En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

04.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

05.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

06.

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

07.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 1 heure 39 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 2 heures 17 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 5 heures 6 sec
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 7 heures 59 sec
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 9 heures 57 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 11 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 1 heure 59 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 4 heures 1 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 5 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 6 heures 55 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 9 heures 38 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 9 heures 54 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 10 heures 8 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 11 heures 29 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 11 heures 4 min
© LLUIS GENE / AFP
© LLUIS GENE / AFP
Damned

La sécurité publique s'effondre au Royaume-Uni : avertissement pour l'Europe

Publié le 10 septembre 2018
Les récents chiffres montrent une explosion du nombre d'homicides et une baisse record du nombre de cas résolus. La nation des détectives semble connaître une vraie crise face au crime.
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les récents chiffres montrent une explosion du nombre d'homicides et une baisse record du nombre de cas résolus. La nation des détectives semble connaître une vraie crise face au crime.

La sécurité publique s'effondre en Grande-Bretagne - la jadis prestigieuse Metropolitan Police du Grand-Londres (Scotland Yard), elle et ses Bobbies désarmés, a désormais des taux d'élucidation des crimes niveau police moldave ; 57% des Britanniques pensant que leur police a perdu, face aux bandits, le contrôle des rues. La débâcle est-elle réelle ? Faute à qui ? Quelles leçons tirer du drame ? Réponses.

• L'effondrement

Le 1e août, le grand Londres dépasse le cap des 100 homicides, 51 à l'arme blanche - pire qu'à New York ! Janvier-mai 2018, Londres : 66 homicides ; New-York, 50 ; de 2010 à 2017 à Londres + 40% d'atteintes violentes aux personnes ; 16 000 vols violents à scooter (Moped crimes), 60 par jour fin 2017 (1 059 pour l'année 2014) - et ça grimpe encore ! De juin 2017 à mai 2018, Scotland Yard en recense 22 025. 3% de ces voyous motocyclistes de Londres sont déférés à la justice. Et les voleurs ? 1,5%. 

Pour l'Angleterre + Pays de Galles (ci-après E+W), l'Écosse et l'Ulster étant à part, 539 homicides en 2015, 736 fin 2017, 4e hausse d'affilée. E+W a connu 39 598 agressions à l'arme blanche en 2017, + 22% sur 2016. Le grand banditisme est de la fête : E+W 2017, 100 attaques de distributeurs de billets par explosif et 212 braquages de transports de fonds. Niveau Royaume-Uni, + 33% de robberies ("vols avec armes" plus "vols violents") en 2017.

• Pourquoi ?

Comme toute l'Europe, le Royaume-Uni est inondé de cocaïne, sa production massive en 2017 dans l'Amérique andine aggravant les choses. 4 fois plus de surdoses mortelles à la cocaïne en Grande-Bretagne en 2017 (432) qu'en 2011. De 2011 à 2018, la toxicomanie des 16-24 ans bondit de + 33%. En 2017, sur 2016, 42% des bandits interpellés sont positifs à la coke. Le contrôle des marchés de drogue les plus juteux, provoque ainsi des guerre de gangs et une masse d'homicides. 

• Faute à qui 1 (les criminels)

Effet pervers de l'immigration massive au Royaume-Uni depuis trente ans : ces gangs hybrides (vols violents et deal de stupéfiants). Trevor Phillips, jamaïquain britannique et patron de la Commission for racial equality sous Tony Blair s'indigne (version originale) de la "senseless war between gangs, almost all comprised of black and asian youngsters" - assassins et victimes ont ainsi les mêmes origines : Albanais, Pakistanais, Africains, etc. Fin 2017, ces gangs surtout ethniques britanniques ont 70 000 membres de 10 à 25 ans (dont 30 000 de 10 à 15 ans). De 2012 à 2017 (E+W) les 10-15 ans hospitalisés pour blessure par arme blanche explosent de + 69% et le nombre de mineurs-dealers interpellés, de + 28% de 2013 à 2017. Face à cela, la police est paralysée par le massacre budgétaire et la bienséance officielle, qui interdit de cibler les vrais malfaiteurs.

• Faute à qui 2 (les officiels)

En 2010, les Conservateurs lancent une austérité à la hache : le budget des polices maigrit de - 35% de 2010 à 2017 ! A la Police federation conference de 2015, les chefs policiers annoncent le proche tsunami criminel à l'inflexible Theresa May, alors ministre de l'Intérieur - méprisante, elle les accuse de "crier au loup". Résultat (E+W) 21 000 policiers de moins de 2010 à 2017 - 7 000 Neighborhood police officers (police de proximité) quittent les rues, au plus bas depuis 1996. Pour retrouver l'effectif de 2010, les polices britanniques manquent de 17% de detectives (officiers de police judiciaire). 60% des britanniques disent n'avoir pas vu un policier dans leur rue depuis un an.

Mme May est aussi bienséante : les voyous criant bien sûr au racisme, elle restreint les contrôles-fouilles, seul moyen de confisquer leurs armes et d'arrêter le massacre (± 600 000 de ces contrôles en 2008, 160 000 en 2016) D'où, l'actuelle hécatombe. 

Exsangues, paralysées, les polices britanniques sont impuissantes. (E+W 2017) sur 1,47 million d'atteintes aux personnes recensées, la police abandonne 620 730 enquêtes, bien qu'y existe un suspect réel. Alors que les homicides juvéniles sont à + 25% et les vols violents à + 30%, les polices défèrent à la justice (E+W, 2017) 12% de suspects en moins.

Elle aussi sevrée de fonds, la justice britannique ne va pas mieux : en 2017 (E+W) les infractions recensées sont à + 11% et les sanctions judiciaires (condamnations, etc.), à -7%.

• Libéralisme ou anarchie ?

Jadis, le libéralisme politique était sérieux en matière de sécurité publique. Sous la pernicieuse influence de Davos & co., dominent désormais des libertariens haïssant toute forme d'Etat et contrôlant des médias propriétés d'analogues milliardaires. Tous méprisent l'opinion qui chaque jour en Europe, par cent sondages, exige la loi, l'ordre et rejette l'immigration de masse. Continuer à ignorer ces exigences, c'est vouer les européens au sort sécuritaire présent du Royaume-Uni.

[***Issues de sources officielles - Office for national statistics, Criminal records office, documentation du Parlement - nos données seront aimablement fournies à tout fact-checker vétilleux]

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires