En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi les femmes qui marchent avec des chaussures à talons ne peuvent plus s'en passer?

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 6 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 9 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 12 heures 9 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 13 heures 51 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 15 heures 27 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 9 heures 44 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 12 heures 7 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 13 heures 39 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 15 heures 22 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 9 heures
info atlantico
Sondage Mediaprism/Atlantico

Avec 34%, Marine Le Pen talonne Jean-François Copé (35%) en tête des personnalités que les Français voient incarner l'opposition

Publié le 07 mai 2012
Sondage exclusif Atlantico/Mediaprism. Pour les électeurs de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen arrive même en tête. François Bayrou en 2ème position derrière Martine Aubry comme Premier ministre souhaité. Pour 62% des Français, la victoire de François Hollande a été plutôt serrée.
Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mediaprism et Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sondage exclusif Atlantico/Mediaprism. Pour les électeurs de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen arrive même en tête. François Bayrou en 2ème position derrière Martine Aubry comme Premier ministre souhaité. Pour 62% des Français, la victoire de François Hollande a été plutôt serrée.

Réactions des Français aux résultats

Comme à l’issue du premier tour, Mediaprism a mis en place pour Atlantico une enquête exceptionnelle auprès d’un échantillon représentatif dès connus les résultats définitifs de l’élection présidentielle. Plus de 3 000 électeurs se sont exprimés entre dimanche 6 au soir et lundi matin.

L'enquête retrace l’état d’esprit des électeurs avant et après s'être rendus aux urnes en ce dimanche 6 mai 2012. 

 

Au delà du nouveau Président élu, l’étude révèle deux invités surprise parmi les personnalités politiques appelées à jouer un rôle dans les mois à venir : Marine Le Pen et François Bayrou

  • François Bayrou : invités à répondre sur un choix de premier ministre potentiel, l’ensemble des interviewés répond d’abord en faveur de Martine Aubry (15%), mais suivie par François Bayrou (10%) qui fait jeu égal avec Jean-Marc Ayrault (9%). Bien sur, auprès des électeurs de François Hollande, le candidat du modem cède la place, les Maires de Lille et de Nantes le devançant respectivement (28% et 16%).
  • Marine Le Pen : interrogés cette fois-ci sur les personnalités qui vont, selon eux, incarner l’opposition, les Français mettent en avant Jean-François Copé (35%) et Marine Le Pen (34%), puis Alain Juppé (22%) ou encore François Fillon (20%). Cette hiérarchie est à peu près identique auprès des électeurs du Nicolas Sarkozy, qui placent même la présidente du Front national devant le secrétaire général de l’UMP (38% et 37%).

 

Question : Parmi la liste suivante, qui selon vous va (vont) incarner et mener l'opposition ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Question : Parmi la liste suivante, quelle personnalité préféreriez-vous voir nommée en tant que Premier ministre ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

51% des Français pensent que Nicolas Sarkozy va se retirer de la politique 

Question : Et pensez-vous que Nicolas Sarkozy va se retirer de la vie politique ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

 

Une victoire attendue mais serrée pour 62% des Français

A l’arrivée, la victoire de François Hollande est ressentie comme non surprenante (pour 83% des Français – c’était 80% pour les résultats du premier tour), mais serrée pour 62% des Français, et notamment pour 86% des électeurs de Nicolas Sarkozy qui y trouvent sans doute là une raison supplémentaire d’être déçus.

Question :  Et diriez-vous que vous êtes...

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Question : Pour vous, cette victoire est...

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Une victoire fêtée … avec modération par 53% des électeurs de François Hollande

  • Cette victoire, anticipée, pressentie, attendue bien sur par les partisans de gauche,  a été fêté, mais raisonnablement : 53% des électeurs de François Hollande déclarent l’avoir fêtée (en débouchant une bouteille de champagne pour 25% d’entre eux, en partageant commentaires et coups de fil pour 30%, ou en sortant dans la rue pour 7%), les autres ne faisant rien de particulier. Finalement si 61% de cet électorat a eu le sentiment de revivre le 10 mai 1981, cette impression n’est pas partagée par l’ensemble des Français qui ont un avis mitigé (48% ont ce sentiment de revivre 1981, 52% ne le ressentent pas).


Question : Avez-vous fêté les résultats de cette élection présidentielle ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Pas vraiment un air de 1981 pour 52% des Français...

Question : Avez-vous le sentiment de revivre le 10 mai 1981 lorsque François Mitterrand a été élu Président de la République ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Les électeurs de François Hollande plus enthousiastes dès le chemin de l’isoloir

  • Pour ce second tour, les électeurs se sont à nouveau rendus aux urnes avec plaisir, mais, d’un côté comme de l’autre, les résultats étaient visiblement pressentis: 40% des électeurs de François Hollande se sont déplacés avec enthousiasme (versus 16% pour les électeurs de Nicolas Sarkozy, qui étaient plutôt résignés alors que ce n’était le cas que pour 11% des électeurs du candidat socialiste). Aller voter était un plaisir pour 90% des électeurs du candidat PS, 75% pour ceux du candidat UMP.

Les électeurs avaient déjà un sentiment de victoire ou de défaite en se rendant aux urnes

Question : Quel était votre état d'esprit en allant voter ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


22% des électeurs ont cherché les tendances avant 20 heures, ils étaient 18% lors du premier tour

  • Le premier tour de cette élection présidentielle 2012 avait inauguré la quête des tendances sur les réseaux sociaux, c’était déjà le cas avec 18% des électeurs qui avaient recherché des informations le dimanche 22 avril, ils furent encore un peu plus nombreux, 22% (et 27% auprès des électeurs de FH) à le faire dimanche 6 mai.

 

Question : Avez-vous cherché à connaître des tendances du premier tour sur Internet ou sur les réseaux sociaux avant d'aller voter ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Les Français sont allés voter plutôt le matin et avec plaisir, surtout du côté de François Hollande

Question : Finalement, diriez-vous qu'aller voter aujourd'hui, c'était...

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Question : A quelle heure avez-vous voté ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

 

 

 

La méthodologie

Échantillon de 3 369 personnes, représentatif de la population Française âgée de 18 ans et plus, dont 3 010 électeurs qui se sont exprimés le dimanche 6 mai.

Méthode des quotas sur les critères de sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, catégorie d’agglomération et région.

Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing), les 6 et 7 mai après l’annonce des résultats.


A propos de Mediaprism

Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations. La force de Mediaprism s'articule autour de deux savoir-faire : la maitrise de la connaissance client et le conseil stratégique et créatif. Cette offre globale de communication basée sur la connaissance client est nourrie par une base de plus de 36 millions de consommateurs français dont 20 millions d'internautes, est déclinable en marketing relationnel, opérationnel, interactif, publicité commerciale, relations medias, études, enquêtes d'opinion,... dans des secteurs aussi différents que le Caritatif, le Corporate, la Distribution ou la Banque-Assurance. En particulier, le pôle Enquêtes et Opinion de Mediaprism gère des enquêtes de toute nature et dans tous les secteurs. Ces enquêtes sont aujourd'hui un élément central de la connaissance clients et d'analyse de l'évolution des Français dans leur vie de consommateurs mais aussi de citoyens, salariés. Mediaprism (19 millions d'euros de CA en 2011) est présent en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni. 

A propos de NewCorp

NewCorp Conseil est un cabinet de conseil indépendant créé et dirigé par Alain Renaudin qui propose de relier stratégies de communication et stratégies d’opinion, en mettant à contribution les différentes expertises issues de son parcours en tant que Président de l’agence de communication DDB Corporate et Directeur Général adjoint de l’Institut d’Etudes Ifop.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi les femmes qui marchent avec des chaussures à talons ne peuvent plus s'en passer?

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (88)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
NYOR
- 13/05/2012 - 16:59
Carcajou
PCOF : marxiste-léniniste. Pas stalinien. Et dans le manifeste, ils parlent de démocratie prolétarienne ("dictature du prolétariat"). Pas de quoi fouetter un chat. Je persiste à ne pas mettre cela sur le même pied que les propos ouvertement racistes d'une Nuala, accusant de "bronzés" tout ceux qui la contredisent;
Je n'ai pas de vindicte. Mais je ne mets pas sur le même pied d'égalité des gens qui s'en prennent à un système et des gens qui s'en prennent à des individus.
Enfin le principe de l'analyse de risque intègre l'importance du risque et sa probabilité. La probabilité de la dictature du prolétariat est quasi nulle. La probabilité du développement d'un racisme toléré, d'une lutte entre communauté importante. Je me tourne vers le danger le plus évident.
NYOR
- 13/05/2012 - 16:47
Equilibre
Sur le halal, ce n'est pas un impôt caché. C'est, une fois encore, le choix, économique, de distributeurs. La résolution est simple : il suffit d'imposer la transparence à ces distributeurs. Et soit dit en passant, on oublie toujours le cas inverse où des musulmans croient acheter de la viande halal qui n'en est pas. Ce que je persiste à trouver plus grave.
NYOR
- 13/05/2012 - 16:43
Equilibre (suite)
Le simple fait que nous n'ayons aucune statistiques éthniques permet à chacun de raconter ce qu'il veut. Il faut savoir prendre le risque de la transparence. Sur l'assistanat, sur l'ascenseur social, sur la discrimination au sein des entreprises etc.. etc.. Il serait grand temps de grandir.