En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
info atlantico
Sondage Mediaprism/Atlantico

Avec 34%, Marine Le Pen talonne Jean-François Copé (35%) en tête des personnalités que les Français voient incarner l'opposition

Publié le 07 mai 2012
Sondage exclusif Atlantico/Mediaprism. Pour les électeurs de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen arrive même en tête. François Bayrou en 2ème position derrière Martine Aubry comme Premier ministre souhaité. Pour 62% des Français, la victoire de François Hollande a été plutôt serrée.
Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mediaprism et Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sondage exclusif Atlantico/Mediaprism. Pour les électeurs de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen arrive même en tête. François Bayrou en 2ème position derrière Martine Aubry comme Premier ministre souhaité. Pour 62% des Français, la victoire de François Hollande a été plutôt serrée.

Réactions des Français aux résultats

Comme à l’issue du premier tour, Mediaprism a mis en place pour Atlantico une enquête exceptionnelle auprès d’un échantillon représentatif dès connus les résultats définitifs de l’élection présidentielle. Plus de 3 000 électeurs se sont exprimés entre dimanche 6 au soir et lundi matin.

L'enquête retrace l’état d’esprit des électeurs avant et après s'être rendus aux urnes en ce dimanche 6 mai 2012. 

 

Au delà du nouveau Président élu, l’étude révèle deux invités surprise parmi les personnalités politiques appelées à jouer un rôle dans les mois à venir : Marine Le Pen et François Bayrou

  • François Bayrou : invités à répondre sur un choix de premier ministre potentiel, l’ensemble des interviewés répond d’abord en faveur de Martine Aubry (15%), mais suivie par François Bayrou (10%) qui fait jeu égal avec Jean-Marc Ayrault (9%). Bien sur, auprès des électeurs de François Hollande, le candidat du modem cède la place, les Maires de Lille et de Nantes le devançant respectivement (28% et 16%).
  • Marine Le Pen : interrogés cette fois-ci sur les personnalités qui vont, selon eux, incarner l’opposition, les Français mettent en avant Jean-François Copé (35%) et Marine Le Pen (34%), puis Alain Juppé (22%) ou encore François Fillon (20%). Cette hiérarchie est à peu près identique auprès des électeurs du Nicolas Sarkozy, qui placent même la présidente du Front national devant le secrétaire général de l’UMP (38% et 37%).

 

Question : Parmi la liste suivante, qui selon vous va (vont) incarner et mener l'opposition ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Question : Parmi la liste suivante, quelle personnalité préféreriez-vous voir nommée en tant que Premier ministre ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

51% des Français pensent que Nicolas Sarkozy va se retirer de la politique 

Question : Et pensez-vous que Nicolas Sarkozy va se retirer de la vie politique ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

 

Une victoire attendue mais serrée pour 62% des Français

A l’arrivée, la victoire de François Hollande est ressentie comme non surprenante (pour 83% des Français – c’était 80% pour les résultats du premier tour), mais serrée pour 62% des Français, et notamment pour 86% des électeurs de Nicolas Sarkozy qui y trouvent sans doute là une raison supplémentaire d’être déçus.

Question :  Et diriez-vous que vous êtes...

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Question : Pour vous, cette victoire est...

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Une victoire fêtée … avec modération par 53% des électeurs de François Hollande

  • Cette victoire, anticipée, pressentie, attendue bien sur par les partisans de gauche,  a été fêté, mais raisonnablement : 53% des électeurs de François Hollande déclarent l’avoir fêtée (en débouchant une bouteille de champagne pour 25% d’entre eux, en partageant commentaires et coups de fil pour 30%, ou en sortant dans la rue pour 7%), les autres ne faisant rien de particulier. Finalement si 61% de cet électorat a eu le sentiment de revivre le 10 mai 1981, cette impression n’est pas partagée par l’ensemble des Français qui ont un avis mitigé (48% ont ce sentiment de revivre 1981, 52% ne le ressentent pas).


Question : Avez-vous fêté les résultats de cette élection présidentielle ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Pas vraiment un air de 1981 pour 52% des Français...

Question : Avez-vous le sentiment de revivre le 10 mai 1981 lorsque François Mitterrand a été élu Président de la République ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Les électeurs de François Hollande plus enthousiastes dès le chemin de l’isoloir

  • Pour ce second tour, les électeurs se sont à nouveau rendus aux urnes avec plaisir, mais, d’un côté comme de l’autre, les résultats étaient visiblement pressentis: 40% des électeurs de François Hollande se sont déplacés avec enthousiasme (versus 16% pour les électeurs de Nicolas Sarkozy, qui étaient plutôt résignés alors que ce n’était le cas que pour 11% des électeurs du candidat socialiste). Aller voter était un plaisir pour 90% des électeurs du candidat PS, 75% pour ceux du candidat UMP.

Les électeurs avaient déjà un sentiment de victoire ou de défaite en se rendant aux urnes

Question : Quel était votre état d'esprit en allant voter ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


22% des électeurs ont cherché les tendances avant 20 heures, ils étaient 18% lors du premier tour

  • Le premier tour de cette élection présidentielle 2012 avait inauguré la quête des tendances sur les réseaux sociaux, c’était déjà le cas avec 18% des électeurs qui avaient recherché des informations le dimanche 22 avril, ils furent encore un peu plus nombreux, 22% (et 27% auprès des électeurs de FH) à le faire dimanche 6 mai.

 

Question : Avez-vous cherché à connaître des tendances du premier tour sur Internet ou sur les réseaux sociaux avant d'aller voter ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Les Français sont allés voter plutôt le matin et avec plaisir, surtout du côté de François Hollande

Question : Finalement, diriez-vous qu'aller voter aujourd'hui, c'était...

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Question : A quelle heure avez-vous voté ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

 

 

 

La méthodologie

Échantillon de 3 369 personnes, représentatif de la population Française âgée de 18 ans et plus, dont 3 010 électeurs qui se sont exprimés le dimanche 6 mai.

Méthode des quotas sur les critères de sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, catégorie d’agglomération et région.

Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing), les 6 et 7 mai après l’annonce des résultats.


A propos de Mediaprism

Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations. La force de Mediaprism s'articule autour de deux savoir-faire : la maitrise de la connaissance client et le conseil stratégique et créatif. Cette offre globale de communication basée sur la connaissance client est nourrie par une base de plus de 36 millions de consommateurs français dont 20 millions d'internautes, est déclinable en marketing relationnel, opérationnel, interactif, publicité commerciale, relations medias, études, enquêtes d'opinion,... dans des secteurs aussi différents que le Caritatif, le Corporate, la Distribution ou la Banque-Assurance. En particulier, le pôle Enquêtes et Opinion de Mediaprism gère des enquêtes de toute nature et dans tous les secteurs. Ces enquêtes sont aujourd'hui un élément central de la connaissance clients et d'analyse de l'évolution des Français dans leur vie de consommateurs mais aussi de citoyens, salariés. Mediaprism (19 millions d'euros de CA en 2011) est présent en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni. 

A propos de NewCorp

NewCorp Conseil est un cabinet de conseil indépendant créé et dirigé par Alain Renaudin qui propose de relier stratégies de communication et stratégies d’opinion, en mettant à contribution les différentes expertises issues de son parcours en tant que Président de l’agence de communication DDB Corporate et Directeur Général adjoint de l’Institut d’Etudes Ifop.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

03.

BCE : pourquoi l’équipe de Christine Lagarde pourrait cruellement manquer d’économistes

04.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

20 après le Kosovo, l’Occident et l’UE devraient-ils éprouver une pointe de regret vis-à-vis de la Serbie ?

07.

Alerte à la pollution des pneus et des freins des voitures

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Quand Jeff Bezos affirme à ses employés qu’"Amazon fera faillite, car Amazon n’est pas immortelle"

05.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

04.

Cet autre mal Français qui se cache derrière le recul de la liberté d’expression en France

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

Commentaires (88)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
NYOR
- 13/05/2012 - 16:59
Carcajou
PCOF : marxiste-léniniste. Pas stalinien. Et dans le manifeste, ils parlent de démocratie prolétarienne ("dictature du prolétariat"). Pas de quoi fouetter un chat. Je persiste à ne pas mettre cela sur le même pied que les propos ouvertement racistes d'une Nuala, accusant de "bronzés" tout ceux qui la contredisent;
Je n'ai pas de vindicte. Mais je ne mets pas sur le même pied d'égalité des gens qui s'en prennent à un système et des gens qui s'en prennent à des individus.
Enfin le principe de l'analyse de risque intègre l'importance du risque et sa probabilité. La probabilité de la dictature du prolétariat est quasi nulle. La probabilité du développement d'un racisme toléré, d'une lutte entre communauté importante. Je me tourne vers le danger le plus évident.
NYOR
- 13/05/2012 - 16:47
Equilibre
Sur le halal, ce n'est pas un impôt caché. C'est, une fois encore, le choix, économique, de distributeurs. La résolution est simple : il suffit d'imposer la transparence à ces distributeurs. Et soit dit en passant, on oublie toujours le cas inverse où des musulmans croient acheter de la viande halal qui n'en est pas. Ce que je persiste à trouver plus grave.
NYOR
- 13/05/2012 - 16:43
Equilibre (suite)
Le simple fait que nous n'ayons aucune statistiques éthniques permet à chacun de raconter ce qu'il veut. Il faut savoir prendre le risque de la transparence. Sur l'assistanat, sur l'ascenseur social, sur la discrimination au sein des entreprises etc.. etc.. Il serait grand temps de grandir.