En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© LOIC VENANCE / AFP
Pas si simple
Une étude tente d'établir les liens entre l'utilisation des réseaux sociaux et l'augmentation des crimes de haine aux Etats-Unis
Publié le 24 août 2018
Existe-t-il un lien entre les pics de connexion sur les réseaux sociaux et la hausse des "crimes de haine" aux Etats-Unis ?
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Existe-t-il un lien entre les pics de connexion sur les réseaux sociaux et la hausse des "crimes de haine" aux Etats-Unis ?

Atlantico : Des chercheurs de l'Université de Warcwick en Angleterre ont réussi à établir un lien direct entre l'utilisation des réseaux sociaux et les crimes de haine. En mars, Karsten Mueller et Carlo Schwarz ont publié un article montrant que les crimes de haine contre les musulmans se sont concentrés dans les comtés américains ayant une forte utilisation de Twitter. Mais concrètement que penser de cette étude ? Est-ce que les corrélations sont si évidentes ? 

François-Bernard Huyghe : D'abord pour moi, ce lien n'est pas établi. J'ai beaucoup d'objections méthodologiques à faire. A partir d'une fréquence dans l'utilisation de Twitter et pendant une certaine période (qui s'arrête en décembre 2016) ils établissent une  corrélation dans le temps et l'espace sur la hausse des crimes de haine. Puis ils établissent des corrélations directes entre les tweets de Donald Trump et l'augmentation des crimes de haine selon la définition qu'en fait le FBI. Mais c'est bancale.

On confond là des variations et une causalité. Ne serait-ce qu'en termes méthodologique cette étude pose problème. Ils font des variations dans le temps sur des dizaines d'années or, la situation et le nombre de musulmans n'étaient pas les même.  Mais surtout l'étude me paraît naïve dans le sens où elle attribue un pouvoir magique aux tweets de Trump, presque comme si chaque tweet se suivait d'une hausse du nombre d'actes antimusulmans Il y a certainement plus de variables et d'éléments de causalité qui permettent d'expliquer la progression (relative) des "crimes de haine".

Pour autant est-il faux de penser que les messages (souvent peu modérés) publiés massivement sur les réseaux sociaux couplés au jeu des bulles algorithmiques ne favorisent pas en un sens l'augmentation des actes violents dans la vraie vie ?

Il y a forcément un lien entre le virtuel et le réel et le fait d'échanger plusieurs heures à échanger ou lire des messages sur les réseaux sociaux ne peut pas être sans impact sur ce que vous allez faire dans la vraie vie. Il serait amusant de comparer cette étude avec celles qui expliquaient l'impact de la télévision dans la hausse de la violence au quotidien ou l'impact de la pornographie dans la hausse des crimes sexuels. Evidemment aucun sociologue sérieux irait parler de causalité simple et directe même si cela peut y contribuer. Les gens sont souvent plus modérés que ce que l'on peut lire sur les réseaux sociaux et ont une faculté de discernement. 

Si l'on veut réfléchir sérieusement au phénomène il faut évidemment évoquer le phénomène d'isolement et de renforcement que procure les réseaux sociaux. Grâce ou à cause des bulles algorithmiques vous allez parler à des gens qui pensent déjà comme vous. Admettons que vous soyez "antimusulmans", vous n'allez être confronté qu'à des gens qui vont penser comme vous. Donc être coupé des idées divergentes et allez radicaliser votre opinion. 

Dès lors comment juger la politique menée par les géants du net ?

Ces plateformes font depuis 2016 d'énormes efforts pour faire disparaitre les discours de haine, retirer les faux comptes, faire la chasse aux "fakenews", ils appliquent des politiques de plus en plus strictes face aux discours incitatifs. Ils font une différence entre une opinion et un discours incitatif. Vous avez le droit de penser que la terre est ronde mais vous n'avez pas le droit de tenir des discours qui vont inciter à la haine. 

C'est dans l'intérêt même des plateformes de tenir cette politique et de travailler à la disparition de ce genre de propos. D'ailleurs ils travaillent aujourd'hui avec de nombreux médias et de nombreuses ONG en ce sens. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
05.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
06.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
07.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires