est venu réaffirmer la profondeur du partenariat entre Paris et Rabat. 

Ce nouveau TGV, baptisé Al Boraq - du nom d’un cheval ailé de la mythologie islamique que l’on peut comparer à Pégase dans la mythologie grecque - a été bâti avec le soutien de la SNCF et les rames TGV, fournies par Alstom. Il est l’aboutissement d’un projet titanesque, initié, en 2007, par le roi du Maroc et Nicolas Sarkozy, pour un montant total d’environ 2 milliards d’euros, dont 1 milliard financé par la France (Agence française de développement).

Mais, cette ligne doit être considérée comme une vitrine tant pour le développement économique du royaume, qui s’emploie à se positionner comme un « hub africain » pour les investisseurs étrangers que pour la France, en démontrant le savoir-faire de ses entreprises, par exemple Vinci, SNCF ou Alstom mais également sur leurs capacités à assurer des transferts de technologie. Paris souhaite, en fait, que cette réalisation soit une devanture pour tenter d’obtenir d’autres contrats en Afrique, continent qui offre de nombreuses opportunités dans le secteur ferroviaire même si, excepté l’Espagne, la Corée du Sud ou l’Italie, le TGV « made in SNCF » a connu, jusqu’à présent, peu de succès à l'étranger.

Enfin, Paris veut consolider son partenariat privilégié avec le Maroc. En effet, si la France reste le premier partenaire économique du Maroc, elle a vu l’Espagne lui ravir, en 2014, la première place dans les échanges commerciaux. Selon les chiffres du ministère marocain de l’Économie, le commerce bilatéral entre les deux pays a enregistré une croissance annuelle moyenne d’un peu moins de 6% passant d’environ 7,5 à 10,5 milliards d’euros entre 2010 et 2017. Il convient donc de renforcer ce partenariat bilatéral du fait de la place du Maroc, actuelle et future, en Afrique.

En même temps le Maroc a fait lancer un deuxième satellite Mohammed VI-B ? Pourquoi fait-il cela ?

En rejoignant en orbite son prédécesseur déjà opérationnel - le satellite Mohammed VI-A lancé en novembre 2017 par Arianespace -, ce satellite aura de multiples usages civiles : activités cartographiques et cadastrales, aménagement du territoire, suivi des activités agricoles, prévention et gestion des catastrophes naturelles, suivi des évolutions environnementales et de la désertification… Désormais, en travaillant en binôme, ces deux satellites permettront d’assurer une couverture plus rapide des zones d’intérêt. 

Mais plus que cela, avec ce lancement, le Maroc confirme sa puissance technologique et sa place de leadership en Afrique. Il démontre ainsi qu’il a sa place à la table des technologies avancées. Il convient de regarder maintenant ce pays autrement. Avec notamment le TGV et ses satellites d’observation de la Terre à très haute résolution, le Royaume est le premier voisin africain de l’Europe à disposer d’une telle avancée technologique. Il nous envoie un message clair : à l’avenir, il faudra compter sur lui en Afrique même si selon le journal algérien El Ikhbaria, la Corée du Nord, par la voix de son ambassadeur en Algérie, vient de proposer à ce pays de le faire bénéficier de son expérience. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Maroc, satellite, TGV
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

06.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires