En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

01.

Nicolas Bedos, bientôt au "Grand Journal" ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 2 heures 11 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 3 heures 6 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 3 heures 51 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 4 heures 49 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 7 heures 5 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 9 heures 42 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 10 heures 20 min
décryptage > International
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

il y a 11 heures 43 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 2 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 3 heures 27 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 4 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 5 heures 12 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 7 heures 26 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 8 heures 18 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 11 heures 6 min
décryptage > France
Non, non et non

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

il y a 11 heures 44 min
Action !

Semaine Emploi Handicap : les grands défis à relever pour intégrer les personnes handicapées dans l'entreprise

Publié le 15 novembre 2018
Du 19 au 25 novembre se tient la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, ayant pour but de sensibiliser le public aux façons de trouver une place dans l'entreprise pour les travailleurs handicapés.
Véronique Bustreel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Bustreel est conseillère nationale emploi à APF France handicap, la plus importante organisation française, reconnue d’utilité publique, de défense et de représentation des personnes en situation de handicap et de leurs proches.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Du 19 au 25 novembre se tient la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, ayant pour but de sensibiliser le public aux façons de trouver une place dans l'entreprise pour les travailleurs handicapés.

Atlantico : La semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées se déroule entre ces 19 et 25 novembre. Comment évaluer la situation française en l'espèce et les évolutions connues depuis ces dernières années ? Peut-on parler d'amélioration ?

Véronique Bustreel : Nous sommes dans une période étonnante depuis 10 ans. Nous avons à la fois une augmentation du nombre de personnes en situation de handicap qui sont en emploi puisqu'il y a actuellement environ un million de personnes handicapées au travail. Et dans le même temps on a un nombre très important de personnes en situation de handicap à la recherche d'un emploi. Nous avons donc une espèce de continuum qui à mon sens ne va pas s’améliorer dans un premier temps puisque nous sommes dans une phase où l'on va allonger la vie au travail et on sait qu'il y a un certain nombre de pathologies qui interviennent assez tardivement dans la vie, et de plus en plus vont donc avoir des difficultés à accéder ou se maintenir dans l'emploi en deuxième partie de carrière.

Donc on est à la fois dans une période où l'on voit que des choses ont évolué lorsqu'on regarde rétrospectivement mais également avec des sujets d'inquiétude majeurs.

Quels sont les principaux défis auquel le pays doit encore faire face pour permettre une intégration des personnes en situation de handicap dans le marché de l'emploi ?

A mon sens il y en a trois.

Le premier est celui de la santé et de la qualité de vie au travail. C'est le premier car il s'agit d'arrêter le « robinet » qui conduit certains à perdre leur emploi parce qu'on les considère comme inaptes à leur métier et qu'on a des difficultés à avoir un environnement de travail suffisamment inclusif pour les maintenir dans l'emploi. Arriver à assécher ce flux de personnes qui sortent de l'emploi c'est le défi numéro 1. Il faut prévenir la désinsertion professionnelle et anticiper sur ce sujet-là.

On a un boulevard tout désigné sur la négociation qui s'ouvre sur la question de la réforme de la santé au travail. Un rapport vise à modifier les organisations telles qu'elle sont pour proposer des guichets un peu plus larges et répondant à ces questions.

C'est un défi qui va de pair avec la réforme de la vie au travail et de la réforme des retraites. Il faut combiner tous ces enjeux pour avoir un allongement de la vie au travail.

Le deuxième enjeu majeur est la mise en œuvre de la loi avenir pro avec en particulier son volet sur la formation. On sait qu'un des défis qu'on a relevé pour les personnes en situation de handicap c'est le défi de la qualification. On a là un chantier qui a été ouvert. On sait que le gouvernement s'est engagé dans le cadre du PIC (Plan Investissement Compétences) pour qu'un million de personnes qui sont faiblement qualifiées puisse en bénéficier. Nous attendons un engagement massif, d'autant que la loi avenir Pro est venue rebattre les cartes et va donner davantage de moyens pour l'accès à la formation.

Le troisième, c'est l'enjeu de l'accompagnement vers et dans l'emploi avec un sujet autour du service public de l'emploi et de sa rénovation. Et un autre sujet qui vise les modalités de l'accompagnement, faire de l'emploi accompagné pour les personnes en situation de handicap.

Cette année 2018 est plus particulièrement consacrée aux femmes en situation de handicap. Quelles sont les difficultés particulières que rencontrent les femmes en situation de handicap sur le marché de l'emploi ?

C'est un sujet sur lequel on est encore assez pauvre en indicateurs. On a toujours des difficultés à obtenir des données fiables, notamment de données genrées. Néanmoins ce que l'on sait, par un certain nombre d'éléments qui nous reviennent du terrain et à travers le rapport fait le défenseur des droits l'année dernière, c'est que les femmes – qui représentent la moitié des demandeurs d'emploi en situation de handicap – rencontrent les mêmes problèmes que les autres femmes.

Les discriminations dans le cadre professionnel et de la conciliation des temps (vie familiale et professionnelle) existent aussi pour les femmes handicapées. Et évidemment on ajoute la situation de handicap et le surcroît de difficultés qu'elle apporte.

Nous avons donc des discriminations intersectionnelles. On multiplie donc les difficultés pour les personnes. De nombreuses femmes en situation de handicap sont surreprésentées dans les emplois à temps partiels et elles sont extrêmement présentes dans des métiers peu qualifiés. Ce sont des marqueurs fort de la difficulté augmentée des femmes en situation de handicap pour trouver une place qui soit valorisante et leur permette d'exprimer toutes leurs compétences, leurs qualités et leur talent. Avoir mis cette focale dessus cette année en résonance avec ce rapport du défenseur des droits, nous donne le droit d'espérer que peut-être cette singularité sera entendue.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires