En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 11 heures 33 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 13 heures 47 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 15 heures 33 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 16 heures 6 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 16 heures 26 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 5 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 11 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 15 heures 50 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 16 heures 17 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 16 heures 33 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 17 heures 3 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 7 heures
© Federico PARRA / AFP
© Federico PARRA / AFP
Geste pour le pouvoir d'achat

Flou sur le chèque énergie : ce qui pousse l’Etat à faire compliqué quand on pourrait faire simple

Publié le 07 novembre 2018
Au cours de la dernière année, les prix à la pompe ont pu considérablement augmenter, le gazole passant d'environ 1.20 euro le litre au début août 2017 à 1.44 à ce jour, alors que le SP98 passait de 1.40 à 1.61 aux mêmes dates.
Jean-Pierre Favennec est un spécialiste de l’énergie et en particulier du pétrole et professeur à l’Ecole du Pétrole et des Moteurs, où il a dirigé le Centre Economie et Gestion. Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur des sujets...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Favennec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Favennec est un spécialiste de l’énergie et en particulier du pétrole et professeur à l’Ecole du Pétrole et des Moteurs, où il a dirigé le Centre Economie et Gestion. Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur des sujets...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au cours de la dernière année, les prix à la pompe ont pu considérablement augmenter, le gazole passant d'environ 1.20 euro le litre au début août 2017 à 1.44 à ce jour, alors que le SP98 passait de 1.40 à 1.61 aux mêmes dates.

Atlantico : Comment se décompose cette hausse des prix entre les différents postes, du prix de la matière première aux taxes, en passant par les marges ? Qui sont ceux qui profitent de cette hausse ? 

 
Jean-Pierre Favennec : La hausse du prix des carburants entre 2017 et 2018 est due :
- à l'augmentation du prix du pétrole brut qui a augmenté de 50 % en un an (50 dollars par baril en juillet 2027, près de 75 dollars aujourd'hui)
- a l'augmentation des taxes sur les carburants décidée par le gouvernement en 2017 pour freiner les consommations et lutter contre le changement climatique. Cette augmentation a été de 3 centimes pour l'essence et 6 centimes pour le gazole au 1er janvier 2018. L'objectif est de rééquilibrer les prix du gazole et de l'essence. Le gazole étant moins cher pour l'instant, son prix augmentera plus vite que celui de l'essence de manière à mettre les deux carburants progressivement au même prix.
 
En Juillet 2028, le prix de l'essence de 1,61 euros par litre se décompose environ comme suit 
- prix de l'essence hors taxes sortie raffinerie : environ 0,55 centimes
- frais de distribution : environ 10 centimes
- taxes : environ 0,95 centimes
 
Les taxes comprennent la TICPE (Taxe Intérieure sur les Consommations de Produits Énergétiques fixée chaque année pour un an par l'administration et qui est en 2018 de l'ordre de 70 centimes par litre) et la TVA qui s'applique à l'ensemble des coûts y compris la TICPE et qui est de l'ordre de 25 centimes par litre
 

Quel est l'impact réel de la hausse des prix du baril sur les prix à la pompe ? Quel serait l'impact d'une hausse et d'une baisse de 20% de ces prix sur ce que nous payons dans une station service ? 

 
La hausse du prix du baril représente une bonne part de l'augmentation des prix des carburants. Le prix du super est passé de 1,30 Euros environ en juillet 2017 à 1,50 en juillet 2018. La hausse du prix du baril représente environ 60 % de l'augmentation du prix, l'augmentation des taxes 40 % ( la hausse de la TICPE représentant la moitié de ces augmentations des taxes)
 
Une hausse supplémentaire de 20 % du prix du baril conduirait à une augmentation du prix des carburants, toutes choses égales par ailleurs, de l'ordre de 10 à 15 centimes par litre
 

Quels sont les consommateurs les plus affectés par ces variations ? 

 
Tous les consommateurs sont affectés. Cependant l'augmentation des taxes sur le gazole pénalise davantage les utilisateurs de véhicules diesel. Jusque récemment le gazole était réputé plus écologique puisque le même véhicule consommait environ 20 ¨de moins de carburants s'il était équipé d'un moteur diesel que s'il était équipé d'un moteur à essence. Les études démontrant la nocivité des particules fines émises par les moteurs diesel ont conduit le gouvernement à augmenter la taxation sur le gazole et à rendre moins attractifs les véhicules diesel.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires