En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 4 heures 33 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 5 heures 53 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 7 heures 8 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 7 heures 45 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 10 heures 3 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 10 heures 51 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 11 heures 32 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 12 heures 12 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 12 heures 15 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 5 heures 18 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 6 heures 27 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 7 heures 35 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 9 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 10 heures 41 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 11 heures 4 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 12 heures 13 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 12 heures 15 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Réforme périlleuse

Prélèvement à la source : quand le gouvernement prend le risque de devoir renoncer en pleine mer

Publié le 05 septembre 2018
Edouard Philippe vient de confirmer, mardi soir sur TF1, que le prélèvement à la source serait bien appliqué dès le mois de janvier 2019. Le gouvernement s'engage sur une réforme qui pourrait s'avérer risquée.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edouard Philippe vient de confirmer, mardi soir sur TF1, que le prélèvement à la source serait bien appliqué dès le mois de janvier 2019. Le gouvernement s'engage sur une réforme qui pourrait s'avérer risquée.

Atlantico : Comment évaluer la décision prise par le gouvernement concernant le prélèvement à la source ? Les arguments proposés sont-ils cohérents avec les informations connues ? 

 
Philippe Crevel : Beaucoup de bruit pour une décision attendue ! L’affaire de la remise en cause de la retenue à la source quatre mois avant son entrée en vigueur effective a pris la forme d’un psychodrame. Emmanuel Macron n’a-t-il pas voulu simplement placer l’administration, le Ministre des Comptes Publics voire Edouard Philippe devant leurs responsabilités. Face à la remontée des problèmes, il a placer Bercy et le Gouvernement sous pression. Sa menace d’abandon de la réforme sonne comme un ultimatum. En substance, il a signifié, « vous avez quatre mois pour régler tous les problèmes. En cas d’erreurs, vous serez contraints de prendre vos responsabilités ». Il a également du ajouter que cette réforme qui n’est pas la sienne est demandée par l’administration fiscale depuis des décennies. Or, il découvre que malgré les affirmations du Ministre des Comptes Publics, tout n’était pas sous contrôle ; d’où un énervement feint.
 
Néanmoins, le Premier Ministre ne pouvait guère annoncer un nouveau report qui aurait pu être sine die. En effet, cet abandon aurait été perçu comme un renoncement, comme un affront pour Michel Sapin et François Hollande dont le courroux est déjà bien gênant. L’administration fiscale aurait vécu une telle annonce comme une démission de la part des politiques. Au niveau de l’opinion, il ne faut pas oublier que la moitié des contribuables n’est pas concernée. En outre, l’impôt sur le revenu est très concentré. Cette affaire préoccupe avant 10 % des contribuables qui acquittent 70 % de l’impôt sur le revenu. Cette réforme est d’autant plus populaire qu’elle ne concerne qu’un nombre réduit de Français.
 

Quels sont les risques pris par le gouvernement en prenant une telle décision ?

Ces dernières années, l’administration a été confrontée à quelques problèmes informatiques notamment avec son système de paiement des militaires ou au niveau de l’éducation nationale. Le premier risque est donc une série de blocages, d’erreurs à la fin du mois de janvier. Si l’administration peinait à trouver des solutions et que ces problèmes perdurent de mois en mois, le Gouvernement pourrait se trouver dans une situation inextricable. Il pourrait être contraint de renoncer en pleine mer. Le deuxième risque est économique au cas où ce changement modifiait les comportements de consommation des ménages. Cela est peu probable car plus de 60 % des contribuables payant l’impôt sur le revenu sont mensualisés. Le risque de mécontentement n’est pas à négliger. Aujourd’hui, la réforme est populaire mais demain les gagnants seront silencieux quand les perdants hurleront à la mort. Le prélèvement à la source aboutira pour les contribuables bénéficiant de réductions d’impôt à un alourdissement transitoire. Ils feront une avance de trésorerie à l’Etat. Ce sont plutôt les cadres supérieurs qui sont concernés.
 

Politiquement parlant, quelles pourraient être les conséquences de ce choix ?

Les tergiversations politiques de ces derniers jours ont écorné l’image d’infaillibilité du pouvoir. Certes, cette image était déjà un peu abimée par les affaires précédentes. Mais, les hésitations ont semblé prouver que le Gouvernement naviguait à vue pour éviter les récifs. Si début 2019, le prélèvement à la source s’applique sans trop de bavures, cette affaire sera vite oubliée. Dans le cas contraire, le pouvoir pourra se voir accusé d’avoir pris la mauvaise décision et d’avoir fait preuve d’excès de confiance ou de désinvolture. Les contribuables à l’impôt sur le revenu ont majoritairement des électeurs d’Emmanuel Macron. S’ils se détournaient du Président du fait d’une série d’erreurs fiscale et informatiques, ce dernier, après avoir perdu le soutien des retraités serait un peu nu pour affronter les prochaines échéances électorales.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires