En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

06.

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

07.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 10 min 49 sec
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 48 min 51 sec
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 11 heures 33 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 12 heures 28 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 14 heures 36 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 18 heures 43 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 19 heures 15 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 21 heures 11 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 22 heures 2 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 22 heures 24 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 31 min 34 sec
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 11 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 11 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 13 heures 19 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 18 heures 29 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 18 heures 57 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 19 heures 43 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 21 heures 35 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 22 heures 16 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 22 heures 50 min
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ghosting

Comment les plateformes de rencontre renversent les normes sociales et poussent au harcèlement

Publié le 15 novembre 2018
Une enquête de l'IFOP pour le site UFancyMe lève le voile sur les réalités peu ragoutantes du comportement des Français sur les plateformes de rencontre. "Serendipidating", "fishing", "breadcrumbing", "submarining", "ghosting"... autant de violences qui attendent les usagers au tournant.
François Kraus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une enquête de l'IFOP pour le site UFancyMe lève le voile sur les réalités peu ragoutantes du comportement des Français sur les plateformes de rencontre. "Serendipidating", "fishing", "breadcrumbing", "submarining", "ghosting"... autant de violences qui attendent les usagers au tournant.

Retrouvez l'étude de l'IFOp pour UFancyMe dans son intégralité sur le site de l'IFOP.

Atlantico : En quoi les plate-formes de rencontre sont propices aux diverses formes de harcèlement ?

François Kraus : L'intérêt de l'enquête réalisée par l'IFOP pour UFancyMe c'est qu'elle montre ces comportements abusifs qui s'inscrivent dans une tendance plus large de la perte des visages et des formes de courtoisie les plus élémentaires ainsi que de certains filtres sociaux. C'est lié au fait que ces plate-formes sont de plus en plus faciles d'accès mais cela implique une image qui est de plus en plus associée à des outils de rencontre d'un soir purement sexuelles. On en vient à l'idée que les femmes qui sont sur ces plate-formes sont d'emblée disposées à ce genre d'échange « cash » pour ne pas dire vulgaire.

Dans les chiffres, on observe de vraies différences entre la vie réelle, et les plate-formes de rencontre sur la forme que prend ce harcèlement...

Oui, sur ces plateformes deux femmes sur trois ont déjà été victimes de violences sexistes ou sexuelles : des avances répétées ou lourdes, des envois de photos de sexe, des propositions de rétribution de rapport sexuels... C'est un terreau propice à ce type de comportement parce qu'il y a de l'anonymat et on se croît beaucoup plus permis à ce genre de choses, notamment des formes d'irrespect qu'on ne trouverait pas forcément dans la vie réelle.

Ce qu'on remarque également dans votre enquête, c'est que les hommes et les femmes sont sensiblement victimes de mêmes pratiques, par exemple se faire poser un lapin pour un rendez-vous ou victimes de "ghosting".

Ca montre que le harcèlement sexuel dont sont victimes les femmes et les comportements inappropriés s'inscrivent dans un mouvement plus large d'irrespect de la personne sur les réseaux sociaux. On le voit sur Twitter, Snapchat également. In fine, c'est dans un contexte de dégradation de la qualité des relations entre les individus dans l'espace numérique, où l'anonymat permet des choses qu'on n'oserait pas dans la vie réelle.

C'est un peu le concept de processus historique de civilisation de Norbert Elias qui explique qu'on inculque des normes, notamment de respect, dans le cadre du processus de socialisation. Ce qu'on observe depuis plusieurs années, c'est que le numérique et les espaces de rencontre virtuels nourrissent des pulsions exhibitionnistes ou voyeuristes qui n'arriveraient pas dans la vie réelle parce qu'elles sont inadmissibles socialement.

Le numérique est un espace propice aux dérapages, mais le numérique qui a vocation à la rencontre, et de plus en plus à la rencontre facile d'un soir, favorise encore plus ce genre de rencontres abusives parce qu'on se dit que si la femme est là, c'est qu'elle est attirée par la personne en face. 

Mais il y a d'autres marques de manque de courtoisie qui touchent aussi bien les hommes que les femmes. Les comportements irrespectueux ne sont pas l'apanage de la gente masculine sur les sites de rencontres.

L'illusion de l'anonymat est-elle la seule raison ?

L'anonymat favorise la chose, mais la facilité et la gratuité aussi. Sur les sites payants, où il faut remplir différents questionnaires, où on rentrerait dans une démarche proactive et en rentrant son vrai nom quelque part, on a un plus grand risque d'être éjecté de la plateforme.

C'est facile de s'inscrire sur Tinder via Facebook. L'effort est moins important et donc le risque est limité pour les gens qui se comportent de manière inappropriée. Cette facilité d'accès était une révolution mais montre une logique de consommation ou de supermarché de la rencontre. La personne en face n'est plus forcément perçue comme un individu mais comme une marchandise à utiliser de manière compulsive, pour une seule fois.

Tout renverse les normes de relation hommes/femmes que l'on peut observer dans la vie réelle. Parce qu'on considère qu'à partir du moment où l'on est là-dessus, on joue le jeu et ce jeu est plutôt dégradant pour la personne humaine en général et pour la femme en particulier.  

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires