En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Consensus

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

il y a 25 min 36 sec
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 16 heures 14 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 17 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 19 heures 56 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 20 heures 18 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 23 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 23 heures 43 min
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 15 heures 54 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 16 heures 55 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 17 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 20 heures 6 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 21 heures 40 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 53 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 22 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 23 heures 3 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 23 heures 37 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 23 heures 54 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Arrivera, arrivera pas...

Remaniement à la peine : la macronie rattrapée par la politique

Publié le 10 octobre 2018
On ne va pas vous faite le coup de "un seul être vous manque et tout est dépeuplé", et pourtant cela y ressemble un peu quand on observe le feuilleton du remaniement gouvernemental.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On ne va pas vous faite le coup de "un seul être vous manque et tout est dépeuplé", et pourtant cela y ressemble un peu quand on observe le feuilleton du remaniement gouvernemental.

Certes, la machine continue de tourner mais quelque chose s'est grippé au niveau des commandes. Comme toujours en pareil cas ; comme si la démission surprise de Gérard Collomb et son difficile remplacement jetaient soudain une lumière crue sur ce que l'on voyait poindre: un désaccord au sommet, mais aussi la faiblesse du vivier  de la macronie qui n'a pas su faire émerger de nouveau talents. Edouard Philippe et Emmanuel Macron ne sont pas, ou plus,  d'accord et à terme, on sait comment cela se termine...Il n'est pas (encore ) question de rupture, mais le grain de sable est dans la machine et on n'en est qu'au début du processus .Pour le moment l'urgence consiste à reformer une équipe gouvernementale, à trouver un nouveau locataire pour la Place Beauvau...et à préparer les élections européennes. Puisque l' équipe en place ne donne pas entière satisfaction, il était question de procéder à un  remaniement élargi afin de relancer la machine à la manière d'un moteur tournant au ralenti qui retrouverait toute sa puissance. Edouard Philippe plaidait en ce sens et l'a fait savoir. Emmanuel Macron ne disait rien .Dans les Ministères on a fait les cartons en attendant les annonces. Par exemple, le départ de la Ministre de la Culture, Françoise Nyssen était donné pour imminent;  mais hier, elle défendait encore sa proposition de loi sur les "fake news" à la tribune de l'Assemblée. Avec une épée de Damoclès sur la tête.

Le scénario (aujourd'hui caduc), souhaité par Matignon était le suivant : le premier ministre présente la démission de son gouvernement avant d'être reconduit dans la foulée avec une équipe renouvelée. Et pour conférer de la solennité à cette démarche, il prononce un discours de politique générale sanctionné par un vote de confiance à l'Assemblée. Cela ne devait poser aucun problème compte tenu de l'ampleur de la majorité. Puisque le Président de la République disait attendre les propositions du Premier Ministre et qu'Edouard Philippe se posait en protecteur et jouait les pompiers de service... Mais Emmanuel Macron ne l'entend pas ou plus de cette oreille. Après une semaine de tractations diverses et une journée de valses-hésitations, l'Elysée a fait savoir hier soir que le remaniement "n'occasionnerait pas la démission du gouvernement". Une décision prise en commun ou une véritable divergence entre Matignon et l'Elysée?

Pour montrer qu'il n'y a pas péril en la demeure, Emmanuel Macron s'est offert une ballade dans Paris dans la soirée à l'issue de sa rencontre avec les startuppers de la Station F. Le chef de l'Etat ne s'est pas contenté d'encourager les entrepreneurs au dynamisme, il a aussi vanté les mérites du système social français, manière de rappeler que la baisse des charges c'est bien, mais qu'il y a des limites, celles qui permettent de garantir les soins médicaux aux entrepreneurs qui se plaignent. A la même heure Edouard Philippe, tout à son intérim de Ministre de l'Intérieur, se rendait dans un commissariat du 19e arrondissement, un secteur sensible avant d'effectuer une tournée avec la BAC ( Brigade anti-criminalité). Quant à son "successeur" au Ministère de l'Intérieur, on l'attend toujours et on continue de se perdre en conjectures sur le bon " profil", politique ou technicien ou  politique et technicien, car l'une des hypothèses consisterait à scinder le poste en deux, l'un des Ministres étant plus spécifiquement chargé de la Sécurité ...Cette configuration a déjà existé sous François Mitterrand et sous la première cohabitation (Pasqua-Pandraud)... Problème: les candidats qui correspondraient au poste ne sont pas nombreux, sinon inexistants dans la galaxie des Marcheurs. On cite toujours les mêmes noms, ceux de Christophe Castaner, Jean-Yves Le Drian, qui sont ministres. Et ceux qui dans l'opposition ou au Centre passaient pour "macron-compatibles",  deviennent soudain très prudents et ne veulent pas se brûler les ailes dans une macronie mouvante qui n'a pas encore trouvé ses repères, ni révélé de nouveaux talents. C'est précisément la mission assignée à la nouvelle équipe dont s'est entouré Gilles Le Gendre, le nouveau patron du groupe La République en Marche de l'Assemblée. Cinq vice-présidents sont chargés d'épauler les élus (- de juin2017), manquant d'expérience politique,  dans leur travail d'élu "local" et dans leurs relations avec les médias. Après plus d'un an, la REM, dont la majorité des membres ont été élus "sur la vague", découvre les vertus de la politique de terrain . Pour cette nouvelle équipe, il s'agira aussi de prévenir et soigner les états d'âme de députés en proie au doute sur leur propre fonction et qui se sentent désarmés dans une Assemblée où les oppositions de droite et de gauche reprennent des couleurs, autrement dit où les clivages du vieux monde ressurgissent.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires