En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

05.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

06.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

07.

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

04.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

05.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 8 heures 24 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 9 heures 56 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 11 heures 31 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 14 heures 3 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 17 heures 13 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 17 heures 58 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 19 heures 52 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 20 heures 28 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 21 heures 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 22 heures 14 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 9 heures 16 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 10 heures 34 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 12 heures 48 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 14 heures 37 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 17 heures 31 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 19 heures 28 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 20 heures 8 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 21 heures 56 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 22 heures 27 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Passage à l'acte

99 personnes tuées "par ennui" : pourquoi l'absence de stimulation peut nous rendre fou

Publié le 30 octobre 2018
Le procès de Niels Högel, un ancien infirmier s'ouvre ce mardi à Oldenbourg, dans le nord de l'Allemagne. Il est accusé d'avoir tué une centaine de patients par "ennui" en leur administrant des doses mortelles de médicaments.
Christian Bourion
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Bourion est Professeur à l'ICN business school Nancy Metz, rédacteur en chef de la Revue internationale de psychosociologie et auteur de "Le bore-out syndrome" aux éditions Albin Michel en 2016.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le procès de Niels Högel, un ancien infirmier s'ouvre ce mardi à Oldenbourg, dans le nord de l'Allemagne. Il est accusé d'avoir tué une centaine de patients par "ennui" en leur administrant des doses mortelles de médicaments.

Atlantico : En Allemagne, un infirmier est jugé ce mardi 30 octobre pour les meurtres de 99 personnes. Le plus étonnant dans cette sinistre affaire est que l'homme a déclaré avoir commis ces assassinats par ennui. Comment expliquer que l'ennui provoque un tel comportement ?

 
Christian Bourion : Je suis allé au laboratoire du professeur Bertrand Krafft pour voir, c'était il y a plus de vingt ans. Je n'avais pas encore publié ces articles sur l'ennui, sur le bore-out. Il avait isolé des rats. Dans une pièce, il martyrisait les rats. Dans l'autre pièce, les rats étaient choyés. Dans la troisième pièce, les rats s'ennuyaient. Il a fait ça pendant une dizaine d'année pour calculer les taux de mortalité. Et les rats qui mouraient le plus vite, c'était ceux où il ne se passait rien. Il a fait la démonstration que l'absence de stimulation neuronale est insupportable et terrible. A partir de là, il y a une condition individuelle. Il y a celui qui va résister, celui qui va pas résister du tout et qui va créer une stimulation de n'importe quelle façon et d'autres vont apprendre à s'habituer, les plus souples et les plus malléables. J'avais eu un autre cas. J'avais rencontré à l'époque un Breton. Son fils, un jeune homme, était passé au tribunal et ne voulait pas témoigner. Le gamin avait pris au hasard à la sortie du cinéma trois ou quatre personnes qu'il avait tuées avec un flingue et il avait dit qu'il voulait savoir l'effet que ça faisait. Le système neuronal permet l'apparition de ce genre de folies. Ce qui fait que l'homme n'a pas de "flic intérieur" qui l'empêche de faire une bêtise pareille va être une absence totale d'empathie, une absence de considération pour les autres.
 
 

Comment comprendre que dans une société de loisirs et de divertissement comme la nôtre, on puisse vivre l'ennui au point qu'il nous pèse et nous fasse du mal ?

 
Vous avez aussi une équation personnelle qui fait qu'un homme va avoir du plaisir à regarder Il était une fois dans l'Ouest et qu'un autre va s'ennuyer et aura besoin de choses graves, de prendre des risques en voiture, de friser la mort. La seule chose que je sais c'est que le groupe, les spectateurs jouent un rôle. Si quelqu'un se trouve en situation d'être regardé, vu ou évalué ou jugé, cela joue un rôle. Cela modifie l'équation personnelle. Sur la fonction elle-même, le fait de commettre un tel acte, c'est concevable dans la construction du cerveau. Le cerveau est notre pire ennemi. J'en suis le premier étonné. J'ai publié plus de quarante livres, donné 250 conférences. Aujourd'hui je suis à la retraite. Si vous savez ce que je me fais ch…Je ne vais pas essayer de tuer quelqu'un, faire du mal à mon chien ou autre chose. Je réfléchis à construire un projet.
 

 

Nous serions donc condamner à une forme d'ennui, mais c'est l'impossibilité d'en sortir qui provoquerai une réaction brutale ?

 
L'ennui c'est un nerf de la stimulation. Vous prenez un couple. J'ai découvert des choses étranges. Il y a des couples où l'absence de conflit provoque un véritable ennui et une véritable souffrance et peut provoquer des ruptures. C'est souvent la femme qui s'en va pour trouver quelqu'un de drôle, qui la fait rire. L'homme est jugé par sa femme au nombre de stimulations positives ou négatives qu'il est capable de produire dans son cerveau. Si elle s'ennuie, c'est foutu. Si on faisait une étude sur les couples qui rompent, on trouverait probablement plus de femmes disant qu'elles s'ennuient que de femmes disant qu'il a été méchant, qu'il l'a frappée, etc. Un peu comme à l'époque où j'ai écrit sur le bore-out. Tout le monde parlait du burn-out. Tout le monde disait que le travail fait du mal aux gens alors que c’était pas du tout le cas. Le travail ne fait pas de mal aux gens, il les structure. La preuve c'est que tous les gens qui ont un salaire et qui devraient avoir un vrai travail alors qu'ils n'ont aucun travail ou aucune responsabilité, en « crèvent »…
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires