En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

04.

L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans

05.

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Après la chute du Mur de Berlin, le marxisme et le totalitarisme n’ont pas disparu. Trente ans après les voilà revigorés

il y a 1 min 10 sec
décryptage > France
Tribune

Emploi à domicile : mais arrêtez d’emm*** les Français!

il y a 13 min 46 sec
décryptage > Economie
Désindustrialisation

Quand la justice s’en mêle et s’emmêle : l’anxiété indemnisée

il y a 28 min 8 sec
décryptage > Environnement
Vérité dérangeante ?

Sommet Action Climat de l’ONU : et si une majorité silencieuse (de citoyens) avait en fait décidé d’assumer le risque du réchauffement climatique ?

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Economie
Usine à gaz

Voilà pourquoi le vrai problème du coup de rabot gouvernemental sur la défiscalisation des aides pour les seniors n’est pas d’être une politique “dure aux vieux”

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Economie
Couple germano-allemand

L’Allemagne, désormais seule à pouvoir sauver la zone euro de la récession (mais fera-t-elle le nécessaire ?)

il y a 2 heures 19 min
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 18 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 20 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 20 heures 27 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 23 heures 8 min
décryptage > Culture
Wikiagri

Un film de cinéma peut-il faire évoluer le monde agricole ?

il y a 6 min 36 sec
décryptage > Société
Mauvais genre

Je souffre d’hétérosexualité : est-ce que c’est grave docteur ? Oui ont répondu les deux médecins des Inrocks...

il y a 19 min 1 sec
décryptage > Style de vie
MANGER AVEC ATLANTICO

Comprendre les conseils d'alimentation et suivre d'abord les plus fondés

il y a 42 min 10 sec
décryptage > Environnement
High-cost

Une étude établit que la pollution due au transport aérien se révèle nettement pire que ce qu’on croyait

il y a 1 heure 47 min
décryptage > Société
Progressisme ?

Véritable acceptation ou résignation ? Ce que révèle l’opinion des Français sur la PMA pour toutes

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Thomas Cook, Aigle Azur, XL Airways, Air France : mais pourquoi les secteurs de l’aérien et du tourisme se portent-t-ils si mal ?

il y a 2 heures 23 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 20 heures 16 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 22 heures 6 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 1 jour 19 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Alliance ?

Le Président et les Barons : à quel jeu dangereux Juppé, Moudenc ou Estrosi jouent-ils avec l’Elysée ?

Publié le 18 août 2018
Emmanuel Macron, en soignant ses relations avec les maires des bastions urbains de droite avance-t-il vers une absorption progressive de ses satellites politiques de droite ?
Maxime Tandonnet, universitaire, essayiste, auteur de nombreux ouvrages, dont Histoire des Présidents de la République (Perrin 2013 et 2017)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet, universitaire, essayiste, auteur de nombreux ouvrages, dont Histoire des Présidents de la République (Perrin 2013 et 2017)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron, en soignant ses relations avec les maires des bastions urbains de droite avance-t-il vers une absorption progressive de ses satellites politiques de droite ?

Atlantico: Le Canard enchaîné affirme que l'Elysée aurait organisé au début du mois d'août une réunion rassemblant Alain Juppé, Christian Estrosi et Jean-Luc Moudenc, maires respectivement de Bordeaux, Nice et Toulouse. Emmanuel Macron, en soignant ses relations avec les barons locaux des bastions urbains de la droite avance-t-il vers une absorption progressive de ses satellites politiques de droite ou faut-il au contraire s'attendre à ce qu'il prenne au piège ces grandes figures indépendantes une fois les élections venues ?

Maxime Tandonnet : D'abord, il est triste de voir qu'on en est à s'étonner d'une rencontre entre un président de la République et les maires de grandes villes. Rien n'est plus normal et républicain de la part d'un chef de l'Etat, que de recevoir à l'Elysée les maires des principales villes de France quelle que soit leur étiquette politique pour parler des problèmes de leur cité et de l'avenir. Si le soupçon est né de l'article du Canard Enchaîné, c'est en raison de la suspicion engendrée par cette rencontre vue comme relevant d'une opération politicienne en vue des élections européennes. C'est là que nous constatons tout le déclin de la vie politique française, quand les enjeux de politique politicienne autour de la réélection future, écrasent le fond des sujet. Le rôle d'un président de la République, au-dessus de la mêlée, est de donner un cap au pays, et pas de préparer le prochain scrutin national. Un ralliement en bonne et due forme de ces trois personnalités à la liste LREM aux Européennes me paraît assez peu probable. Si un ralliement avait dû se produire, il aurait eu lieu en juin 2017, et pas maintenant où l'Elysée accumule les difficultés et semble engagé sur une pente défavorable. Ces personnalités voudront garder leur indépendance. Il est difficile de croire à une absorption progressive dans ces conditions. On ne peut pas parler non plus de "piège": tout cela me semble assez calculé: les trois maires en question utilisent leur lien avec l'Elysée comme signe de leur liberté par rapport à l'appareil des Républicains, mais ils ne me paraissent pas dans une logique de soutien à la liste LREM qui reviendrait à s'engager dans une aventure aléatoire...    

Quel contrecoup pour le mouvement de Laurent Wauquiez ? S'il risque de perde d'importants points d'ancrage locaux et régionaux, un tel scénario ne viendrait-il pas à rebours confirmer sa critique d'une présidence aux services des villes au détriment des campagnes ?

Le contrecoup sera limité. Le mouvement de Laurent Wauquiez a d'ores et déjà enregistré les distances prises par ces personnalités, notamment M. Juppé et M. Estrosi. Ils ne sont pas les seuls, il y a aussi Mme Pécresse. Bien sûr que cela l'affaiblit car toute division est nuisible à la force d'un parti politique. Mais les contacts entre ces maires et l'Elysée n'apportent pas grand chose de nouveau. M. Wauquiez sait qu'il ne peut pas compter sur eux. A la limite, il serait presque préférable pour le mouvement LR que ces personnalités rallient purement et simplement LREM ce qui clarifierait la situation à droite. Mais tel n'est pas le cas. L'enjeu pour lui et son équipe est tout autre. Il est de gagner une crédibilité et d'apparaître comme une solution d'alternance possible auprès d'une majorité de Français, nonobstant les faits et gestes de quelques ténors comme M. Juppé et M. Estrosi. Pour l'instant, il n'y est pas encore parvenu. Les Français attendent une opposition rassembleuse sur les grands thèmes qui les préoccupent, chômage, dette publique, pouvoir d'achat, maîtrise de l'immigration, sécurité. Je ne suis pas certain qu'opposer ainsi la France des villes, supposée avoir la préférence de M. Macron, à celle des campagnes soit de nature à améliorer l'image de LR. Les Français attendent autre chose aujourd'hui de la politique que les polémiques, les petites phrases, les coups de communication, les manoeuvres électorales. Ils veulent être pris au sérieux et que la politique soit au service de l'intérêt général.

Le refus des conclusions du rapport Borloo sur la politique des villes françaises avait beaucoup déçu les différents élus laisse entendre qu'il n'y aura pas de grand plan national sur la politique de la ville. Faut-il au contraire s'attendre à une gestion plus au cas par cas ?

Oui mais on se souvient du contenu très discutable de ce rapport et son coût de plusieurs milliards. Il donnait là aussi une large part à la communication autour de l'idée invraisemblable de créer une "ENA pour les quartiers". Ce projet semblait incarner le "mal français": dépense publique supplémentaire, donc augmentation des impôts, culte de la bureaucratie, communautarisme. Je ne suis pas sûr que son abandon ait tant déçu les grands élus... La question des banlieue doit en effet cesser d'être traitée sous l'angle des coups de communication. Elle relève d'une action de terrain par ceux qui connaissent la réalité, sous tous les angles: urbanisme, emploi, sécurité, éducation. A certains endroit, la situation est réellement dramatique avec des taux de chômage de 20%, un niveau élevé d'échec scolaire et des problèmes de violence, y compris contre les forces de l'ordre. On a davantage besoin d'une volonté politique de tous les jours pour relever ces défis que d'un  "plan banlieue" supplémentaire, annoncé à grand renfort de communication.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

04.

L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans

05.

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires