En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

02.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

03.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

04.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
décryptage > France
Chiffres

La France, élève modèle sur le front du (non) creusement des inégalités économiques

il y a 11 min 40 sec
décryptage > International
Atlantico-Business

Justin Trudeau garde le pouvoir mais pour quoi faire ?

il y a 1 heure 6 min
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 16 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 19 heures 46 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 22 heures 6 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 23 heures 48 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 1 jour 20 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 1 jour 55 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
Revendications

Du Chili au Liban en passant par l’Espagne, une révolte mondiale monte contre les abus de la fiscalité

il y a 50 min 37 sec
décryptage > Politique
Représentation

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 19 heures 41 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 22 heures 5 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 23 heures 37 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 1 jour 48 sec
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 1 jour 29 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 1 jour 1 heure
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Réforme fiscale

Le prélèvement à la source, production 100% Made in État profond

Publié le 31 août 2018
La plus grande des confusions règne sur le prélèvement à la source. Aura-t-il lieu ou pas au 1er janvier 2019? Les coulisses de ce dossier illustrent bien la façon dont les décisions publiques se prennent aujourd’hui: sous la pression d’une technostructure qui agit comme un véritable gouvernement profond dont l’exécutif ne paraît plus capable de se rendre maître.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La plus grande des confusions règne sur le prélèvement à la source. Aura-t-il lieu ou pas au 1er janvier 2019? Les coulisses de ce dossier illustrent bien la façon dont les décisions publiques se prennent aujourd’hui: sous la pression d’une technostructure qui agit comme un véritable gouvernement profond dont l’exécutif ne paraît plus capable de se rendre maître.

À l’origine du prélèvement à la source, il y a la conviction, vieille comme notre haute fonction publique, qu’il faut faire comme les autres en Europe: faire prélever l’impôt par l’employeur. Comme souvent dans ce genre de raisonnement, la technostructure ne s’embarrasse pas de détails. En particulier, elle ne s’interroge pas sur la qualité de service à l’usager, ni sur les conditions réglementaires à réunir pour que cette transformation ne tourne pas à la catastrophe industrielle, comme ce fut le cas pour RSI en son temps. 

Elle est simplement convaincue que son idée est la bonne, et qu’il faut la mettre en pratique.
 

Le prélèvement à la source ou le triomphe de l’amateurisme

 
Compte tenu de l’ampleur de cette réforme, et du changement culturel qu’elle prépare, le bon sens voudrait que sa mise en oeuvre soit entourée d’une infinité de précautions. Par exemple, il eut été de bon aloi de mener un exercice « à blanc » pendant un an: les Français aurait reçu une fiche de paie leur indiquant chaque mois, en 2018, combien ils toucheront en 2019 une fois la réforme mise en oeuvre. Au lieu de cette mesure de bon sens, les services fiscaux préparent en septembre la notification des taux, sans donner aux contribuables le temps de comprendre ce qui leur arrive, et de demander d’éventuelles corrections. 
 
Or la réglementation du prélèvement à la source représente quand même vingt-cinq pages de Journal Officiel, lecture dont on peut penser que très peu d’entreprises auront le loisir de digérer. Manifestement, personne à Bercy n’a voulu admettre qu’avant de confier la collecte de l’impôt individuel aux entreprises, le bon sens était d’en simplifier les règles. En particulier, le maquis des niches risque de faire souffrir bien des assujettis. 
 
Dans toutes ces opérations, on retrouve l’amateurisme habituel de la haute fonction publique, qui se croit très professionnelle, mais qui joue régulièrement aux apprentis sorciers.
 

Le précédent des milliards gaspillés impunément par les hauts fonctionnaires

 
Or, si l’on a un peu de jugeotte, on se souvient de quelques noms qui claquent comme des naufrages informatiques de premier ordre.
 
Vauban, par exemple, qui devait révolutionner la paie des militaires, a sombré après vingt ans de dysfonctionnements. Coût pour le contribuable: environ 500 millions €. Le logiciel de gestion des ressources humaines de l’Éducation Nationale a pour sa part été abandonné cet été, après une perte sèche de l’ordre de 400 millions €. 
 
A-t-on entendu parler de la moindre sanction à l’issue de ces désastres? Aucunement. L’échec n’est pas un handicap dans la fonction publique. 
 
En tout cas, au vu de ces déroutes qui semblent inspirer une parfaite indifférence à la haute fonction publique qui en est responsable, on comprend que l’exécutif se montre frileux. En effet, un loupé pourrait coûter politiquement très cher au gouvernement…
 
 

Les alertes lancées par les syndicats de la fonction publique

 
Dans le cas du prélèvement à la source, les mises en garde sur les dysfonctionnements du chantier se sont multipliées ces dernières semaines, et ont toutes rebondi contre le mur de surdité dressé par les hauts fonctionnaires. En particulier, les syndicats du ministère des Finances n’ont pas ménagé leurs efforts pour alerter sur les risques de l’opération. 
 
 
Néanmoins, le dispositif étant enclenché jusqu’à nouvel ordre, la CGT FINANCES PUBLIQUES réitère ses réserves et inquiétudes face à la complexité de ses principes et de sa mise en œuvre. Vous avez vous-même déclaré récemment « avec 3 millions d’entreprises et 38 millions de foyers fiscaux, il n’est pas possible qu’il n’y ait aucun incident ». Nous sommes au milieu du gué et d’autres problèmes surgissent malgré tous ceux déjà identifiés, alors même que sa mise en œuvre a été retardée d’un an !
Par cette lettre la CGT FINANCES PUBLIQUES passe en revue les questions sans réponses et vous alerte encore une fois sur les risques de cette réforme !
 
Le gouvernement ne pourra pas dire qu’il n’est pas prévenu. C’est d’autant plus vrai que ces courriers se sont multipliés depuis l’adoption de la réforme en loi de finances. 
 

Là où la technostructure se transforme en gouvernement profond

 
Face au gouffre qui s’ouvre ses pieds, l’exécutif a décidé de prendre un peu de recul. Dans son interview au Journal du Dimanche, Édouard Philippe a annoncé qu’une décision serait prise autour du 15 septembre. Cette information est confirmée par le Canard Enchaîné. 
 
De façon stupéfiante, le directeur général des finances publiques, Bruno Parent, qui semble dicter ses éléments de langage au ministre Darmanin, a indiqué dès lundi (c’est-à-dire avant la parution du Canard Enchaîné) que tout cela était du vent.
 
Le ministre assurait encore lundi que le prélèvement à la source « n’est pas repoussé », tandis que le directeur des finances publiques Bruno Parent affirmait que « la machine est lancée » et qu' »elle ne peut plus s’arrêter ».
 
Alors, qui c’est qui décide dans ce pays? le Premier Ministre ou le Directeur Général des Finances Publiques? Non, mais, on ne va quand même pas se mettre à confier aux élus la tâche de diriger le pays à notre place.
 
L’anatomie de cette affaire est intéressante puisqu’elle montre comment une mesure technique devient un cheval de bataille entre les mains des hauts fonctionnaires pour dicter des décisions aux plus hautes autorités de ce pays. Les bras nous en tombent. Le gouvernement profond est à l’oeuvre. 
 

Le quitte ou double du gouvernement

 
Reste que, pour le gouvernement, la mise en oeuvre du prélèvement à la source est une décision sensible. Dans le meilleur des cas, la mesure passera sans encombre, et les salariés découvriront de combien leur salaire est amputé chaque mois. Dans le pire des cas, la mesure causera un cataclysme et désorganisera complètement les services fiscaux, en pleine période de reprise en main des comptes publics. 
 
Miam! miam! c’est bien parti ça.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

02.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

03.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

04.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires