En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

05.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

06.

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

07.

Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 21 min 40 sec
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 1 heure 42 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 2 heures 21 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 3 heures 23 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 6 heures 47 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 8 heures 1 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 8 heures 42 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 54 min 33 sec
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 2 heures 1 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 2 heures 40 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 6 heures 14 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 6 heures 49 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 7 heures 7 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 7 heures 44 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 8 heures 19 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 9 heures 2 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Police secours

Flair à la Bertrand : pourquoi l’insécurité du quotidien pourrait bien être l’arme gagnante pour les opposants à Emmanuel Macron

Publié le 05 novembre 2018
Xavier Bertrand dans le JDD a chargé frontalement Emmanuel Macron sur la question de la sécurité l'invitant à "sortir du déni" expliquant qu'"on ne peut pas accepter que trop de nos concitoyens vivent dans la peur et rentrent chez eux en baissant la tête".
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Bertrand dans le JDD a chargé frontalement Emmanuel Macron sur la question de la sécurité l'invitant à "sortir du déni" expliquant qu'"on ne peut pas accepter que trop de nos concitoyens vivent dans la peur et rentrent chez eux en baissant la tête".

Atlantico : Comment expliquer cette charge ?

 
Xavier Raufer : C'est la réalité tout simplement. Xavier Bertrand préside la région Hauts-de-France et il a tous les jours affaire à des dizaines de cas qui prouvent qu'il y a un problème de sécurité dans ce pays. En plus de la délinquance et de la criminalité du quotidien, il faut souligner qu'il préside une région frontalière de la Belgique. Or, les criminels adorent les frontières car elles leur permettent d'être relativement tranquilles. Cela explique à la fin cette réaction, sans parler du fait que M. Bertrand fait face à une féroce concurrence politique du Front National et s'il ne s'empare pas de ce sujet, il risque de devenir la Mme Merkel locale : il va se faire dévorer.
 
Mais ce serait faux de dire que cette déclaration se limite à des enjeux politique. Xavier Bertrand n'est certainement pas un homme factice. C'est quelqu'un qui travaille énormément et il a profité de cette grande interview pour mettre les choses au clair avec fermeté.
 
Mais même au-delà de sa région, cette déclaration s'inscrit dans un contexte effrayant : affrontements entre bande de jeunes, "purge" d'Halloween… Il arrive un moment où on ne peut plus être dans le "déni" et force est de constater que la réponse gouvernementale concernant la violence du quotidien n'est pas à la hauteur de ce qu’elle devrait être.
 
 

Pensez-vous que le domaine régalien pourrait être le sujet qui viendra hanter Macron le président de la startup nation ?  Qu'est-ce que ça révèle du président ?

 
Ce n'est pas le domaine régalien, c'est plus étroit que cela. C'est vraiment la sécurité au quotidien qui est la faille d'Emmanuel Macron. Le président et son Premier ministre sont très au fait des problèmes de terrorisme qui sont au cœur du régalien par exemple car c'est un sujet "noble". On peut en parler avec Trump, Merkel, May… Le problème c'est bien la sécurité au quotidien, l'insécurité que subissent les gens "de la base", ceux qui n'ont pas de relations, qui ne peuvent pas appeler le préfet. Et sur ce sujet, Macron n'a aucune expérience et fait preuve à mon sens d'un mépris de caste Aujourd'hui ces gens ne savent pas vers qui se tourner mais en revanche, ils ont un bulletin de vote et la sanction arrivera.
 
Ce que cela révèle du président c'est surtout qu'il n'a aucune expérience des réalités et de cette violence du quotidien.
 

 

À quel point la situation s'est dégradée en 18 mois de présidence Macron ?

 
La situation s'est dégradée mais le problème ne remonte pas à avril 2017 comme vous vous en doutez. Il faut là appuyer sur le désastreux bilan du dernier quinquennat et en particulier celui de la justice. Aujourd'hui, il y a des indicateurs qui ne trompent pas. Le 30 septembre, le président Macron donne un entretien d'une page et demie au Journal du Dimanche. "Face à la tempête"... mais pas une seule fois, un seul mot sur la sécurité ou quoi que ce soit d'approchant. Comme bon indicateur on peut aussi citer le récent rapport sénatorial qui dénonce le profond malaise de forces de sécurité intérieure, démotivées et découragées. Déclassement, dénuement matériel, véhicules et parc immobilier "en état critique" : voilà l'armée de l'Intérieur censée - sans rire -  "construire une société rassemblée et apaisée". Mais le quotidien des flics du terrain, c'est plutôt "une policière tabassée devant sa fille de trois ans par un dealer et son frère" - et une préoccupante vague de suicides.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires