En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Preuve en image
Des navires de guerres vendus par la France impliqués dans le blocus yéménite
il y a 7 heures 41 min
pépites > France
plus de reports possibles
Evacuation d’un millier de migrants à Grande-Synthe
il y a 8 heures 28 min
pépite vidéo > Justice
une énième confrontation
Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune
il y a 9 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 11 heures 13 min
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 12 heures 28 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 13 heures 50 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 14 heures 34 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 16 heures 1 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

il y a 16 heures 35 min
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 16 heures 56 min
light > Insolite
Du costume à la tenue de cirque
L’ex-conseiller de Donald Trump participe à l’émission Danse avec les Stars
il y a 8 heures 9 min
de la moquerie dans l'air
Justin Trudeau va réenregistrer son hymne en français
il y a 8 heures 44 min
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 10 heures 23 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 11 heures 21 min
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 13 heures 12 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

il y a 16 heures 43 min
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 1 jour 7 heures
© OZAN KOSE / AFP
© OZAN KOSE / AFP
Impopularité grandissante

Macron fatigué... des sondages ? Pourquoi les présidents ne parviennent plus à ajuster leur com’ (et pourquoi c’est grave)

Publié le 31 octobre 2018
Les sondages négatifs se multiplient pour le chef de l'Etat et son impopularité s'installe durablement auprès de l'opinion. Le Président de la République a avancé cette semaine son Conseil des ministres d'un jour afin de pouvoir se reposer.
Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais, dont Malaise de l'Occident : vers une révolution conservatrice ? (Pierre-Guillaume de Roux, 2014), Pour en finir avec l'idéologie antiraciste (2012) et Quand la gauche agonise (2016). En 2018, il...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul-François Paoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais, dont Malaise de l'Occident : vers une révolution conservatrice ? (Pierre-Guillaume de Roux, 2014), Pour en finir avec l'idéologie antiraciste (2012) et Quand la gauche agonise (2016). En 2018, il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les sondages négatifs se multiplient pour le chef de l'Etat et son impopularité s'installe durablement auprès de l'opinion. Le Président de la République a avancé cette semaine son Conseil des ministres d'un jour afin de pouvoir se reposer.

Atlantico : Ne peut-on pas voir en cela l'épuisement plus symbolique d'une certaine forme de pratique de la politique, celle qui demande à l'homme politique d'être constamment en mouvement, en représentation de son action politique, sans que celle-ci s'identifie à un vrai horizon politique défini ?

 
Paul-François Paoli : Je ne peux préjuger des raisons invoquées. Le président Macron quoi qu’on pense de ses choix, a été particulièrement actif et il est normal qu’un homme politique, aussi énergique soit-il, puisse être exténué. Souvenons-nous de l’activisme de Bonaparte après le 18 Brumaire ou celui du Général de Gaulle après 1958. Le public est injuste de ne pas prendre en compte l’extraordinaire performance que représente parfois l’exercice du pouvoir.
 
Pour autant, bien entendu, l’activisme n’est pas une valeur en soi, et on l’a reproché au président Sarkozy. La question qui se pose est celle du rapport entre l’énergie dépensée avec le sens de l’action engagée. Je suis en désaccord total avec la vision sociétale de la macronie, mais certaines de ses entreprises, notamment la réforme de la SNCF, me semblent justifiées, car elles relèvent du sens commun.
 
Par ailleurs, la grande politique demande il est vrai de la distance, et parfois aussi de la discrétion, notamment en politique étrangère. Ce qui est incompatible avec le bavardage communicationnel.
 

Nos politiques ne s'agitent pas d'autant plus qu'ils doivent compenser une forme de "perte de sens" telle qu'elle est perçue ?

 
Nous assistons peut-être à une dégénérescence de la politique, comme on le voit avec les démêlés de Jean-Luc Mélenchon. La toute puissance des réseaux sociaux est en partie responsable sans doute de cet état des choses. La politique suppose des choix à long terme, or nous sommes soumis à l’impulsivité du règne médiatique. La politique suppose aussi des choix qui peuvent être ingrats et elle suppose surtout la possibilité d’un conflit violent. La politique est en somme complétement distincte de la morale et des bons sentiments.
 
Or, la toute puissance médiatique fonctionne à l’émotion. On l’a bien vu lors de l’affaire Benalla. Celui-ci n’a pas passé à tabac les individus interpellés. Il les a juste bousculé. Mais dans notre société du spectacle, tout prend des proportions extrêmes.

 

Pourquoi les hommes politiques n'arrivent-ils pas à proposer une certaine idée de la stabilité ?  La stabilité n'est-elle pas le gage paradoxal d'une politique qui ne stagnerait pas ?

 
La stabilité suppose un consensus difficile à obtenir. Pour obtenir celui-ci, la voie référendaire me semble être la meilleure. Quand une large majorité de l’opinion se dégage sur un sujet, les minorités activistes sont moins en mesure d’entraver l’action de l’Etat ou des pouvoirs publics. Sur un sujet aussi grave que l’immigration par exemple, il me semble qu’un référendum s’impose. On sait qu’aujourd’hui qu’une large majorité de Français est inquiète, notamment au regard des flux migratoires venant d’Afrique. Mais les hommes politiques dans leur ensemble n’ont pas le courage de proposer des débats qui les mettraient en porte-à-faux avec une doxa médiatique qui est majoritairement immigrationniste et bien pensante. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires