En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© SAUL LOEB / AFP
Cause animale

Et la truie Charlotte est arrachée à ses tortionnaires…

Publié le 08 novembre 2018
Une première victoire pour les antispécistes. Il y en aura d'autres. Ainsi la race porcine sera préservée du génocide.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une première victoire pour les antispécistes. Il y en aura d'autres. Ainsi la race porcine sera préservée du génocide.

Peut-être avons-nous eu tort d'utiliser l'expression "race porcine". Le mot "race" a mauvaise presse. Et c'est pourquoi il a été interdit. Proclamons donc ici que les cochons sont nos frères et les cochonnes nos sœurs.

C'est ce qu'affirment les antispécistes. En vertu de quoi ils caillassent les boucheries et les poissonneries. Ils ne veulent pas qu'on tue les cochons, les poules, les bœufs et les moutons. Leur combat vise aussi à protéger la vie des soles et des turbots.

Deux militantes antispécistes vont passer en justice pour avoir attaqué des boucheries. Manon et Léa sont fières de leur action. "Grâce à nous, les médias ont été sensibilisés à la cause animale." Elles ont conscience de se battre contre plus fort qu'elles. "Les oppresseurs sont puissants et nombreux."

En effet, il y a les éleveurs, les pêcheurs, les bouchers, les poissonniers, et surtout des millions d'assassins par procuration qui mangent de la viande et du poisson.

Léa et Manon ont un titre de gloire à leur actif. Avec d'autres antispécistes, elles ont mené une action contre un abattoir à Tielt, en Belgique. Et là, dans le "couloir de la mort" (c'est leur expression) elles ont découvert une charmante cochonne, baptisée par elles Charlotte, qui attendait son funeste destin. Elles l'ont "libérée". Et Charlotte a été placée dans un "lieu sécurisé".

Ce lieu est gardé secret, des fois que des monstres essaieraient de s'emparer de la truie pour la transformer en jambon…Léa et Manon veillent sur elle. Pour lui rendre son séjour plus agréable, nous avons la certitude qu'elles lui ont trouvé un compagnon mâle. Un beau cochon qui fera plein de petits gorets à la belle cochonne.

Chez les antispécistes, la bêtise n'a d'égal que leur sectarisme et leur fanatisme. Ils ont ça en commun avec les djihadistes. Eux aussi font la guerre sainte. Quelques mots encore sur leur crétinisme abyssal.

Sur Twitter, on a lu ça qui préconise avec humour une solution pacifique à notre conflit avec les animaux. "Que les moustiques renoncent à propager la malaria et nous cesserons de les exterminer". C'est bien vu. Mais à l'heure qu'il est les moustiques n'ont pas donné suite à cette proposition.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires