En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 2 heures 59 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 4 heures 59 sec
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 5 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 9 heures 37 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 10 heures 8 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 10 heures 42 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 10 heures 59 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 3 heures 19 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 4 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 7 heures 1 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 7 heures 23 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 10 heures 3 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 10 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 11 heures 13 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Pas très Haussmanien

Les bonnes et mauvaises nouvelles de l'urbanisation récente en Ile-de-France

Publié le 13 novembre 2018
Grand Paris, construction de quartiers résidentiels, l'Ile-de-France s'urbanise tous azimuts. Une vague de construction qui amène son lot d'inconvénients avec elle.
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grand Paris, construction de quartiers résidentiels, l'Ile-de-France s'urbanise tous azimuts. Une vague de construction qui amène son lot d'inconvénients avec elle.

Quels sont les aspects positifs à retenir de l'urbanisation récente en Île de France ? 

Laurent Chalard: Avant d’en déterminer les aspects positifs, il convient de rappeler le contexte de mise en place de l’urbanisation récente de l’Ile de France. A la fin des années 2000, la région capitale se caractérisait par une pénurie importante de logements du fait d’un rythme de construction insuffisant depuis les années 1990 avec peu de terrains disponibles immédiatement à la construction dans un contexte de PLU et de SDRIF malthusiens. Il s’en suivait des tensions importantes sur le marché du logement avec une multiplication des ménages en suroccupation, la prolifération des marchands de sommeil et la difficulté de la décohabitation pour les jeunes. Pour résorber la pénurie en logements, la politique d’urbanisation lancée par l’Etat, impulsée sous Nicolas Sarkozy dans le cadre de sa politique du « Grand Paris » puis prolongée sous François Hollande par le gouvernement Manuel Valls, visait à produire « un choc de l’offre », avec comme objectif chiffré affiché : construire 70 000 logements par an. Qu’en est-il donc en 2018 ?

Le premier point positif de l’urbanisation récente en Ile de France, qui n’en est pas un des moindres, puisque c’était l’objectif premier recherché, concerne le plan quantitatif, avec un rythme de construction qui n’a jamais été aussi élevé depuis la fin des Trente Glorieuses, soit 81 300 logements mis en chantier pour l’année 2017, un doublement par rapport aux années de vaches maigres et 22,8 % de plus qu’en 2016. Les incitations de l’Etat ont donc été couronnées de succès, permettant de surmonter les réticences de nombreux élus locaux à construire plus. Un deuxième point positif concerne la politique d’urbanisation, qui privilégie la densification des zones déjà construites, que ce soit par la récupération de friches industrielles ou la destruction de pavillons pour laisser place à de l’habitat collectif. Contrairement à ce qui a pu se constater auparavant, l’augmentation du volume de construction ne contribue pas à la progression de l'étalement urbain. Enfin, un troisième point positif porte sur la localisation des nouveaux logements, qui privilégie, en règle générale, les axes de transport existants (métros, tramways) ou à venir (Grand Paris Express).

Quels en sont les aspects négatifs ? 

Si au premier abord, il pourrait paraître légitime de considérer que l’action de l’Etat central a pleinement atteint, tout du moins temporairement, ses objectifs, il n’en demeure pas moins que l’urbanisation récente de l’Ile de France souffre de nombreux maux, d’ordre qualitatif, le quantitatif l’ayant emporté sur le reste.

Le premier point négatif concerne l’architecture médiocre de la plupart des nouveaux quartiers de logements, avec des bâtiments géométriques (l’angle droit a fait son retour en force !), très souvent avec des toits plats et de couleur blanche. Ils donnent l’impression d’être des immeubles des années 1960 améliorés. Un deuxième point négatif a trait à la politique de densification de l’habitat, qui ne se fait pas toujours de manière pertinente, dans le sens qu’elle s’applique dans des zones sans centralité préexistante, or, l’expérience nous montre que les centralités créées ex-nihilo fonctionnent mal. Un troisième point négatif, consécutif de la densification, est que le pavillon devient une denrée rare, inabordable, contribuant à cantonner la majorité des franciliens à vivre dans un habitat collectif alors qu’une part non négligeable préfèrerait résider en maison. Ce processus renforce l’exode vers la Province. Enfin, dernier point négatif, certaines opérations massives, d’au moins un millier de logements, rappellent grandement les grands ensembles des Trente Glorieuses, comme « l’écoquartier » des Temps Durables à Limeil-Brévannes.

Quelles sont les priorités à suivre pour améliorer la situation actuelle ? 

Si les améliorations doivent concerner le plan qualitatif, néanmoins, sur le plan quantitatif, il convient de poursuivre l’effort car, étant donné les retards accumulés, il faudra au moins une décennie de construction massive de logements pour espérer amorcer une réduction des tensions sur le marché.

Sur le plan qualitatif, il convient que les acteurs locaux, à commencer par les édiles municipaux, comprennent l’intérêt qu’ils ont à ce que l’urbanisation soit qualitative, s’ils ne veulent pas que se constituent de nouveaux ghettos sur le modèle des grands ensembles des Trente Glorieuses. Il ne s’agit donc pas de construire n’importe où, n’importe quoi, n’importe comment, juste parce que c’étaient les seuls terrains urbanisables, mais d’avoir une réflexion poussée sur les densités à mettre en place (élevée dans les zones centrales, faible dans les zones périphériques même si elles sont desservies par un transport en commun), la qualité architecturale des bâtiments (abandonner la géométrie, refaire des toits à tuile, mettre de la couleur) ou encore sur l’intérêt de multiplier les petites opérations d’urbanisme plutôt que d’en effectuer de grandes, comme les écoquartiers, qui risquent de poser à terme les mêmes problèmes que les grands ensembles. Par ailleurs, la question de la place de l’habitat individuel en Ile de France doit être posée. Quel est son devenir ? 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires