En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 31 min 9 sec
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 2 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 16 heures 5 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 18 heures 22 sec
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 19 heures 11 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 21 heures 2 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 16 heures 19 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 17 heures 29 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 18 heures 39 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 19 heures 55 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 21 heures 42 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 23 heures 22 min
© Reuters
© Reuters
Aqualand

Aménagement des voies sur berge : la mairie de Paris feint d’ignorer la gifle qu’elle vient de recevoir

Publié le 21 novembre 2018
L'équipe d'Anne Hidalgo va rééxaminer son plan d'aménagement de la Seine. La maire devrait probablement abandonner certains projets du fait d'une grogne généralisée.
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'équipe d'Anne Hidalgo va rééxaminer son plan d'aménagement de la Seine. La maire devrait probablement abandonner certains projets du fait d'une grogne généralisée.


Atlantico : L'équipe d'Anne Hidalgo va rééxaminer son plan d'aménagement de la Seine. La maire devrait probablement abandonner certains projets du fait d'une grogne généralisée. Pourquoi faut-il éviter la densification et la marchandisation du fleuve ? Quels seraient les dangers ? 

Serge Federbusch: Il est tout à fait paradoxal qu’Anne Hidalgo ait écrit un roman-fleuve sur la reconquête des berges et leur soi-disant restitution aux Parisiens pour, au même moment, lancer des projets qui empiètent sur le cours d’un fleuve déjà traversé d’un nombre considérable de ponts.

L’explication de ce paradoxe tient à la démagogie : elle fait dans la rhétorique anti-voitures dans le premier cas et dans le festif architecturo-fluvial dans le second. Mais tout cela n’a aucune cohérence. Alors que les voies sur berges ont été créées et pensées pour fluidifier la circulation elle tente d’en faire le symbole d’un urbanisme convivial. C’est une ineptie : on ne les voit pas des quais hauts, il n’y a pas de vrai rapport à la ville, elles sont aisément inondables et guère aménageables et donc soumises aux intempéries très souvent. Cette même ineptie frappe les projets de nouveaux ponts habités, resucées incongrues des ouvrages médiévaux détruits car insalubres et dangereux. Ils ne peuvent, au vu des contraintes de la navigation fluviale qui persistera dessous, que développer peu de surfaces utiles et intéressantes.

Ces projets de construction répondent-ils selon vous à un projet cohérent ou plutôt à un impératif de valorisation foncière, de rentabilisation d'espaces "stériles" ? 

Comme ils coûtent très cher à construire, en particulier pour respecter des normes drastiques de sécurité, il faut en faire de pures concessions au secteur privé qui lui-même ne pourra s’en sortir que par une marchandisation à outrance. A moins d’en installer dans le coeur historique de Paris pour drainer une clientèle de touristes fortunés, tout cela n’a aucune logique rentable.

Avec ces projets, le risque n'est-il pas de voir la Seine devenir la propriété de consommateurs et non plus de simples piétons désireux de jouir d'un espace public unique ? 

La Seine à Paris est le joujou des maires en quête de vision démagogique. Tantôt ils la déclarent propre et baignable à un horizon proche de la Saint Glinglin, tantôt ils en font un parc à thèmes, tantôt le support à des opérations mercantiles. Toutes ces initiatives aqueuses prennent vite l’eau.

Quels projets pourraient être plus cohérent sur cet espace selon vous ? 

Foutez donc la paix à ce pauvre fleuve ! Un peu de respect ! Essayons simplement de prévenir le plus possible la pollution en amont et contentons-nous d’observer les cygnes et autres gracieux volatiles revenir le coloniser. Ce qui importe en réalité est ce qui se passe plus haut. Il faut créer une vraie zone piétonne allant des voies sur berges jusqu’à la rue de Rivoli mais nous ne pourrons le faire qu’à la condition d’avoir au préalable créé un réseau nouveau de tunnels souterrains et de parkings qui permettront de traverser Paris sans avoir à subir des embouteillages ou de quitter son véhicule pour le troquer contre des transports en commun propres et efficaces. Aimer Paris, l’association que j’ai l’honneur de présider, travaille à ces questions en vue des élections municipales de 2020.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Dorine
- 22/11/2018 - 13:20
Assougoudrel
Quand les médias utilisent le terme "provincial" comme l'injure suprême, on comprend que Paris pour eux, est toute la France.
vangog
- 21/11/2018 - 21:02
Samedi, on va dire à cette folle...
ce que pense le peuple de France (Ooooooh, populiste!) de ses projets pour riches bobos !
TPV
- 21/11/2018 - 18:23
@assougoudrel
J'abonde votre commentaire. Il est temps que ce purin "mergitur" pour de bon et cesse de flotter comme une merde politique et sociétale.