En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 12 heures 39 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 13 heures 53 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 15 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 16 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 19 heures 43 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 19 heures 56 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 20 heures 9 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 20 heures 52 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 21 heures 25 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 13 heures 15 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 14 heures 32 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 15 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 16 heures 49 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 22 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 19 heures 50 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 20 heures 8 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 20 heures 39 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 21 heures 29 min
© FRED DUFOUR / AFP
© FRED DUFOUR / AFP
Santé

Autorisation officielle du baclofène dans le traitement de l’alcoolisme : l’étrange aveuglement sur les dangers de ce médicament

Publié le 26 octobre 2018
L'écrivaine Alix de Saint-André a expérimenté le Baclofène pour arrêter le tabac. Elle a été plongée dans un épisode très douloureux suite à la prise de ce médicament. Elle avait retracé ce combat dans un ouvrage, L'angoisse de la page folle, publié chez Gallimard.
Alix de Saint André est journaliste et écrivaine. Elle a passé plusieurs années sous Baclofène.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alix de Saint André
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alix de Saint André est journaliste et écrivaine. Elle a passé plusieurs années sous Baclofène.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'écrivaine Alix de Saint-André a expérimenté le Baclofène pour arrêter le tabac. Elle a été plongée dans un épisode très douloureux suite à la prise de ce médicament. Elle avait retracé ce combat dans un ouvrage, L'angoisse de la page folle, publié chez Gallimard.

Atlantico : L'autorisation de prescription du baclofène pour le traitement de l'alcoolisme est-il une bonne nouvelle ?

 
Alix de Saint-André : Non : c’est remplacer une drogue par une autre, censée avoir moins d’effets secondaires indésirables. L’alcool est une drogue létale, autorisée sur le marché, mais ni prescrite ni remboursée, et la particularité du baclofène est que sa prise n’entraîne pas l’obligation totale d’arrêter de boire de l’alcool en même temps. 
 
Cette autorisation très encadrée, interdisant de trop fortes doses, rendra  furieux tous ceux qui en prennent déjà énormément! 
 
Car c'est un traitement que vous ne pouvez pas arrêter; il ne guérit pas, vous en avez pour toute votre vie. Pour couper  l'envie de boire, il faut en prendre tous les jours, selon une dose variable selon chaque patient, mais qui peut être forte.
 
Son promoteur, le Dr Olivier Ameisen, cardiologue alcoolique qui expérimentait le traitement sur lui-même en étant sa propre souris blanche, et en prenait de fortes doses tous les jours, est mort lui-même d’une crise cardiaque, à 60 ans, le 18 juillet 2013. Sans autopsie.
 

Ce médicament peut-il être dangereux même à faible dose ?

Oui, il existe -au moins- un syndrome : le "Baclofen induced psychosis »  (psychose induite par le baclofène) qui vous expédie à l’HP en compagnie d’éléphants roses à des doses minimales au bout de trois semaines. Ce qui m’est arrivé, alors que j’essayais ce traitement contre le tabagisme. A l’époque, le Dr Olivier Ameisen disait que ça n’avait pas plus d’effets secondaires qu’un verre d’eau, et comme je le croyais,  j’ai mis très longtemps à comprendre ce qu’il m’était arrivé, dont j’ai fait un livre.
 
Sur le blog des patients, il n’existait même pas de rubriques « effets indésirables », tous attribués aux erreurs des patients, et quand les gens envoyaient des mails de 15 km, en expliquant qu’ils entendaient des trucs bizarres, personne ne s’en inquiétait. Ce n’est plus le cas aujourd'hui. Au contraire.
 
Le baclofène a le même effet que les amphétamines: il enlève les appétits naturels : soif, faim, sommeil.  Et c’est donc aussi dangereux. Même si ça ne crée pas une addiction au médicament lui-même.
 

Faut-il définitivement l'interdire dans le traitement de l'alcoolisme ?

 
Je l’avais pris contre le tabagisme, certains médecins le prescrivent aussi contre la boulimie, puisqu’il s’attaque à l’addiction. Une patiente a déjà fait un livre là-dessus. Il ne s’agit pas d’interdire ou d’autoriser, car on trouve toujours des dealers ou, des gens, comme moi, qui ont envie d’essayer toutes les nouveautés…
 
Il faut surtout informer que le baclofène est aussi une drogue, comme l’alcool, et pas un cachet d’aspirine. Un médicament de type neuroleptique dont la prise doit être adaptée à chaque patient en permanence, et dont l’entourage doit être prévenu et disponible pour réagir en cas de pépin, ce qui a été ma chance.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires