En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Preuve en image
Des navires de guerres vendus par la France impliqués dans le blocus yéménite
il y a 7 heures 34 min
pépites > France
plus de reports possibles
Evacuation d’un millier de migrants à Grande-Synthe
il y a 8 heures 20 min
pépite vidéo > Justice
une énième confrontation
Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune
il y a 9 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 11 heures 6 min
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 13 heures 43 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 14 heures 26 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 15 heures 54 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

il y a 16 heures 28 min
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 16 heures 49 min
light > Insolite
Du costume à la tenue de cirque
L’ex-conseiller de Donald Trump participe à l’émission Danse avec les Stars
il y a 8 heures 1 min
de la moquerie dans l'air
Justin Trudeau va réenregistrer son hymne en français
il y a 8 heures 37 min
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 10 heures 15 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 11 heures 14 min
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 13 heures 5 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 15 heures 39 min
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude européenne qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

il y a 16 heures 36 min
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 1 jour 7 heures
© MEHDI FEDOUACH / AFP
© MEHDI FEDOUACH / AFP
Un bon cru ?

Vendanges autour de Juppé : discours clair, solutions floues

Publié le 10 septembre 2018
Alain Juppé s'est exprimé lors de la traditionnelle cérémonie bordelaise des Vendanges. Mais l'édile n'a donné guère d'indice sur la stratégie à venir de la droite macro-compatible.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Juppé s'est exprimé lors de la traditionnelle cérémonie bordelaise des Vendanges. Mais l'édile n'a donné guère d'indice sur la stratégie à venir de la droite macro-compatible.

Ceux qui étaient venus aux Vendanges de Bordeaux en quête d'une réponse à leurs interrogations sur la  campagne européenne à venir sont restés sur leur faim : à l'initiative de ces retrouvailles de rentrée, Alain Juppé a précisé que "cette rencontre n'est pas une commission d'investiture pour les élections européennes". Pas plus qu'elle n' était destinée à  arrêter le choix  du soutien ou de la participation à une liste : "Je soutiendrai la liste dont je me sens le plus proche; pour l'instant, je ne connais pas les projets et je me déterminerai à la lumière de ce qui est proposé", a décrété le Maire de Bordeaux qui n'est pas candidat, et qui n'a pas arrêté sa préférence pour ses amis:  la participation à une liste regroupant toutes les forces pro-européennes autrement dit une liste conduite par La République En Marche et le Modem, ce qui laisserait peu de place aux autres,  ou constitution d'une liste autonome du Centre regroupant les ex-LR regroupés au sein d'Agir, la formation née après la présidentielle à la suite du refus de LR de se prononcer clairement en faveur d'Emmanuel Macron au deuxième tour de la présidentielle, et l'UDI, c'est à dire la droite macron-compatible. Emmanuel Macron lui-même ne serait pas hostile à cette hypothèse qui permettrait de ratisser plus large. Jean-Pierre Raffarin et Dominique Bussereau plaident en ce sens :"Il est rare qu'un espace ne soit pas comblé par une offre" a déclaré l'ancien premier Ministre, pas découragé par des sondages maigrelets (une telle liste actuellement créditée de 4% des voix d'après le dernier sondage IFOP). Il croit en la possibilité de réaliser un bon score face à la liste LR. Car la troisième solution, le moins probable, consisterait à rejoindre la liste LR . Valérie Pécresse qui n'a pas quitté le parti, mais a créé sa propre structure avec Maël de Calan, le candidat juppéiste contre Laurent Wauquiez,  plaide en ce sens en arguant que le Président de LR  a " adouci" son discours et  ne revendique plus le retour à l'Europe des Six. Le moins que l'on puisse dire est que l'évolution du président de LR sur la question laisse la plupart des  Juppéistes sceptiques. Pour ses choix futurs, le  maire de Bordeaux  pour l'heure se montre cependant prudent et veut s'en tenir au fond: il veut " combattre ceux qui veulent casser l'Europe … Face à ce danger de dislocation, nous voulons d’abord affirmer notre détermination à combattre énergiquement pour la consolidation de la construction européenne", a-t-il déclaré sans citer ceux qu'il entend combattre . Le fond n'exclut pas la forme : il veut tenir compte de la manière dont " on parle de l’Europe. Si c’est pour lui faire porter tous les péchés, si c’est pour la dénoncer à corps et à cris, ce n’est pas non plus une bonne façon d’aborder le débat européen", ce que l'un de ses amis traduit par : "nous ne voulons pas d'une campagne uniquement centrée sur l'immigration". Ils se défendent d'angélisme, réclament la fermeté contre l'immigration économique .  

Il y a donc de fortes chances pour que les Vendangeurs empruntent des chemins différents au moment du choix, comme ils l'ont fait depuis l'élection d'Emmanuel Macron.  Alain Juppé qui "ne se sent plus membre d'aucun parti politique, à ce stade" n'est pas sur le chemin du retour au bercail, et continue de se montrer bienveillant à la politique du gouvernement, même s'il se montre critique  à l'égard d'Emmanuel Macron auquel il reproche de ne pas suffisamment maîtriser la dépense publique. Toujours membre de LR, Jean-Pierre Raffarin n'exclut pas de quitter le parti  pour rejoindre "celui qui rassemblera le plus au Centre". Il se donne jusqu'à la fin de l'année. Dominique Bussereau qui préside l'Association des Départements de France, a quitté le parti. La sénatrice Fabienne Keller est désormais membre d'Agir . A LR les Juppéistes de LR risquent de se sentir de plus en plus seuls.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires