En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 10 min 31 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 1 heure 15 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 2 heures 11 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 3 heures 7 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 4 heures 48 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 7 heures 23 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 8 heures 7 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 8 heures 44 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 1 heure 4 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 1 heure 49 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 2 heures 33 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 4 heures 3 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 7 heures 15 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 7 heures 50 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 8 heures 11 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 10 heures 36 min
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Espion à domicile

Facebook entend utiliser les caméras de son enceinte connectée Portal pour sélectionner les publicités à montrer à ses utilisateurs : jusqu’où accepteront-ils ses intrusions ?

Publié le 19 octobre 2018
Failles de sécurité, scandale Cambridge Analytica... Le lien entre Facebook et ses utilisateurs semblent érodé depuis quelques mois.
Eric Delcroix
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Delcroix est conférencier et consultant, spécialiste du web 2.0, des réseaux sociaux et de l'identité numérique. Il a notamment participé à l'ouvrage Les réseaux sociaux sont-ils nos amis ?, paru en juin 2012. Il est créateur du site...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Failles de sécurité, scandale Cambridge Analytica... Le lien entre Facebook et ses utilisateurs semblent érodé depuis quelques mois.

Atlantico :  Comment expliquer l'annonce du réseau social, qui va faire commerce des données d'utilisation des acheteurs de son écran connecté Portal ? 

Eric Delcroix : On est ici confronté à un double problème, par rapport à Facebook : effectivement, l'entreprise ne vit que par les données qu'elle possède et c'est son fond de commerce. Elle n'a quasiment rien d'autre à exploiter. Et d'autre part, sur l'arrivée de Portal, le problème est qu'en quelques années, on va trouver des dispositifs équivalents dans toutes les familles puisque ces systèmes sont en train d'apparaître sur les télévisions, Google est train de se positionner sur le marché, pareil pour ce qui concerne Apple avec Siri. Et tous, quels qu'ils soient, vont de toute façon récupérer les données de leurs utilisateurs. Facebook se retrouve donc confronté à cette très forte concurrence. 

L'entreprise part-elle avec un déficit de confiance, par rapport à ses concurrents, comme Google ? Comment Facebook a-t-il entrepris de restaurer la confiance avec ses utilisateurs ? 

Par rapport à Google, je ne crois pas que Facebook ait beaucoup de retard. Parce que le réseau social est relativement franc : pour ce qui est de Portal, ils ont expliqué à la presse qu'ils n'allaient pas appliquer de publicités sur cet écran connecté ; puis ils ont expliqué qu'ils exploiteraient les données issues de l'utilisation de ce produit. Et ces explications se sont faites sur quelques semaines. A l'inverse, lorsqu'on regarde le raté de Google Plus, on l'a appris cinq mois plus tard. On a toujours l'impression que Facebook est toujours plus en bisbille avec ses utilisateurs que Google, ce qui, à mon sens, est tout à fait faux. De la même manière, les usagers de Twitter râlent beaucoup sur l'utilisation qui est faite de leurs données, et donc la plateforme n'est à priori pas mieux perçue que Facebook.

Pour restaurer la confiance, Facebook a par exemple annoncé qu'elle allait instaurer une déconnexion de la caméra, du micro, installer un cache devant la caméra pour essayer de rassurer le grand public. Mais c'est une tâche difficile.

Je me méfie aussi d'un effet secondaire, un effet "grand public" : on a connu cela en France avec l'arrivée des téléphones portables. La CNIL a demandé que soit retiré le système de géolocalisation. Et on s'est aperçu que les utilisateurs eux-même rajoutaient la géolocalisation. Je crois qu'il y a un effet balance à chaque fois, entre l'intérêt de posséder le service ou le produit proposé, et l'usage que l'utilisateur en fait. 

Facebook dispose-t-il d'autres sources de revenus que l'exploitation des données personnelles ? A terme, l'entreprise pourrait-elle imaginer de se positionner sur un autre secteur marchand que celui des données personnelles ?

Je pense qu'outre les données personnelles et la publicité, Facebook ne bénéficie pas d'autres sources de revenus. Et le problème de Facebook est qu'il ne veulent pas communiquer sur l'utilisation qu'ils font des données personnelles, ni sur comment ils protègent les utilisateurs. D'ailleurs, ils luttent également contre le fait que le gouvernement américain aimerait bien, lui aussi, pouvoir bénéficier des données recueillies. Facebook se protège de cela également.

La diversification de Facebook, malgré l'apparition d'un écran connecté, par exemple, reste centrée sur un seul objectif : les données personnelles. La question se pose aussi de savoir ce que sera la télévision de demain. Les écrans que proposent Facebook pourraient ainsi devenir les écrans de télévision de demain. 

On remarque aussi que Facebook dispose d'une longueur d'avance sur les comportements de ses utilisateurs : on se souvient par exemple d'articles de presse, il y a quelques années, indiquant que le réseau social savait, avant l'utilisateur, quelles musiques ce dernier allait apprécier. De la même manière, l'entreprise bénéficiait, à un moment donné, d’algorithmes leur permettant de définir si une personne était homosexuelle. Le problème est donc en réalité ce que diffuse Facebook, au milieu des informations dont il dispose. 

J'ajouterai aussi que Facebook pourrait se positionner, à terme, comme l'interface principale de la domotique, à l'instar de ce que la compagnie a réalisé avec les réseaux sociaux. Même chose sur le système de vente d'objets proposé par Facebook. Comme la domotique, qui permet à l'entreprise de recueillir des informations personnelles (température du foyer, etc) : les secteurs dans lesquels Facebook s'investit le ramène à l'exploitation des données personnelles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires