En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© MANDEL NGAN / AFP
Base militaire
Vers un “Fort Trump” en Pologne ?
Publié le 21 septembre 2018
La Pologne serait prête à payer 2 milliards de dollars pour une base américaine qui pourrait s'appeler "Fort Trump", selon Donald Trump.
Michael Eric Lambert est docteur en Histoire des relations internationales à la Sorbonne - INSEAD (BFC'15Dec) et directeur du Black Sea Institute. Ses travaux portent sur les relations entre l'Union européenne, la Russie, et la Chine en Europe...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Eric Lambert est docteur en Histoire des relations internationales à la Sorbonne - INSEAD (BFC'15Dec) et directeur du Black Sea Institute. Ses travaux portent sur les relations entre l'Union européenne, la Russie, et la Chine en Europe...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Pologne serait prête à payer 2 milliards de dollars pour une base américaine qui pourrait s'appeler "Fort Trump", selon Donald Trump.

Atlantico : Pourquoi les Polonais cherchent-ils l'appui de Washington ? Est-ce à lier aux récentes velléités expansionnistes de Poutine ? Pour l'entité supranationale comme pour l'Europe, quels seraient les intérêts d'une telle base américaine ? Quels intérêts pour la Pologne ?

Michael Lambert : Pour la Pologne, l'objectif est avant tout de montrer un renforcement des relation bilatérales dans un contexte de détachement et de tensions entre Varsovie et Bruxelles. Accueillir une base américaine sur son territoire revient à renforcer les relations et les coopérations militaires entre les deux pays, accroitre l'inter operabilité des armees, maîtriser les équipements, et surtout envoyer un signal fort d'indépendance et de rapprochement avec les États-Unis face a la Russie. 
 
En pratique, ce rapprochement est essentiellement politique avec un souhait de communication car la base américaine n'aurait aucun impact en cas de pression(s) de la part de Moscou.
 
Une base américaine en Pologne signifie également de nombreux investissements dans le secteur militaire. À ce jour, la Pologne est - avec la Roumanie – le pays le plus intéressant pour les États-Unis en Europe de l'Est car ouvert à l'idée d'accroitre le pourcentage d'équipements militaires américains là ou d'autres pays en Europe de l'Ouest sont plus sceptiques et se tournent vers de nouveaux fournisseurs. 
 

Cette déclaration de Trump signifie-t-elle que les USA vont renforcer leur présence dans la région après avoir fermé les yeux en Ukraine, en Crimée ?

 
Pas necessairement, les Etats-Unis se concentrent sur le Pacifique au moment de la redaction de cet article, et leur engagement en Europe de l'Est s'avère couteux pour un adversaire (la Russie) qui elle-même souhaite entretenir un statu quo et une politique du wait and see en Ukraine comme en Moldavie et Géorgie.
 
Néanmois, la Pologne reste un pays prometteur en ce qui concerne es investissements militaires américains dans la mesure ou les autres membres de l'UE disposent de leur propres équipements et d'une stratégie plus autonome – la France étant une exemple parlant – tandis queVarsovie représente un marché considérable. 
 
 
On est ici en présence d'un cadre spécifique avec des achats en vue d'une modernisation mais sans souhait de parvenir à impressionner la Russie qui reste une puissance nucléaire et ne joue donc pas dans la meme catégorie. Une présence accrue des USA permet d'entammer les négociations sur la vente d' équipements tout en éliminant toute concurrence. Cela ne marque aucunement un renforcement de la présence américaine en Ukraine ou en mer Noire en général.
 

Alors que Trump semble vouloir limiter l'investissement des USA dans l'OTAN, quel peut-être le message, la visée de cette initiative conjointe avec la Pologne ? 

Que cela soit dans le cadre de l'Otan ou non, les États-Unis voient dans la Pologne un débouché pour les équipements americains. La Pologne est un pays avec une économie montante, affichant un taux de croissance qui contraste avec le reste de l'Europe, et surtout en phase de modernisation de ses armées. 
 
Il y a des intérêts diplomatiques et économiques mais le message envoyé pourrait egalement être celui d'un désinvestissement au sein de l'Otan pour un renforcement des relations bilatérales. Il est tout à fait envisageable d'imaginer une présence militaire américaine sur le continent européen avec des équipements et des bases mais dans un contexte bilateral et ce comme en Asie ou les États-Unis disposent d'une politique propre à chaque pays.
 
En Europe, la Pologne et la Roumanie sont les États les plus intéressants en raison de leur proximité géographique avec la Russie, des moyens financiers mis en œuvre afin de moderniser leurs armées, et de leur faible autonomie en matière de technologie militaire, ce qui en fait des cibles prioritaires pour les investissements étrangers (donc des USA) pour l'armement.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
07.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires