En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

03.

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

04.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

05.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

06.

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

07.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

ça vient d'être publié
pépites > Justice
LFI
Trois mois de prison avec sursis requis contre Jean-Luc Mélenchon
il y a 3 min 37 sec
pépite vidéo > Politique
Calendrier
Xavier Bertrand "pense" à la présidentielle de 2022
il y a 1 heure 56 min
décryptage > France
Un vrai café
Financement

SOS, le groupe associatif capable de rassembler 200 millions d’euros pour sauver les cafés de nos campagnes (oui, mais les sauver de quoi au juste...?)

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Religion
Dieu reconnaîtra les siens

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Politique
Droite sociale et régalienne

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

il y a 4 heures 52 min
décryptage > France
Prévisions

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

il y a 5 heures 11 min
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 19 heures 41 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 20 heures 30 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 22 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 23 heures 35 min
pépites > Politique
"Macron's Moment"
Emmanuel Macron dresse le bilan de son mandat et de la crise des Gilets jaunes dans le magazine Time
il y a 1 heure 16 min
décryptage > Politique
Réformes

Cet obstacle qui bloquera toute véritable simplification administrative aussi longtemps qu’il ne sera pas levé

il y a 3 heures 19 min
décryptage > Environnement
Mobilisation

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Politique
Grand oral

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Environnement
Solutions

Pourquoi la taxe carbone ferait plus de mal que de bien

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Politique
En même temps

Emmanuel Macron, l’homme qui voulait parler immigration à l’oreille des Français et réformes courageuses à celle des élites mondialisées

il y a 5 heures 29 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 20 heures 8 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 21 heures 19 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 23 heures 10 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 23 heures 46 min
© JOEL ROBINE / AFP
© JOEL ROBINE / AFP
Bonnes feuilles

Maastricht : la désillusion de Philippe Séguin suite à la trahison de la droite la plus libérale et face au climat de "terrorisme intellectuel" dans les médias

Publié le 11 novembre 2018
De Louis XVIII à la victoire de François Fillon lors de la Primaire de 2016, à travers l’avènement du général de Gaulle en 1958 ou bien encore avec l’indépendance de l’Algérie en 1962, Jérôme Besnard revient sur deux cents ans de déchirements, de réconciliations et d’unions des conservateurs en France dans le cadre de son dernier ouvrage, "La droite imaginaire, de Chateaubriand à François Fillon" publié aux éditions du Cerf. Il revient notamment sur l'histoire, l'identité intellectuelle, artistique et culturelle partagées par cette famille politique. Extrait 1/2.
Jérôme Besnard est conseiller national LR - Élu de Mont-St-Aignan. Né en 1979, il a travaillé pour différents médias (Le Figaro, Valeurs Actuelles, Le Monde, la chaîne Histoire). Il est l’auteur notamment d’un essai sur le philosophe Pierre Boutang et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Besnard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Besnard est conseiller national LR - Élu de Mont-St-Aignan. Né en 1979, il a travaillé pour différents médias (Le Figaro, Valeurs Actuelles, Le Monde, la chaîne Histoire). Il est l’auteur notamment d’un essai sur le philosophe Pierre Boutang et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De Louis XVIII à la victoire de François Fillon lors de la Primaire de 2016, à travers l’avènement du général de Gaulle en 1958 ou bien encore avec l’indépendance de l’Algérie en 1962, Jérôme Besnard revient sur deux cents ans de déchirements, de réconciliations et d’unions des conservateurs en France dans le cadre de son dernier ouvrage, "La droite imaginaire, de Chateaubriand à François Fillon" publié aux éditions du Cerf. Il revient notamment sur l'histoire, l'identité intellectuelle, artistique et culturelle partagées par cette famille politique. Extrait 1/2.

La véritable affaire de notre génération balbutiante, ce fut le débat préalable à la ratification du traité de Maastricht en 1992. Opposé au projet fédéral européen tel qu’il était proposé par François Mitterrand, Philippe Séguin monta, dans la nuit du 5 au 6 mai 1992, à la tribune de l’Assemblée nationale pour prononcer son discours le plus célèbre et dénoncer le climat de terrorisme intellectuel qui régnait alors dans les médias. Ce discours avait une forte dimension juridique, tant le volontarisme européiste bousculait notre ordre constitutionnel. Il puisait dans le récit national pour relever l’aspect tragique de cette affaire. Écoutons‑le ! « Qui veut se démarquer du culte fédéral est aussitôt tenu par les faiseurs d’opinion au mieux pour un contempteur de la modernité, un nostalgique ou un primaire, au pis pour un nationaliste forcené, tout prêt à renvoyer l’Europe aux vieux démons qui ont si souvent fait son malheur… ».  Or la principale critique que portaient vis‑à‑vis de Maastricht ceux que l’on n’appelait pas encore les souverainistes, c’était de fonder l’Europe sur l’alliance de la technocratie et de l’intégration économique, au lieu de le faire sur la culture. L’Europe vaticane de Robert Schuman était pervertie par l’Europe de l’argent‑roi jadis défendue par Jean Monnet. Le ralliement de Jacques Chirac et d’Alain Juppé aux positions de l’UDF et du PS eut raison du combat acharné de Philippe Séguin, Charles Pasqua, François Fillon et Philippe de Villiers. Le « oui » tant désiré par François Mitterrand l’emporta grâce au soutien de la droite la plus libérale et la moins nationale. Comme l’a bien résumé le critique et romancier Sébastien Lapaque, notre aîné de quelques années, « avec Jean‑Pierre Chevènement […], Philippe Séguin était le héros de notre jeunesse – une jeunesse qui lisait Péguy et Bernanos, vénérait De Gaulle et Leclerc. » 

En 1999, l’horizon d’un jeune gaulliste de vingt ans était passablement embrouillé. La belle union de 1992 avait volé en éclat. Devenu président du RPR après la dissolution de 1997, Philippe Séguin jetait l’éponge. Charles Pasqua saisissant, mais trop tard, la balle au bond fondait le RPF. Séguin et Pasqua ne partageaient pas le même imaginaire. Chéri des médias, encensé pour sa probité, bien réelle, fascinant ses interlocuteurs par une dimension intellectuelle rare chez un homme politique de sa génération, Séguin fut trahi par ses nerfs, et par les voies du destin. Son énergie resterait impuissante face au déclin de l’État en France. Comme le résume bien l’ancien ministre Jean de Boishue, « Séguin, c’était une figure unique, un mélange de Jaurès et d’Oblomov, ce héros du roman de Gontcharov frappé du mal de vivre ». 

De l’autre, il y avait Pasqua, résistant à quinze ans, homme d’un grand courage physique, héritier de la droite « poignarde » et pratiquant les financements occultes. Au lancement du mouvement des jeunes du RPF dans un sous‑sol de Levallois‑Perret, au début de l’année 1999, une jeune militante alors étudiante à Sciences‑Po Grenoble et aujourd’hui enseignante au Canada, s’offusqua auprès de Pasqua de la présence de militants monarchistes au banquet. La réponse du patriarche fut cinglante : « Mademoiselle, vous savez ils ont parfaitement droit d’être ici parmi nous ce soir. D’ailleurs je ne suis pas républicain, je suis bonapartiste. » Bien qu’ayant écrit un livre enthousiaste sur Napoléon III, il ne serait pas venu à l’esprit de Philippe Séguin de prononcer de telles paroles.

Extrait de  "La droite imaginaire, de Chateaubriand à François Fillon", de Jérôme Besnard, publié aux éditions du Cerf.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

03.

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

04.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

05.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

06.

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

07.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires