En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

04.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Le combat ne fait que commencer"
Retrouvez les principales annonces d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran sur le Covid-19
il y a 1 heure 20 min
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 3 heures 47 min
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 5 heures 46 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 9 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 10 heures 37 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 21 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 23 heures 6 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 9 heures 13 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 4 heures 28 min
pépites > Santé
Soulager les soignants et les travailleurs
Covid-19 : la France s’engage à commander un milliard de masques auprès de la Chine
il y a 6 heures 23 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 10 heures 52 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 22 heures 32 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 1 jour 1 heure
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Multiples chapelles

Fête de la violette : les Républicains s’installent dans leur équilibre des faiblesses

Publié le 22 septembre 2018
Ce samedi a lieu la fête de la Violette, organisée par Les Populaires, le mouvement de Guillaume Peltier. Numéro 2 des Républicains, il est détesté par des gens comme Valérie Pécresse, sur les sujets européens comme sur les sujets économiques.
David Desgouilles est chroniqueur pour Causeur.fr, au Figaro Vox et auteur de l'ouvrage Le Bruit de la douche aux éditions Michalon (2015).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Desgouilles
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Desgouilles est chroniqueur pour Causeur.fr, au Figaro Vox et auteur de l'ouvrage Le Bruit de la douche aux éditions Michalon (2015).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce samedi a lieu la fête de la Violette, organisée par Les Populaires, le mouvement de Guillaume Peltier. Numéro 2 des Républicains, il est détesté par des gens comme Valérie Pécresse, sur les sujets européens comme sur les sujets économiques.

Atlantico : Ce samedi a lieu la fête de la Violette, organisée par Les Populaires, le mouvement de Guillaume Peltier. Ce sera l'occasion de porter le regard vers celui qui est peut-être le troisième homme des Républicains, derrière Valérie Pécresse, et bien évidemment Laurent Wauquiez. Comment interprétez-vous le rôle et le poids de Guillaume Peltier dans la structure du parti LR ?

David Desgouilles : Guillaume Peltier est important dans la mesure où il figurait, avec Virginie Calmels, sur le ticket de Laurent Wauquiez lorsqu'il a été élu il y a un an. Depuis, Virginie Calmels a quitté l'exécutif de LR, et l'on ne sait plus très bien où elle est, même si certains bruits l'annoncent proche de Bruno Retailleau. C'est donc officiellement Guillaume Peltier le numéro deux du parti. Et c'est lui que les gens comme Valérie Pécresse aiment détester, sur les sujets européens comme sur les sujets économiques.

Par ailleurs, la fête de la Violette des "Populaires" interviendra après une autre rentrée politique, celle du mouvement de Julien Aubert ("Oser la France"), dans le Luberon, et qui a connu un certain succès. Guillaume Peltier, comme Julien Aubert, représentent, au sein de la droite classique, cette mouvance beaucoup moins libérale que les autres sur le plan économique, quoiqu'ils aient des itinéraires tout à fait différents. Peltier est plutôt un militant politique qui a commencé au Front national de la jeunesse (FNJ), qui a été mégrétiste et qui est ensuite devenu sarkozyste. Alors que Julien Aubert est énarque, il a suivi une continuité, placé dans la lignée gaullo-souverainiste de Philippe Séguin et Charles Pasqua.

Il se trouve que Laurent Wauquiez a décidé de laisser s'exprimer toutes les voix dans son parti. Visiblement, il y a beaucoup de mauvaise foi de la part de gens comme Jean-François Copé ou Valérie Pécresse à son égard, qui lui reprochent de caporaliser le parti, alors qu'au contraire, il laisse parler tout le monde. En fait, ce qu'on reproche à Laurent Wauquiez, sans jamais le dire, c'est de laisser parler Guillaume Peltier et Julien Aubert. 

Depuis son élection à la tête du parti, Laurent Wauquiez a eu plutôt tendance à se montrer agressif et subversif que rassembleur et capable de prendre de la hauteur. Lui qui se présente volontiers comme méthodique et froid a-t-il son jeu bien en main, ou bien s'est-il laisser prendre dans le piège d'un équilibre des faibles marqué par sa querelle avec Valérie Pécresse ?  Face à Emmanuel Macron, les LR ne se révèlent-ils pas décevants et conscients de l'être ?

Les Républicains se remettent d'une défaite historique. C'était la première fois que la droite classique n'était pas présente au second tour d'une élection présidentielle. C'est une très grosse claque. A partir de là, Emmanuel Macron est arrivé, et il a été jusqu'à nommer un membre des Républicains comme Premier ministre. Cela non plus n'a pas mis les Républicains dans une situation facile. Laurent Wauquiez arrive et prend le parti dans cet état-là. Il a commis des maladresses, l'histoire de l'EM Lyon en était une incontestablement. Il a toujours eu un discours clivant, mais il n'est pas du tout le premier. Bien sûr, on peut dire qu'il fait "du Sarkozy", et ce n'est sans doute pas la meilleure chose qu'il puisse faire. Il est d'ailleurs paradoxal que Nicolas Sarkozy lui reproche mezza voce de se montrer trop clivant. Il est tout de même très mal placé pour formuler ce reproche. Lui, clivant, il l'a souvent été, et cela ne l'a pas empêché de rassembler sur sa personne. Là-dessus, il y a donc aussi une part des critiques à l'égard de Wauquiez qui sont un peu exagérées. Il se montre clivant par rapport à Emmanuel Macron, mais Emmanuel Macron aussi est clivant, dans sa façon de construire l'opposition nationaliste-progressiste, etc. Aujourd'hui tout le monde est  clivant : Mélenchon, Marine Le Pen. Laurent Wauquiez n'a pas intérêt à être le seul à ne pas affirmer des positions tranchées dans un tel contexte.

Voyons l'avenir. Si Laurent Wauquiez  se trouve dans une situation où rien ne bouge, où il n'y a pas d'événement majeur en Europe, il peut attendre, et profiter, petit à petit, de la grosse méforme, qui s'annonce longue, d'Emmanuel Macron dans les sondages. Emmanuel Macron a en effet pris une trajectoire très difficile en termes de popularité. Laurent Wauquiez pourrait alors commencer à capitaliser dans un contexte qui favoriserait un retour des anciens partis – des Républicains en tout cas, pour les socialistes j'y crois beaucoup moins.

En revanche, dans le cas de grands chambardements au niveau européen, et je ne parle pas des élections européennes, mais d'une confrontation entre l'Italie et l'Allemagne sur les questions migratoires par exemple, ou sur les questions économiques ( Pacte budgétaire non respecté, refus de l'austérité etc.), cela pourrait avoir de grandes conséquences sur la vie politique française. En effet, si le duo Di Maio-Salvini décide de provoquer un bras de fer avec Angela Merkel, comment réagira la France, quelle sera la position d'Emmanuel Macron par rapport à ce rapport de force éventuel, et par ricochet, quelle sera l'attitude et la situation des Républicains par rapport à Emmanuel Macron ? Là, on peut avoir, à nouveau, une situation difficile pour les Républicains, pas du fait de Laurent Wauquiez, mais du fait que les clivages politiques seraient bouleversés. Tout séisme politique est accompagné par le déplacement de plaques tectoniques. Placés au coeur d'une faille, les Républicains pourraient en subir les dommages collatéraux. S'il n'y a pas d'évènement majeur en Europe dans les deux ou trois prochaines années, alors Laurent Wauquiez peut attendre qu'Emmanuel Macron s'éteigne, comme ses prédécesseurs, avec une popularité de plus en plus faible. Si en revanche, on a des évènements en Europe qui bouleversent tous les paysages politiques européens et le paysage politique français avec, les Républicains pourraient être balayés, ou subir une implosion.

Enserrés entre un Emmanuel Macron qui droitise sa politique économique, et une droite nationaliste qui cherche à faire le pont avec la droite gaulliste sur le plan des valeurs, comment les Républicains peuvent-ils éviter l'asphyxie ? 

Le débat de jeudi soir prochain, à l'occasion de L'Emission politique, sur France 2, entre Laurent Wauquiez et Edouard Philippe sera intéressant. On va voir sur quels sujets Wauquiez va essayer de porter le fer face au Premier ministre. Dans cette émission, c'est celui qui intervient face à l'invité du jour, à savoir Edouard Philippe, qui a le privilège de choisir son angle d'attaque. On a peut-être un léger indice sur ce plan puisque, lors des journées parlementaires LR  qui ont eu lieu à Divonne-les-Bains, Wauquiez a mis l'accent sur la France périphérique et les classes moyennes. Je le vois bien axer le débat sur le prix de l'essence qui augmente, et le fait que cela pèse sur le pouvoir d'achat dans les zones rurales où l' on est obligé d'utiliser son véhicule. Il devrait aussi évoquer les classes moyennes subissent aussi ces augmentations de taxes, et essayer ainsi de concurrencer le Rassemblement national sur ces thèmes, très porteurs dans la France périphérique . Concurrencer le RN mais aussi une autre tentation dans ces territoires :  l'abstention, qui risque d'être au rendez-vous des élections européennes comme elle l'a été lors des législatives de juin 2017. Il devrait aussi insister sur  le domaine régalien (sécurité, immigration), en essayant de concurrencer Marine Le Pen sur ce sujet. Enfin, il devrait évoquer la situation des retraités, et de leur pouvoir d'achat.

 Sera-t-il plus audible que Marine Le Pen sur tous ces thèmes ? Ce n'est pas impossible. Marine Le Pen n'est pas en grande forme même si le contexte actuel de victimisation la sert. Elle ne sera pas tête de liste aux Européennes, et elle n'a pas encore récupéré toutes ses forces. Laurent Wauquiez va essayer de se faire une place. Lors de sa dernière intervention dans l'Emission politique, il avait été très bon lorsqu'il avait été confronté à Alain Minc, l'homme de la mondialisation heureuse. Je lui conseille de s'en souvenir., ce qui implique de profiter de ce rendez-vous pour se rapprocher davantage du discours de Guillaume Peltier ou Julien Aubert, plutôt que celui de Valérie Pécresse. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

04.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires