En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

03.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

04.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

05.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 8 heures 13 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 8 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 30 sec
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 16 heures 48 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 18 heures 22 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 9 heures
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 8 heures 35 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 9 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 11 heures 52 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 14 heures 20 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 9 heures
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 10 heures
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Arrivera, arrivera pas...

Remaniement à la peine : la macronie rattrapée par la politique

Publié le 10 octobre 2018
On ne va pas vous faite le coup de "un seul être vous manque et tout est dépeuplé", et pourtant cela y ressemble un peu quand on observe le feuilleton du remaniement gouvernemental.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On ne va pas vous faite le coup de "un seul être vous manque et tout est dépeuplé", et pourtant cela y ressemble un peu quand on observe le feuilleton du remaniement gouvernemental.

Certes, la machine continue de tourner mais quelque chose s'est grippé au niveau des commandes. Comme toujours en pareil cas ; comme si la démission surprise de Gérard Collomb et son difficile remplacement jetaient soudain une lumière crue sur ce que l'on voyait poindre: un désaccord au sommet, mais aussi la faiblesse du vivier  de la macronie qui n'a pas su faire émerger de nouveau talents. Edouard Philippe et Emmanuel Macron ne sont pas, ou plus,  d'accord et à terme, on sait comment cela se termine...Il n'est pas (encore ) question de rupture, mais le grain de sable est dans la machine et on n'en est qu'au début du processus .Pour le moment l'urgence consiste à reformer une équipe gouvernementale, à trouver un nouveau locataire pour la Place Beauvau...et à préparer les élections européennes. Puisque l' équipe en place ne donne pas entière satisfaction, il était question de procéder à un  remaniement élargi afin de relancer la machine à la manière d'un moteur tournant au ralenti qui retrouverait toute sa puissance. Edouard Philippe plaidait en ce sens et l'a fait savoir. Emmanuel Macron ne disait rien .Dans les Ministères on a fait les cartons en attendant les annonces. Par exemple, le départ de la Ministre de la Culture, Françoise Nyssen était donné pour imminent;  mais hier, elle défendait encore sa proposition de loi sur les "fake news" à la tribune de l'Assemblée. Avec une épée de Damoclès sur la tête.

Le scénario (aujourd'hui caduc), souhaité par Matignon était le suivant : le premier ministre présente la démission de son gouvernement avant d'être reconduit dans la foulée avec une équipe renouvelée. Et pour conférer de la solennité à cette démarche, il prononce un discours de politique générale sanctionné par un vote de confiance à l'Assemblée. Cela ne devait poser aucun problème compte tenu de l'ampleur de la majorité. Puisque le Président de la République disait attendre les propositions du Premier Ministre et qu'Edouard Philippe se posait en protecteur et jouait les pompiers de service... Mais Emmanuel Macron ne l'entend pas ou plus de cette oreille. Après une semaine de tractations diverses et une journée de valses-hésitations, l'Elysée a fait savoir hier soir que le remaniement "n'occasionnerait pas la démission du gouvernement". Une décision prise en commun ou une véritable divergence entre Matignon et l'Elysée?

Pour montrer qu'il n'y a pas péril en la demeure, Emmanuel Macron s'est offert une ballade dans Paris dans la soirée à l'issue de sa rencontre avec les startuppers de la Station F. Le chef de l'Etat ne s'est pas contenté d'encourager les entrepreneurs au dynamisme, il a aussi vanté les mérites du système social français, manière de rappeler que la baisse des charges c'est bien, mais qu'il y a des limites, celles qui permettent de garantir les soins médicaux aux entrepreneurs qui se plaignent. A la même heure Edouard Philippe, tout à son intérim de Ministre de l'Intérieur, se rendait dans un commissariat du 19e arrondissement, un secteur sensible avant d'effectuer une tournée avec la BAC ( Brigade anti-criminalité). Quant à son "successeur" au Ministère de l'Intérieur, on l'attend toujours et on continue de se perdre en conjectures sur le bon " profil", politique ou technicien ou  politique et technicien, car l'une des hypothèses consisterait à scinder le poste en deux, l'un des Ministres étant plus spécifiquement chargé de la Sécurité ...Cette configuration a déjà existé sous François Mitterrand et sous la première cohabitation (Pasqua-Pandraud)... Problème: les candidats qui correspondraient au poste ne sont pas nombreux, sinon inexistants dans la galaxie des Marcheurs. On cite toujours les mêmes noms, ceux de Christophe Castaner, Jean-Yves Le Drian, qui sont ministres. Et ceux qui dans l'opposition ou au Centre passaient pour "macron-compatibles",  deviennent soudain très prudents et ne veulent pas se brûler les ailes dans une macronie mouvante qui n'a pas encore trouvé ses repères, ni révélé de nouveaux talents. C'est précisément la mission assignée à la nouvelle équipe dont s'est entouré Gilles Le Gendre, le nouveau patron du groupe La République en Marche de l'Assemblée. Cinq vice-présidents sont chargés d'épauler les élus (- de juin2017), manquant d'expérience politique,  dans leur travail d'élu "local" et dans leurs relations avec les médias. Après plus d'un an, la REM, dont la majorité des membres ont été élus "sur la vague", découvre les vertus de la politique de terrain . Pour cette nouvelle équipe, il s'agira aussi de prévenir et soigner les états d'âme de députés en proie au doute sur leur propre fonction et qui se sentent désarmés dans une Assemblée où les oppositions de droite et de gauche reprennent des couleurs, autrement dit où les clivages du vieux monde ressurgissent.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

03.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

04.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

05.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires