En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© FRED DUFOUR / AFP
Santé
Autorisation officielle du baclofène dans le traitement de l’alcoolisme : l’étrange aveuglement sur les dangers de ce médicament
Publié le 26 octobre 2018
L'écrivaine Alix de Saint-André a expérimenté le Baclofène pour arrêter le tabac. Elle a été plongée dans un épisode très douloureux suite à la prise de ce médicament. Elle avait retracé ce combat dans un ouvrage, L'angoisse de la page folle, publié chez Gallimard.
Alix de Saint André est journaliste et écrivaine. Elle a passé plusieurs années sous Baclofène.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alix de Saint André
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alix de Saint André est journaliste et écrivaine. Elle a passé plusieurs années sous Baclofène.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'écrivaine Alix de Saint-André a expérimenté le Baclofène pour arrêter le tabac. Elle a été plongée dans un épisode très douloureux suite à la prise de ce médicament. Elle avait retracé ce combat dans un ouvrage, L'angoisse de la page folle, publié chez Gallimard.

Atlantico : L'autorisation de prescription du baclofène pour le traitement de l'alcoolisme est-il une bonne nouvelle ?

 
Alix de Saint-André : Non : c’est remplacer une drogue par une autre, censée avoir moins d’effets secondaires indésirables. L’alcool est une drogue létale, autorisée sur le marché, mais ni prescrite ni remboursée, et la particularité du baclofène est que sa prise n’entraîne pas l’obligation totale d’arrêter de boire de l’alcool en même temps. 
 
Cette autorisation très encadrée, interdisant de trop fortes doses, rendra  furieux tous ceux qui en prennent déjà énormément! 
 
Car c'est un traitement que vous ne pouvez pas arrêter; il ne guérit pas, vous en avez pour toute votre vie. Pour couper  l'envie de boire, il faut en prendre tous les jours, selon une dose variable selon chaque patient, mais qui peut être forte.
 
Son promoteur, le Dr Olivier Ameisen, cardiologue alcoolique qui expérimentait le traitement sur lui-même en étant sa propre souris blanche, et en prenait de fortes doses tous les jours, est mort lui-même d’une crise cardiaque, à 60 ans, le 18 juillet 2013. Sans autopsie.
 

Ce médicament peut-il être dangereux même à faible dose ?

Oui, il existe -au moins- un syndrome : le "Baclofen induced psychosis »  (psychose induite par le baclofène) qui vous expédie à l’HP en compagnie d’éléphants roses à des doses minimales au bout de trois semaines. Ce qui m’est arrivé, alors que j’essayais ce traitement contre le tabagisme. A l’époque, le Dr Olivier Ameisen disait que ça n’avait pas plus d’effets secondaires qu’un verre d’eau, et comme je le croyais,  j’ai mis très longtemps à comprendre ce qu’il m’était arrivé, dont j’ai fait un livre.
 
Sur le blog des patients, il n’existait même pas de rubriques « effets indésirables », tous attribués aux erreurs des patients, et quand les gens envoyaient des mails de 15 km, en expliquant qu’ils entendaient des trucs bizarres, personne ne s’en inquiétait. Ce n’est plus le cas aujourd'hui. Au contraire.
 
Le baclofène a le même effet que les amphétamines: il enlève les appétits naturels : soif, faim, sommeil.  Et c’est donc aussi dangereux. Même si ça ne crée pas une addiction au médicament lui-même.
 

Faut-il définitivement l'interdire dans le traitement de l'alcoolisme ?

 
Je l’avais pris contre le tabagisme, certains médecins le prescrivent aussi contre la boulimie, puisqu’il s’attaque à l’addiction. Une patiente a déjà fait un livre là-dessus. Il ne s’agit pas d’interdire ou d’autoriser, car on trouve toujours des dealers ou, des gens, comme moi, qui ont envie d’essayer toutes les nouveautés…
 
Il faut surtout informer que le baclofène est aussi une drogue, comme l’alcool, et pas un cachet d’aspirine. Un médicament de type neuroleptique dont la prise doit être adaptée à chaque patient en permanence, et dont l’entourage doit être prévenu et disponible pour réagir en cas de pépin, ce qui a été ma chance.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
06.
Derrière la réforme de l’assurance chômage, une révolution dont le gouvernement ne veut pas assumer le nom ?
07.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires