En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
© Reuters
Coup de boule
Douce France : ils ont pris le tueur pour un cochonnet !
Publié le 10 septembre 2018
Une image qui met du baume au cœur. Et nous n'allons pas bouder notre plaisir.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une image qui met du baume au cœur. Et nous n'allons pas bouder notre plaisir.

Il fait bon se promener le long du canal Saint-Martin. Ses écluses racontent le bon vieux temps. Sur la rive droite de la voie d'eau, l'Hôtel du Nord rappelle un grand classique du cinéma français. Seul bémol : il n'y a pas de pécheurs à la ligne, car l'eau du canal est trop sale pour que les poissons y survivent.

Pour ajouter à cette carte postale nostalgique, il y a à proximité, un terrain de jeu de boules. Tout ce qu'il faut donc pour s'abstraire du fracas épuisant d'une époque moderne. Il était donc normal qu'un Afghan, amoureux de la France d'antan, aille y déambuler.

Il était normalement équipé d'un couteau dans une main et d'une barre de fer dans l'autre. Très normalement aussi, il s'en est pris à des passants dont la présence le dérangeait lors de sa promenade qu'il voulait rêveuse. Et il en blessa plusieurs.

Cliché pour cliché, en voici un autre. Tout près de la, des boulistes s'adonnaient à un sport qui, avec le camembert et le beaujolais, est un monument historique classé au patrimoine national. Pour que cette image idyllique soit parfaite, il nous plaît d'imaginer qu'ils avaient apporté avec eux nombre de bouteilles de vin rouge, du saucisson à l'ail et des rillettes.

Voyant l'Afghan en pleine action, ils décidèrent d'intervenir. Un instant, ils envisagèrent de le neutraliser avec du saucisson à l'ail et des rillettes, des armes dont les vertus dissuasives sont bien connues… Finalement, ils optèrent pour les boules. Ils tirèrent. Ils pointèrent. Ils lancèrent. Et –hourra !- une des boules atteignit l'Afghan. Ainsi blessé, le cochonnet fut facilement maîtrisé par la police.

La morale de cette histoire -car il y en a une- est qu'il faut en finir avec Vigipirate, un plan coûteux et inutile. La pétanque compte en France 170 000 licenciés. Il convient de faire appel à eux. Les mobiliser et installer des terrains de jeu de boules dans tous les endroits de notre pays susceptibles d'être menacés !

La police a rarement le droit de tirer. Alors qu'aux boulistes, c'est permis. Je sens que des esprits chagrins vont se demander pourquoi un réfugié Afghan peut se promener dans Paris avec un couteau et une barre de fer. Je n'ai pas la réponse. Pour le savoir, il faut s'adresser à ceux qui l'ont laissé entrer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
02.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
03.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
04.
Attentat de Strasbourg : la vérité émerge sur la cas de Mehdi Chekatt
05.
Taxe à 75% : pourquoi l’échec de la seule bonne idée de François Hollande aurait dû inquiéter
06.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
07.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
03.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
06.
Les Républicains ont-ils un autre choix pour survivre que d’aller au bout de la logique de rupture avec le “cercle de la raison” ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires