En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

04.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

05.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 1 heure 43 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 6 heures 4 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 7 heures 6 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 7 heures 12 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 7 heures 26 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 9 heures 26 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 17 heures 51 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 21 heures 41 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 3 heures 6 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 7 heures 7 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 9 heures 55 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 21 heures 4 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 22 heures 45 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Stature

Quand Jean-Luc Mélenchon manque à la gauche (et à la République) en préférant l’outrance à sa reconstruction

Publié le 20 octobre 2018
L'incapacité de Jean-Luc Mélenchon à se dominer jette un sérieux doute, non seulement sur sa stature et ses qualités d’homme d’Etat – mais encore sur son envie intime d'accéder au pouvoir.
Gilles Clavreul est un ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah). Il a remis au gouvernement, en février 2018, un rapport sur la laïcité. Il a cofondé en 2015 le Printemps...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Clavreul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Clavreul est un ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah). Il a remis au gouvernement, en février 2018, un rapport sur la laïcité. Il a cofondé en 2015 le Printemps...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'incapacité de Jean-Luc Mélenchon à se dominer jette un sérieux doute, non seulement sur sa stature et ses qualités d’homme d’Etat – mais encore sur son envie intime d'accéder au pouvoir.

En voyant Jean-Luc Mélenchon, éructant « ma personne est sacrée ! », les yeux exorbités devant des fonctionnaires qui restaient tant bien que mal impavides, on n’a pu s’empêcher de repenser aux improbables signes démentiels de Marine Le Pen lors du débat de l’entre-deux tours, signant d’elle-même sinon son arrêt de mort politique, du moins sa reddition dans la lutte pour le pouvoir suprême. Il y eut ce soir-là, on s’en souvient, quelque chose comme un retour dans la maison du Père de la part de Marine Le Pen, ce père effacé à grand’peine par des années de dédiabolisation, et qui s’invitait une dernière fois dans le débat, via la gestuelle erratique de sa fille, comme pour signifier que, non, les Le Pen ne voulaient pas vraiment du pouvoir parce qu’au fond, ils en avaient peur.

Est-ce une névrose semblable qui frappe Jean-Luc Mélenchon ? Ce qui est certain dans son cas est que son incapacité à se dominer jette un sérieux doute, non seulement sur sa stature et ses qualités d’homme d’Etat – mais encore sur son envie intime : le président de la France Insoumise est bien trop intelligent pour ignorer que les images de ses colères – feintes ou réelles, qu’importe – comme celle, désastreuse, qui le voit moquer l’accent méridional d’une journaliste, ne collent en rien à l’idée qu’on se fait d’un Président de la République. Même parmi ceux de ses électeurs qui attendent, précisément, qu’on fasse rendre gorge au « système ». Trop « limite », Mélenchon ? Trop pour être le grand Président de la gauche réunifiée qu’il dit aspirer à être. Et pour autant, trop peu pour devenir un imprévisible leader populiste à la Trump : quand son ADN de notable socialiste se rappelle à son bon souvenir, comme lorsqu’il croise opportunément le Président de la République à Marseille, il retrouve l’urbanité et la bienséance de l’ancien sénateur.

Une affabilité qui lui fait défaut quand de « petits » fonctionnaires qui font leur travail osent lui résister. S’en prend-il à des séides du pouvoir, à des hommes de main tout spécialement délégués par quelque cabinet noir ? Non, il s’en prend, l’homme des « gens », aux premières lignes de la République. Or ce que Jean-Luc Mélenchon ne comprend pas, c’est que ce n’est pas seulement un problème de comportement personnel : c’est un problème politique. Invectiver les représentants de l’Etat, les agresser au besoin, est devenu tristement banal. On s’esclaffe devant une voiture de police brûlée dont deux gardiens de la paix ont à peine eu le temps de s’extraire. On frappe des pompiers, les hommes du secours : 2280 agressions recensées en 2017. Idem dans les hôpitaux ou les écoles. Au-delà des condamnations d’usage, on entend bien peu la gauche sur ces atteintes ; or non seulement elles en disent long sur l’état de notre société et son rapport, à la fois consumériste et suspicieux, envers la chose publique, mais elles touchent celles et ceux qui forment la base électorale même des progressistes. Faut-il s’étonner qu’ils se détournent de plus en plus des partis de gauche, qui ne leur parle plus ?

Au lieu de partir à la reconquête de ses valeurs – le service public en fait partie – et de son électorat, la gauche retombe dans ses vieilles passions, l’émiettement et les guerres de boutique. Affaiblie et divisée comme jamais depuis les années 1970, elle semble résignée à assister en spectatrice aux futures grandes explications, laissant à Emmanuel Macron, à la droite classique peut-être, la tâche d’affronter la vague autoritaire et populiste. Invité au début du mois par la Fondation Jean-Jaurès et L’Aurore, Mark Lilla, professeur à Columbia et auteur de La gauche identitaire – l’Amérique en miettes (Stock), invitait la gauche à reprendre de fond en comble le travail des idées, et à redéfinir sa vision de l’homme et de la société. Autrement dit, à oser se poser, à nouveau, la question anthropologique. Fantaisie d’intellectuels ? Pas du tout : urgence politique.

Article publié initialement sur le site du think-tank L'Aurore

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

04.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

05.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires