En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 1 heure 20 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 2 heures 40 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 3 heures 55 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 4 heures 32 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 6 heures 51 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 7 heures 38 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 8 heures 20 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 9 heures 21 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 9 heures 2 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 2 heures 6 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 3 heures 15 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 4 heures 22 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 5 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 7 heures 29 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 7 heures 52 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 8 heures 35 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 9 heures 35 sec
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 9 heures 3 min
© BORIS HORVAT / AFP
© BORIS HORVAT / AFP
Choix cornélien

Crise de l'Aquarius : entre fermeté et accueil, Emmanuel Macron ne risque-t-il pas de perdre sur les deux tableaux ?

Publié le 15 août 2018
Après plusieurs jours en Méditerranée, l'Aquarius va accoster à Malte. 60 réfugiés à bord de l'embarcation seront prochainement accueillis en France. Comment expliquer le positionnement du président sur cette question ?
Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique.  Son compte Twitter : @JP_Moinet.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Moinet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique.  Son compte Twitter : @JP_Moinet.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après plusieurs jours en Méditerranée, l'Aquarius va accoster à Malte. 60 réfugiés à bord de l'embarcation seront prochainement accueillis en France. Comment expliquer le positionnement du président sur cette question ?

Atlantico : La question migratoire chez LREM semble montrer un clivage, avec des électeurs LREM bien plus proches de l'électorat de gauche sur cette question que de l’électorat de droite. Doit-on considérer que Malte évite une polémique à Emmanuel Macron ? Comment expliquer le positionnement du président sur cette question ? 

 
Jean-Philippe Moinet : Le choix et la décision de Malte correspondent à une logique, géographique - la proximité - et politique - celle d'une concertation européenne, qui progresse. En tout cas entre 5 Etats-membres de l'Union européenne, qui vont organiser le partage de l'accueil de ces 141 migrants et désamorcent une controverse. Oui, ce choix de Malte évite une nouvelle polémique - assez artificielle - à Emmanuel Macron. Artificielle dans la mesure où l'accueil de 141 réfugiés pour un Continent de plus de 500 millions d'habitants ne constituent pas une "affaire". Même si le maire communiste de Sète, Jean-Claude Gayssot, vieux briscard de la politique, a un moment embarrassé le pouvoir exécutif en portant son port volontaire pour accueillir l'Aquarius. Sur cette question comme sur d'autres, Emmanuel Macron veut montrer que la réponse doit être européenne, collective et durable, qu'elle doit cesser d'être nationale, de circonstance et à courte vue. 
 
 

Dans un tweet, Emmanuel Macron a déclaré : "Coopération européenne concrète actée sur l'Aquarius, sur initiative franco-maltaise. Je remercie Malte pour son geste humanitaire et l'assure de la totale solidarité de la France. Il n'y a pas d'alternative à la coopération". Qu'est-ce que cela révèle de la stratégie du président de la république ? Finalement, si la France accueillera une partie des migrants, elle se passe volontiers des images de l'Aquarius qui accoste en France… 

 
Il y a en effet une question d'images mais aussi une question de réalités, humaines et politiques. N'en déplaise aux forces qui exploitent dès que possible la xénophobie, l'immigration zéro n'existe pas et la question de l'Asile et des migrations ne cessera d'être posée. Les Européens ont donc le choix entre, d'une part, une gestion concertée du contrôle des flux migratoires, une organisation efficace de l'accueil et de l'intégration à l'échelle des 27 Etats-membres ou, d'autre part, une gestion laissée aux seuls Etats de la façade Sud de l'Europe laissés seuls face au "problème": Grêce, Italie, Espagne… Le paradoxe est qu'en Italie, le courant nationaliste progresse alors que ce pays a tout à gagner d'une meilleure prise en charge de la question migratoire par les autres Etats européens. Ce paradoxe va apparaître aux yeux  des Italiens, qui sont les premiers à souhaiter une politique européenne en ce domaine, et qu'une solidarité entre Etats se concrétise par des actes, pas seulement par des mots. Le symbole Aquarius va peut-être servir à cela. 
 

En juin 2018, 67% des Français estimaient que l'Aquarius ne devait pas être accueilli par la France. En ne se prononçant pas sur le cas du bateau humanitaire, Emmanuel Macron ne risque-t-il pas de perdre sur les deux tableaux ?

 
Le paradoxe est là aussi. Le rejet des étrangers est élevé en France, alors que notre pays, comparé aux pays voisins, Allemagne et Italie, a accueilli beaucoup moins de réfugiés et migrants. Sur ce sujet, la pédagogie est difficile, les sensibilités sont vives, mais sur le moyen terme la pédagogie n'est pas impossible et peut être payante. Le "en même temps" macronien, le balancier notamment entre la fermeté des contrôles des migrants et l'humanité de l'accueil pour les réfugiés, a sa place même si la ligne de crête est étroite et peut aussi insatisfaire une partie de la gauche et une partie de la droite. Dans ce contexte, l'Europe sert à apaiser les esprits, à éviter que les passions nationales s'enflamment. Il est et sera impératif que l'Europe, au-delà de 141 passagers d'une expédition humanitaire, montrent son efficacité à la fois pour le contrôle des frontières extérieures, l'organisation du premier accueil et la réussite des politiques d'intégration. Le débat des prochaines européennes va aussi, naturellement, tourner autour de cet enjeu. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires