En direct
Best of
Best Of
En direct
© BORIS HORVAT / AFP
RIP
Maggy Biskupski ne sera plus jamais en colère...
Publié le 13 novembre 2018
Elle s'est donnée la mort. Sa mort fait entendre encore plus fort le désespoir de la police.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elle s'est donnée la mort. Sa mort fait entendre encore plus fort le désespoir de la police.

Un suicide est presque toujours un mystère. Parfois une lettre de celui ou de celle qui a renoncé à vivre fournit une explication. Maggy Biskupski en avait fait une. On n'en connaît pas encore la teneur.

Elle était connue. Suffisamment pour que Christophe Castaner, son ministre de tutelle, fasse part dans un communiqué de sa « profonde tristesse ». Avec cette phrase pour qu'on pourrait trouver pour le moins singulière : « Elle avait porté la parole des policiers après les drames de Viry-Chatillon (deux policiers attaqués au cocktail Molotov dans leur voiture) ».

Bizarre non ? Christophe Castaner ignore-t-il que d'avoir porté cette parole a valu à Maggy Biskupski une enquête de l'IGPN, la police des polices, pour manquement au devoir de réserve ? Christophe Castaner ne sait-il pas que l'IGPN est sous ses ordres ? Passons. Et redonnons plutôt la parole à Maggy Biskupski.

Elle avait fondé l'association « Mobilisation des policiers en colère ». Invitée sur les plateaux de télévision elle ne mâchait pas ses mots pour dire l'exaspération de ses collègues humiliés, méprisés, frappés et caillassés. D'autres voix, hélas, étaient plus fortes que la sienne. Celle d'un Yann Moix qui lançait : « les policiers chient dans leur froc ». Celle des manifestants imbéciles scandant : « Tout le monde déteste la police ». Celle de racailles portant des t-shirt marqués : « Urgence, la police assassine ! ».

On n'entendra plus, pour leur plus grand plaisir, la voix de Maggy Biskupski. C'était une femme digne et courageuse. Nous lui dédions la phrase du pasteur Niemöller : « Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes ». Maggy Biskupski ne portait pas de pantoufles...  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…
02.
De nouvelles preuves scientifiques le confirment : adopter un régime sans sel n’a que très peu d’effets positifs sur la santé, y compris pour les cardiaques
03.
Grande concertation nationale : et si le gouvernement avait tout faux...
04.
Haute fonction publique : l’autre cible que devraient se donner les Gilets jaunes
05.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
06.
LR : Laurent Wauquiez conserve ses soutiens contre vents et sondages
07.
Fatigue chronique : enfin un début d’explication à la maladie dont l'existence même divise la médecine ?
01.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
02.
Il venait d’avoir 18 ans (de moins qu’elle) : Monica Bellucci in love; Rihanna a peur des voleurs, Brigitte Macron peur pour sa famille; George &Amal Clooney se sont (enfin) revus... avec 3000 personnes, Brad Pitt &Angelina Jolie aussi mais sans témoins
03.
Supprimons les crèches de Noël ! Elles mettent certains en colère…
04.
L’Elysée dissipe les rumeurs de tensions entre Emmanuel et Brigitte Macron
05.
Louis XX : l’étrange buzz autour d’un prétendant au trône de France vêtu d’un gilet jaune
06.
Baisse des prix du pétrole et fin de l’aide militaire américaines au Yémen : l’étau se referme sur l’Arabie saoudite
07.
Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…
01.
Mais où va Emmanuel Macron, ce président devenu doublement illisible depuis les Gilets jaunes ?
02.
Les 5 graphiques qui révèlent l'incroyable aveuglement des élites européennes sur les dysfonctionnements de la zone euro
03.
Une société propose de mouler votre anus pour en faire des chocolats de Noël
04.
Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…
05.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
06.
Baisse des prix du pétrole et fin de l’aide militaire américaines au Yémen : l’étau se referme sur l’Arabie saoudite
01.
Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…
02.
Attentat de Strasbourg : pourquoi l'antiterrorisme français se fourvoie dans un logiciel de pensée dépassé
03.
Mais où va Emmanuel Macron, ce président devenu doublement illisible depuis les Gilets jaunes ?
04.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
05.
Le choc Gilets jaunes : comment les démocraties ont fini par s’affaiblir à force de vouloir se préserver des passions populaires
06.
Grande concertation nationale : et si le gouvernement avait tout faux...
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires