En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Riposte
Sanctions contre l’Iran : le pied de nez de l’UE aux Américains
Publié le 26 septembre 2018
Alors que les Etats-Unis vont imposer des sanctions à l'UE si elle continue à commercer avec l'Iran, l'UE a annoncé aujourd'hui la création d'un espace d'échange avec l'Iran censé, précisément, permettre aux entreprises européennes de contourner ces sanctions.
Thierry Coville est chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Iran. Il est professeur à Novancia où il enseigne la macroéconomie, l’économie internationale et le risque-pays. Docteur en sciences économiques, il effectue depuis près de 20 ans des recherches...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Coville
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Coville est chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Iran. Il est professeur à Novancia où il enseigne la macroéconomie, l’économie internationale et le risque-pays. Docteur en sciences économiques, il effectue depuis près de 20 ans des recherches...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les Etats-Unis vont imposer des sanctions à l'UE si elle continue à commercer avec l'Iran, l'UE a annoncé aujourd'hui la création d'un espace d'échange avec l'Iran censé, précisément, permettre aux entreprises européennes de contourner ces sanctions.

Atlantico : Pourquoi cette annonce est importante pour l'Union européenne ?

 
Thierry Coville : Cette annonce est importante car jusqu'à présent, l'Union Européenne, tout en affirmant sa volonté de préserver l'accord sur le nucléaire, avait été incapable de garantir à l'Iran que les échanges commerciaux entre l'UE et l'Iran seraient maintenus en dépit des sanctions américaines. Au contraire, les annonces successives de retrait du marché iranien de la plupart des grandes entreprises européennes donnaient le sentiment que l'UE avait "capitulé" face aux pressions américaines. On se dirigeait alors vers un scénario dangereux dans lequel le risque d'une sortie de l'accord de l'Iran était non négligeable. Par cette décision, l'UE montre que, politiquement, elle est prête à prendre des mesures concrètes pour préserver l'accord. Il faut toutefois attendre les prochains mois (la deuxième vague de sanctions américaines étant prévue début novembre) pour savoir si ces mesures seront efficaces. 
 

Doit-on craindre des représailles de la part des Etats-Unis ?

 
Les États-Unis sont dans une phase dans laquelle ils mettent une pression maximale sur les entreprises européennes pour qu'elles ne travaillent pas en Iran. Il est clair que si le dispositif européen fonctionne bien et qu'il permet à l'Iran de vendre son pétrole à l'Europe et à des entreprises européennes de commercer avec l'Iran, nous pouvons nous attendre à des tensions diplomatiques entre les deux rives de l'Atlantique. Il faut rappeler toutefois qu'il n'est toujours pas sûr que l'Iran reste dans l'accord. On ne sait pas encore dans quelle mesure le système européen va être efficace et des pays comme le Japon et la Corée du Sud ont annoncé qu'ils allaient arrêter d'acheter du pétrole iranien.

 

Est-on certain que l'Iran accepte de commercer avec nous sachant que le pays est lui aussi victime des sanctions américaines ?

 
Oui, nous sommes certain que l'Iran va continuer de commercer avec l'Europe. Les États-Unis n'ont pas les moyens de sanctionner directement l'Iran. Ils l'ont fait au début des années 1980, au moment de l'affaire des otages, quand il y avait encore des fonds iraniens placés dans les banques américaines en bloquant ces fonds. Aujourd'hui, il y a très peu d'échanges économiques entre l'Iran et les États-Unis. C'est pourquoi l'efficacité des sanctions américaines contre l'Iran repose sur la capacité des Américains à contraindre les autres pays à arrêter de commercer avec l'Iran. Et c'est pour cela, entre autres, que l'Europe doit s'opposer à une telle violation du droit international.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
07.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires