En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

02.

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

03.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

04.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

05.

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

07.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

01.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

02.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

05.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

06.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

ça vient d'être publié
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 9 heures 38 min
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 11 heures 41 min
pépites > Santé
Health Data Hub
Santé : l’Assurance maladie met son avis en suspens sur le mégafichier de données individuelles
il y a 12 heures 39 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste
il y a 14 heures 22 min
décryptage > France
Loi

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

il y a 15 heures 39 min
décryptage > France
Drame humain

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

il y a 16 heures 37 min
pépite vidéo > Société
Fermeture des bars et des restaurants
Covid-19 : l'incompréhension de la maire de Marseille, Michèle Rubirola, suite aux annonces d'Olivier Véran
il y a 17 heures 5 min
décryptage > Economie
Industrie

Sauver Bridgestone à tout prix ? Et si on parlait de ces emplois industriels qui ne trouvent pas preneurs...

il y a 17 heures 53 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

il y a 18 heures 39 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 10 heures 25 min
light > Culture
Ministère de la Culture
Gabriel Matzneff est définitivement privé d'aide publique
il y a 12 heures 13 min
pépites > Europe
Vers de nouvelles sanctions de l'UE ?
Biélorussie : l'Union européenne refuse de reconnaître Alexandre Loukachenko comme président malgré sa "prestation de serment"
il y a 13 heures 59 min
pépites > Justice
Justice
Financement libyen : la cour d'appel de Paris rejette les recours de Nicolas Sarkozy et de ses proches
il y a 14 heures 35 min
décryptage > International
Influence de la Turquie

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

il y a 16 heures 22 min
décryptage > France
Il m’a démasqué

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

il y a 16 heures 55 min
décryptage > Environnement
Transition écologique

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

il y a 17 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
Candidat idéal ?

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

il y a 19 heures 2 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 1 jour 7 heures
© TORU YAMANAKA / AFP
© TORU YAMANAKA / AFP
Atlantico Business

Les répliques du séisme Ghosn ébranlent le monde des affaires et la relation franco-japonaise

Publié le 22 novembre 2018
Carlos Ghosn était une star mondiale, avec des résultats historiques. les fautes qui lui sont reprochées paraissent incompréhensibles et la violence de son arrestation est incroyable. Paris tempère et demande des explications a Tokyo.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Carlos Ghosn était une star mondiale, avec des résultats historiques. les fautes qui lui sont reprochées paraissent incompréhensibles et la violence de son arrestation est incroyable. Paris tempère et demande des explications a Tokyo.

Le ministre japonais de l ‘économie doit arriver a Paris dans la journée pour donner à Bruno Lemaire a Bercy ,  qui les a demandées,  quelques explications sur ce qui s’est passé.

Parce qu’ après 48 heures , dans cette affaire, tout est invraisemblable. La faute dont Carlos Ghosn est accusé est inexcusable, impardonnable et désastreuse pour le monde des affaires. Mais la violence des autorités japonaises a été tellement inouïe qu’elle laisse sans voix l’Etat français qui aurait, au moins, dû être tenu au courant, ne serait-ce parce qu’il est le principal actionnaire de Nissan. 

Cette affaire a provoqué un tsunami avec onde de choc dont on n’a sans doute pas fini de mesurer les effets.

D’abord, parce que Carlos Ghosn est un des 3 ou 4 patrons mondiaux, parmi les plus connus, les plus admirés. Les mieux payés aussi. Il était du même moule que les Steve Jobs ou les Jeff Bezos. Au Japon, c’était un dieu vivant. Pour les étudiants occidentaux en business, c’était une icône. Une vedette du monde de l’entreprise et des people. Il y a très peu de patrons qui ont acquis un tel statut digne d’une rock star, en France, et au Japon, au Brésil aussi.  Carlos Ghosn était un pur produit de la mondialisation, né au Brésil, élevé au Liban et éduqué en France. Il habitait plus souvent dans son jet avec lequel il faisait le tour du monde une fois par semaine, que dans une de ses nombreuses maisons qu‘il possédait un peu partout sur la planète.

Ensuite, ses résultats économiques et financiers sont hallucinants parce qu’il a fait de trois entreprises, Renault, Nissan et Mitsubishi, qui étaient seules assez mal en point, le premier groupe mondial de l'industrie automobile. Avec une vision très claire sur ce que devait être un constructeur automobile.

Enfin, parce que les conditions de son arrestation sont hallucinantes, elles ont été d’une violence inouïe. Dans la forme, elles ne sont pas sans rappeler ce qui s’était passé avec Dominique Strauss-Kahn arrêté à l’aéroport de New-York. Dans le fond, elles trahissent une réalité des rapports entre partenaires d’un même groupe, rapports qu’on ne pouvait pas imaginer aussi sauvages. Les Japonais, dirigeants de Nissan, ont été d’une brutalité inouïe, mais pire encore, les actionnaires japonais et le gouvernement n’ont a priori jamais tenu au courant les autorités françaises de l’enquête interne qu'ils diligentaient depuis des mois. La moindre des politesses eut été de prévenir. Les Japonais auraient voulu organiser un coup d’Etat contre les Français en la personne de Carlos Ghosn qu’ils ne s’y seraient pas pris autrement. Ce qui, du coup, alimente cette petite musique selon laquelle Carlos Ghosn aurait été victime d’un complot. Complot pourquoi ? Pour l’empêcher de mener à bien un projet de clarification au niveau du capital. Pour officialiser sur le plan juridique, le pouvoir capitalistique de Renault sur Nissan. Ce que les Japonais n’ont jamais voulu accepter. 

Alors en l’absence d’informations, on ne peut pas exclure, comme disent certains que Carlos Ghosn ait été victime d’un complot, fomenté par les Japonais qui cherchaient à s’en débarrasser, mais tout ce qui se passe est assez incompréhensible et indéfendable, parce que le Japon reste un Etat de droit. Une démocratie avec ses règles et ses lois. 

C’est incompréhensible parce que les sommes détournées dont parle la presse japonaise sont considérables, que les salaires versés et détournés du fisc sont eux aussi considérables. 


Le modèle de management moderne, l'incarnation de la mondialisation et de l'automobile mondiale, l'icône des étudiants en business, ne pouvait pas mettre les doigts dans la confiture comme un vulgaire petit voyou de banlieue. Non, pas lui, pas là, pas dans cette situation. 

Alors, on peut dire ce que l’on veut sur son caractère, sa mégalomanie, son autoritarisme, sa fatigue. On peut dire ce que l’on veut sur les circonstances, rien ne peut excuser ou justifier ses malversations. L’homme qui a du talent, de l’expertise et des résultats exceptionnels, indiscutables ne peut pas s’exonérer de ses responsabilités de rigueur et d’honnêteté. Au contraire, il doit être le premier à respecter le droit, l’éthique et la morale des affaires. 
Carlos Ghosn est dont inexcusable et impardonnable et cette attitude va provoquer un désastre dans le monde des affaires. Tous les chefs d’entreprises vont en subir les effets et les conséquences. 

Maintenant cette affaire arrive à un moment où l’Alliance devait redéfinir son fonctionnement, clarifier les conditions de la gouvernance, revoir l’équilibre capitalistique entre les intérêts français et japonais.

Le fonctionnement de l’Alliance était efficace, mais très complexe, illisible pour tous ceux qui n’appartenaient pas à son premier cercle. Parce que le point commun entre Renault, Nissan et Mitsubishi, c’était Carlos Ghosn.  Le centre de gravité c’était lui... Lui qui jouissait d’un pouvoir absolu. Ni l’Etat français, actionnaire de référence de Renault, ni l’Etat japonais ne semblaient avoir de prise sur lui. Avec pour couronner le tout, l’absence de solutions quant à sa succession. 
Ce dossier va évidemment atterrir sur le bureau du président de la République, avec deux débats qu’il va falloir trancher. 

1er débat : quel peut être le rôle de l’Etat dans une entreprise située en concurrence de marché ? Quel est l’intérêt pour l’Etat de garder une participation significative dans une entreprise mondiale, surtout quand les représentants de l‘Etat n’étaient pas écoutés par la gouvernance ? C’est une vraie question. Il existe en France de très grandes entreprises mondiales où l’Etat n’est pas présent. L’Oréal, Danone, LVMH travaillent dans le monde entier, mais leurs dirigeants n’ont jamais délocalisé de France les centres de pouvoir, et leurs dirigeants ne se sont jamais assis sur le drapeau tricolore.  

2e débat, mais il est lié au précèdent, quel est l’intérêt de la nationalité affirmée d’une entreprise ? Renault est un pur produit de l’Histoire de France oui ! Mais Renault doit sa survie à la puissance internationale de Nissan. Cette alliance qui avait été inventée par Louis Schweitzer et gérée par Carlos Ghosn a fait des miracles. Mais on sait désormais que les Japonais ont décidé de faire cavalier seul. Ce qui est incroyable dans cette affaire, c’est que les Japonais auraient utilisé « une faiblesse très coupable et impardonnable de Carlos Ghosn » pour s’en débarrasser, sans en informer l’actionnaire principal à savoir l’Etat français. Carlos Ghosn a trahi la confiance dont le monde entier des affaires le créditait mais les autorités japonaises ont trahi la confiance qui les liait à leurs homologues français.

Il va falloir sauver l’Alliance, ça n’est pas gagné avec la conjoncture actuelle. Il va falloir gérer l’hypothèque qui pèse désormais sur la probité des grands patrons et réécrire un contrat de confiance avec les autorités japonaises. 
Cette affaire est effroyable pour tout le monde. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lima59
- 23/11/2018 - 08:11
Pas de préjuger
J.M.S. enjolive C.G. , il avance des raisons pour la sortie de G sans aucune preuve tangible. Des hypothèses. Peut-être que les Japonais ont des bonnes raisons de mettre C.G. en prison. Vous surestimez un peu trop trop un patron d’industrie, en faisant de lui presque une idole.
edac44
- 22/11/2018 - 11:58
Ghosn victime d'un coup fourré des nippons ou de son arrogance ?
On a du mal à imaginer qu'un grand patron d'une entreprise de niveau mondial se soit laissé aller à ce genre de magouilles financières avec tous les risques encourus, vu sa maîtrise des enjeux financiers à l'international. Alors coup fourré ou dérive inqualifiable d'un pouvoir qu'il croyait absolu???
Dorine
- 22/11/2018 - 10:54
Brutalité et bulle
D'une part, on on sait les Japonais très brutaux et violents. D'autre part, un être humain qui dort dans les avions, qui ne se pose pas plus de quelques heures à un endroit , est hors sol. Il est loin des réalités. C'est sans doute la cause de sa chute. Il faut arrêter de mettre sur un trône des gens qui ont peut-être la main à l'ouvrage , mais qui n'ont pas les pieds sur terre et qui ont la tête dans les nuages. Nous avons besoin d'êtres humains et non pas des machines à finances ou à réunionite permanente . Il va bientôt falloir choisir : soit de l'argent qui produit de l'argent pour de l'argent soit de l'argent au service des êtres humains.