En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

03.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

06.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

07.

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 14 min 7 sec
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 2 heures 35 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 2 heures 54 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 3 heures 28 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 4 heures 33 min
light > Santé
Santé
Covid-19 Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris
il y a 5 heures 9 min
décryptage > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

il y a 5 heures 23 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

5G, vaccins, alimentation... Pourquoi une partie de la France ne croit plus ni au progrès, ni à l’intelligence du bon sens ?

il y a 5 heures 39 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 2 heures 9 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 2 heures 32 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 2 heures 43 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 3 heures 17 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 4 heures 1 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 4 heures 11 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 4 heures 40 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

il y a 5 heures 10 min
pépites > Media
Unis
Appel d'une centaine de médias, pour la liberté d'expression
il y a 5 heures 38 min
décryptage > France
Société française

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

il y a 5 heures 55 min
© BENOIT TESSIER / POOL / AFP
© BENOIT TESSIER / POOL / AFP
Surnoms

Mon Gégé et Mon général : Brigitte et Emmanuel ont trouvé chacun leurs interlocuteurs naturels

Publié le 05 octobre 2018
« Mon Gégé », tel est le sobriquet affectueux que Brigitte Macron attribue à Gérard Collomb, si l’on en croit du moins les confidences post-démission de l’ex premier flic de France.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
« Mon Gégé », tel est le sobriquet affectueux que Brigitte Macron attribue à Gérard Collomb, si l’on en croit du moins les confidences post-démission de l’ex premier flic de France.

Premier flic et pas premier flop, notez-le bien, car, depuis qu’il a quitté la place Beauvau, Notre Gégé ne tarit pas d’éloges sur son propre compte et tout le bien qu’il a fait et pourra faire au gamin de président avec lequel, toujours selon ses dires, il entretient un rapport « quasi filial ».

Comme ragaillardi par l’air rhodanien, Gégé de la Fourvière, a eu en effet cette formule magnifique : « Je serai plus utile au président à l’extérieur qu’au sein du gouvernement ». Cela en dit long sur l’importance des fonctions ministérielles en Macronie. Il faut donc suggérer à tous les autres ministres, à commencer par le premier d’entre eux, de démissionner illico afin de restaurer l’autorité et l’efficacité de leur chef.
 
Tout cela rejoint une observation faite de plus en plus fréquemment en Europe : les peuples ne sont jamais aussi bien gouvernés que lorsqu’il n’y a pas de gouvernement. Belges et Italiens en savent quelque chose.
 
Mais les formules lapidaires du « Gégé des Gones » ne s’arrêtent pas là. « Je ne comprends pas pourquoi ma démission a causé un tel choc». Il est vrai que ce départ n’a fait que restaurer un ordre naturel. « Avec Emmanuel nous échangeons des textos ». Ultra-moderne solitude …
 
Dans ces conditions, on ne  comprend pas bien pourquoi « Gégé-qui-n’est-pas-Depardieu-mais-de-la-Part-Dieu » annonce ne pas vouloir du dossard « En marche » lors des prochaines élections municipales ! Serait-ce trop lourd à porter ? Y-aura-t-il des candidats macronistes contre les listes Collomb ?
 
« Bientôt nous ne serons plus côte-à-côte mais face à face » a dit Collomb lors de sa surréelle allocution de départ place Beauvau, devant un Edouard Philippe aussi gai et primesautier qu’un croque-mort. Les braves gens des gazettes ont cru qu’il parlait des banlieues. Que nenni, c’était des palais ministériels dont il s’agissait.
 
Et pendant que Brigitte envoyait ses plus affectueuses pensées à son Gégé, Emmanuel devait méditer sur la tombe du général, à Collomb(ey), la versatilité des fidélités en politique.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires