En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© AFP
Inondations
Une nouvelle étude montre que le réchauffement des océans est nettement plus rapide que ce que les scientifiques pensaient jusqu’à présent
Publié le 04 novembre 2018
Les études menées au cours des dernières années montrent que l'on est face à une accélération de la hausse du niveau des mers
François Gemenne est chercheur en sciences politiques, au sein du programme politique de la Terre. Il est enseignant à l'université de Versailles-Saint Quentin, et à Sciences Po Paris.Spécialiste du climat et des migrations.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Gemenne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Gemenne est chercheur en sciences politiques, au sein du programme politique de la Terre. Il est enseignant à l'université de Versailles-Saint Quentin, et à Sciences Po Paris.Spécialiste du climat et des migrations.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les études menées au cours des dernières années montrent que l'on est face à une accélération de la hausse du niveau des mers

Atlantico : Une étude publiée dans Nature ce mercredi 31 octobre révèle que le réchauffement des océans serait bien plus rapide que prévu (60% plus rapide que lors des dernières estimations). Comment expliquer cette accélération et cette nouvelle mesure ?

François Gemenne : Globalement la hausse du niveau des mers est un des éléments sur lequel il y a le plus d'incertitudes. Voilà pourquoi le GIEC jusqu'ici a toujours retenu des estimations très prudentes et très conservatrices. Précisément car il y avait encore des incertitudes.

Bien évidemment plus la science progresse et moins ces dernières sont présentes. Les études menées au cours des dernières années montrent que l'on est face à une accélération de la hausse du niveau des mers et cette étude de Nature vient attester ce phénomène. La hausse des températures a un impact direct sur la hausse du niveau des mers.  Ce dernier phénomène est provoqué par deux phénomènes concomitants : d'une part, l'expansion thermique des océans et la fonte des calottes polaires ainsi que des glaciers de montagne. Nous avions là aussi sous-estimé ce phénomène comme vient l'attester cette dernière étude.

L'avant dernier rapport du GIEC avançait le chiffre d'au moins 60 cm, le dernier rapport parlait d'un mètre et dorénavant toutes les études montrent que l'on dépassera le mètre avant la fin du siècle. L'idée que l'on a sous-estimé la hausse du niveau des mers était conditionnée à nos incertitudes et l'accélération devient une évidence.

Face à cette accélération, quelle devrait être notre réponse  et quel impact cette hausse aura concrètement sur la planète ?

Cela a d'abord des implications sur la biodiversité et évidemment sur la hausse du niveau des mers. Au risque de répéter un poncif, cela renforce notre impératif de réduire nos émissions de gaz à effet de serre le plus rapidement et le plus fortement possible mais aussi de nous adapter davantage à la hausse du niveau des mers en renforçant les mesures de protection des zones côtières.

Avec là encore une incertitude car pour le moment on se limite aux modèles globaux de hausse du niveau des mers et nous ne sommes pas encore capables de faire des prédictions au niveau local ou régional.

Une partie de la hausse du niveau des mers dépend de nos émissions passées. Si l'on veut éviter une catastrophe plus grande encore, il est donc primordial de réduire le plus vite possible nos émissions de gaz à effet de serre.

Le tout dans un climat international qui n'y est pas vraiment propice…

Tout à fait. On parle toujours de Donald Trump mais la Russie vraisemblablement ne ratifiera pas l'accord de Paris. Bolsonaro laisse entendre qu'il pourrait se retirer de l'accord de Paris ou en tout cas utilise ce moyen de pression pour faire du chantage si les organisations internationales décident de s'opposer à sa volonté de déboiser la forêt amazonienne …

Mais même en Europe, aucun pays européen ne respecte ses objectifs définis au moment de la ratification de l'accord… Au train actuel sauf s'il y a un changement à 180 degrés d'ici à l'année prochaine nous semblons partis pour une élévation des températures de l'ordre de quatre degrés, ou six degrés si j'en crois mes collègues climatologues les plus pessimistes.

 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires