En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 11 min 5 sec
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 3 heures 23 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 12 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 43 min
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 17 heures 25 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 54 min 41 sec
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 2 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 3 heures 5 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 4 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyade" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 12 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 15 heures 8 min
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 16 heures 39 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 19 heures 16 min
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
Disraeli Scanner

Allemagne, France, Grande-Bretagne: la crise du leadership

Publié le 10 septembre 2018
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraëli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Disraeli Scanner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraëli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.

Pékin, 

Le 9 septembre 2018

Mon cher ami, 

Me voici parti dans mon voyage annuel de la fin de l’été ou de l’automne pour m’enquérir de l’état des persécutions religieuses dans la Chine de Xi Jinping. Demain je ferai la tournée des services appropriés au gouverment pour prendre la température et vérifier qu’on ne me mettra aucun obstacle insurmontable aux visites que je vais effectuer. La condition de réussite de cette expédition annuelle est la confidentialité totale à laquelle je m’engage envers les autorités chinoises. Vous savez donc, comme chaque année, que je vous en raconterai le minimum. Mais, vu le trajet que je vais effectuer, j’aurai l’occasion d’observer bien des sujets dont vous parler. 

Ce soir, je voulais vous dire ce qui me frappe concernant l’Europe, au moment où votre président est aussi critiqué par les médias qu’il était adulé précédemment. Peut-être est-ce la distance qui me fait assimiler les différentes nations européennes les unes aux autres, ou en tout cas leurs gouvernements; mais, vu de Pékin, je suis frappé par la ressemblance des crises du leadership à Berlin, Londres et Paris. 

A première vue, Emmanuel Macron, Theresa May et Angela Merkel ont des personnalités très différentes. Comment comparer Emmanuel le Fougueux, la « Dame de Roseau » et Angela l’Impertubable? Mais, justement, ce ne sont plus les personnalités qui comptent. Les trois premières nations d’Europe occidentale sont plongées dans une crise politique. Cette crise, en soi, est assez facile à désigner: c’est la crise du néolibéralisme, qu’Emmanuel Macron préfère appeler progressisme. En Allemagne, la Chancelière a fait lentement glisser la démocratie-chrétienne, encore largement conservatrice avant qu’elle n’en prenne la tête, vers un centre de gravité progressiste; en France, Emmanuel Macron fait le pari qu’un libéralisme cohérent, revendiqué haut et fort sera à même, par les fruits qu’il portera, de surmonter la crise du progressisme; en Grande-Bretagne, Theresa May essaie tant bien que mal de trouver un compromis entre les libéraux et les conservateurs du parti Tory, afin de préserver l’unité de son parti. Une fois que l’on a dit cela, il surgit une évidence: aucun des trois leaders dont nous parlons n’est à même de proposer une solution à la crise politique. Mais il faut faire attention, derrière des institutions et des contextes différents,  il y a des racines communes à cette situation. 

Tout d’abord, les trois responsables politiques ont une vision apolitique de leur action. Emmanuel Macron est le plus brillant des hauts fonctionnaires français. Issu de l’inspection des finances, il voit la France comme un « espace de réforme pur et parfait», sans droite ni gauche. Theresa May, au fond, n’a pas envie de transformer le Brexit  en affaire politique; elle espère infiniment trouver un accommodement avec la Commission Européenne et son plan de Chequers en est l’illustration; il lui évite d’aller jusqu’au bout de la relance d’un affrontement droite/gauche au Parlement. Quant à Angela Merkel, elle a réussi à presque toujours éviter les débats droite/gauche sur les grandes questions: elle leur substitue un processus de recherche d’un consensus, qu’elle cherche quelquefois à accélérer par une décision prise sans consultation avec son gouvernement. 

Ensuite, ils refusent de débattre rationnellement d’un conservatisme moderne. Angela Merkel a refusé absolument de ramener la CDU vers la droite, pour la réconcilier avec ses racines. Fille d’un pasteur compagnon de route du communiste est-allemand, elle a gardé de son enfance un rejet foncier de tout ce qui est ou a l’air d’être de droite. Theresa May n’arrive pas à faire aboutir dans son parti  la sortie du néolibéralisme des ères Thatcher et Blair; elle se réclame souvent de Benjamin l’Ancien mais n’a pas encore mis en oeuvre une mesure sérieuse pour illustrer le souhait disraëlien de réconcilier les deux nations. Quant à Emmanuel Macron, il ne travaille pas suffisamment son électorat de centre-droit, alors même que ce serait le socle électoral le plus solide pour lui. 

Enfin, ils ne croient pas à la nation. Je ne reviens pas sur l’épisode des « Gaulois récalcitrants », sinon pour souligner que votre président y parlait en termes d’identités, alors qu’une nation c’est un cadre stable et protecteur à l’intérieur duquel les individus peuvent se mouvoir, s’adapter, se transformer, inventer, créer....Theresa May a bien lancé le slogan de « Global Britain » mais elle ne lui a pas donné de contenu convainquant, comme si elle restait gênée d’affirmer la vocation britannique de l’Angleterre, de l’Ecosse, de l’Irlande, du Pays de Galles. Quant à Angela Merkel avez-vous remarqué qu’elle ne peut jamais dire « les Allemands »; il faut toujours qu’elle utilise l’expression « Die Menschen hier im Lande » (« les gens dans ce pays »)? 

Emmanuel Macron avait commencé en décollage vertical mais il vient de devoir se reposer précipitamment pour vérifier son matériel. Theresa May ne s’est jamais remise de ne pas avoir provoqué une élection législative juste au lendemain du Brexit. Et Angela Merkel entre dans une année très difficile, qui sera marquée par les élections bavaroises du 14 octobre, les élections européennes du printemps 2019 et les élections en Saxe de l’automne 2019. Pourtant, ces trois leaders, avec leur talent politique pourraient reprendre la main. Pour cela, il faudrait qu’ils acceptent néanmoins de faire de la politique, de laisser se réinstaurer un débat droite/gauche et de rendre à leur peuple la fierté d’être une nation qui rayonne dans le monde, pour elle-même, mais aussi qui intègre les plus fragiles et les plus pauvres. 

Il y a encore du chemin pour rétablir le leadership au sein des trois nations. 

 

Bien fidèlement

Benjamin Disraëli

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires