En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
Plan de lutte
Lutte contre la pauvreté : quand les entreprises se mobilisent, ça peut marcher
Publié le 12 septembre 2018
"Le Président de la République doit proposer en septembre un plan de lutte contre la pauvreté. La France a l’occasion de montrer l’exemple d’une économie plus responsable et de proposer un nouveau dispositif de mobilisation des entreprises contre la pauvreté : la Dotation d’Action Territoriale".
Deniz Metzger est Président de Break Poverty Foundation, un fonds de dotation dont le siège est basé à Paris. Créé par Denis Metzger, Président d’un des principaux fonds d’investissement européens, Chequers Capital, et Président d’Honneur d’Action...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Metzger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Deniz Metzger est Président de Break Poverty Foundation, un fonds de dotation dont le siège est basé à Paris. Créé par Denis Metzger, Président d’un des principaux fonds d’investissement européens, Chequers Capital, et Président d’Honneur d’Action...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le Président de la République doit proposer en septembre un plan de lutte contre la pauvreté. La France a l’occasion de montrer l’exemple d’une économie plus responsable et de proposer un nouveau dispositif de mobilisation des entreprises contre la pauvreté : la Dotation d’Action Territoriale".

Les clignotants sont au rouge. Alors que le niveau de pauvreté avait baissé de manière continue au lendemain de la seconde guerre mondiale et ce jusqu’au début des années 2000, la tendance s'est inversée. Le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté en France a augmenté de près d’un million au cours des 10 dernières années (2005-2015). C’est un renversement historique.

Quelques chiffres pour rappeler le caractère insoutenable de cette situation : selon l’INSEE, la France compte 8,9 millions de pauvres et 26% des ménages dont la personne de référence a moins de trente ans sont pauvres. 3,8 millions de personnes sont sans toit ou vivent dans des conditions indignes. 21% des moins de 25 ans sont au chômage. Les bidonvilles sont réapparus dans notre pays et 36% des occupants de ces habitats de fortune sont des mineurs.

Partout en France les acteurs du social innovent et inventent de nouvelles approches pour répondre à l’ampleur des défis. Mais faute de moyens, leurs actions restent d’une portée limitée. Toute une nouvelle génération pleine d’énergie et de désir d’entreprendre souhaite contribuer plus activement au bien-être social et à la réduction des inégalités. Le moment est venu de créer les conditions d’un changement et de réinventer notre modèle social.

Pour un nouvel engagement des entreprises  

Le Président de la République doit proposer en septembre un plan de lutte contre la pauvreté. La France a l’occasion de montrer l’exemple d’une économie plus responsable et de proposer un nouveau dispositif de mobilisation des entreprises contre la pauvreté : la Dotation d’Action Territoriale.

Cette Dotation d’Action Territoriale prendrait la forme d’une allocation volontaire pouvant aller jusqu’à 2% du résultat net de l’entreprise, affectée à des programmes de lutte contre la pauvreté et contre l’exclusion des jeunes, sur le territoire même de l’entreprise.

2%, parce qu’une telle proportion permettrait de financer des actions concrètes dans l’environnement de l’entreprise, et donnerait tout son sens à l’impératif de responsabilité sociale.

Volontaire, car il n’y aurait pas d’obligation. Il sera simplement demandé à l’entreprise de communiquer chaque année sur les dépenses qu’elle a réalisées dans le cadre de cette Dotation et les résultats visés localement. Si elle choisit de ne pas verser cette Dotation, elle devra simplement l’indiquer.

Les entreprises les plus fragiles et les plus petites ne seront pas tenues de s’engager dans le dispositif. 

La particularité de cette dotation est que l’entreprise déciderait elle-même de son allocation sur des projets de son choix, sur son territoire, à destination des plus vulnérables, notamment les jeunes : aide alimentaire, soutien médical, amélioration des conditions d’hébergement, accès aux éléments fondamentaux d'éducation indispensables à l’insertion sociale, accompagnement individuel, retour à l’emploi, soutien aux personnes handicapées, insertion par le sport ou la culture.
 
Cette dotation bénéficierait des avantages fiscaux prévus par la loi Aillagon, qui permet aux entreprises de profiter d’une réduction d’impôt de 60% du montant de leur don. Le coût pour l’entreprise serait donc seulement de 0,8% de leur résultat net.
 
Break Poverty Foundation, à l’initiative de ce concept de Dotation d’Action Territoriale, a testé le dispositif sur un territoire, la ville de Romans sur Isère, où les statistiques de la pauvreté (22% de la population, 30% sur les moins de 30 ans) sont près de deux fois supérieures à la moyenne nationale. Avec le soutien du Maire, les principales entreprises de ce territoire ont été mobilisées. Les résultats de ce projet pilote parlent d’eux-mêmes. Sur les 21 entreprises contactées, 15 ont annoncé qu’elles soutiendraient un ou plusieurs programmes parmi ceux qui leur ont été proposés. Et quelques semaines après le lancement de ce projet pilote, près de 200 000€ ont déjà été collectés pour financer ces programmes à Romans, une ville de 33000 habitants. Sur 3 ans, avec le concours de la Mairie, c’est un million d’euros qui pourrait être levé pour offrir une chance à plus de 1 000 jeunes parmi les plus vulnérables. On imagine alors aisément l’impact que pourrait avoir une telle initiative si elle était menée à l’échelle nationale.
 
Ce nouvel engagement social de l’entreprise correspond à une attente croissante des ‘millénials’, cette génération de jeunes diplômés et de jeunes entrepreneurs animés d’un même désir de changement et souhaitant rejoindre une entreprise dont le projet ne se résume pas à la seule création de richesses économiques.
 
Loin d’être une charge pour les entreprises, la Dotation d’Action Territoriale doit être perçue comme un investissement dans l’avenir de leur territoire.
 
Nulle entreprise ne gagne dans un monde qui perd. Face à la paupérisation croissante de la société française, de ses jeunes et de ses banlieues, la Dotation d’Action Territoriale permettra de mobiliser les entreprises et de favoriser de nouvelles alliances locales pour éradiquer la pauvreté. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
07.
Angela Merkel prise de tremblements en pleine cérémonie officielle à Berlin
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires