En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 2 heures 51 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 16 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 9 heures 26 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 11 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 12 heures 29 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 12 heures 52 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 13 heures 48 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 15 heures 10 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 17 heures 42 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 3 heures 5 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 7 heures 45 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 12 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 12 heures 37 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 14 heures 52 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 15 heures 38 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 17 heures 59 min
© LUCAS BARIOULET / AFP
© LUCAS BARIOULET / AFP
Liberté, égalité, fraternité... solidarité ?

L'immigration est-elle vraiment une "chance" pour l'économie française comme le suggère le député LREM Aurélien Taché ?

Publié le 09 août 2018
Un député de la majorité a évoqué l'épineuse question de l'intégration des immigrés dans un rapport remis au gouvernement en début d'année. L'immigration est-elle une réelle opportunité pour notre économie ?
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico - Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un député de la majorité a évoqué l'épineuse question de l'intégration des immigrés dans un rapport remis au gouvernement en début d'année. L'immigration est-elle une réelle opportunité pour notre économie ?

Alors que le thème du besoin d'accueillir des travailleurs étrangers afin de face au manque de personnel en France revient à l'ordre du jour, le député LREM Aurélien Taché a pu indiquer "le rapport que j'avais remis au gouvernement en début d'année sur l'intégration des immigrés en France était axé sur la question de l'accès à l'emploi et de l'insertion professionnelle. On sait que dans beaucoup de secteurs, et l'hôtellerie-restauration est un excellent exemple, le bâtiment également ou dans des secteurs plus qualifiés comme le numérique, nous avons besoin de personnel que nous n'avons pas en France". Une déclaration qui reprend ainsi la thématique d'une immigration perçue comme une "chance pour le pays ", un sujet que la recherche économique a pu analyser au cours de ces dernières années, pour en arriver à un résultat nuancé.

Aux Etats-Unis

Selon une étude menée en 2013 par George Borjas, de l’Université de Harvard, le premier point à considérer est la part de PIB représentant la contribution des immigrés au pays. Pour les Etats Unis, cette part est de 11%, soit  1600 milliards de dollars. Et ce chiffre prend aussi bien en compte l’immigration légale qu’illégale. Tout simplement, ces 1600 milliards correspondent au total des revenus perçus par les immigrés dans le marché du travail. L’offre de travail supplémentaire que représente l’immigration est donc assez logiquement un moyen de faire augmenter le PIB d’un pays.
 
La question suivante revient à rechercher ce que sont les conséquences de cette offre de travail supplémentaire sur les personnes étant déjà sur place ; les natifs. C’est ici que les problèmes commencent. La perception la plus évidente est que l’augmentation de l’offre de travail va produire un effet de contrainte négative sur les salaires. Plus de travailleurs aboutit à plus de concurrence entre salariés pour obtenir un emploi, ce qui va permettre à l’employeur de maintenir les salaires à un niveau faible. L’effet serait donc négatif pour le natif qui aurait pu prétendre à un meilleur salaire.
 
Sur ce point, la réponse la plus courante a été notamment apportée par les travaux de Giovanni Peri de l’Université de San Francisco et de Gianmarco Ottaviano de la London School of Economics. Ces derniers faisant valoir que l’apport de travail des immigrés est complémentaire à l’offre de travail existante. Les compétences des migrants et des natifs ne sont pas en concurrence directe, elles sont complémentaires. Le résultat est que de cette complémentarité naît un choc d’offre positif pour l’ensemble des travailleurs, permettant une amélioration des salaires pour l’ensemble.
 
Et en effet, dès lors que l’offre de travail nouvelle n’est pas parfaitement substituable à l’offre existante, l’effet est bien positif sur l’économie. L’offre est enrichie. Reste à déterminer si, effectivement, les immigrés et les natifs ne sont pas de "parfaits substituts". Car s’ils l’étaient, l’effet serait alors une concurrence accrue et une pression à la baisse sur les salaires.
 
 
C’est ce point que le débat académique a lieu. Point qui a également été traité par George Borjas, celui-ci remettant en cause les calculs effectués par Giovanni Peri et Gianmarco Ottaviano. Initialement, la principale critique de Borjas repose sur la prise en compte des personnes de 17 à 65 ans, en n’excluant pas les étudiants, ce qui aurait abouti à une estimation trop forte de la complémentarité des travailleurs. Dont acte. Après révision de leurs travaux, Peri et Ottaviano obtiennent un nouveau résultat, indiquant que l’effet est en réalité plus faible que précédemment avancé. Plus problématique, le calcul effectué sur le long terme abouti un résultat négatif concernant les salariés les moins qualifiés.
 
"En d’autres termes, la simulation "officielle" de Peri et Ottaviano implique que les salaires des moins qualifiés "natifs" chute de 2% sur le long terme et d’environ 5% sur le court terme, et ce, même après prise en compte des complémentarités potentielles entre migrants et natifs de même compétence".
 
 
"L’un dans l’autre, un résultat semble robuste : une fois que la substituabilité entre natifs et immigrants est possible, pour la période 1990-2006 l’immigration aux Etats Unis a eu au pire un  effet négatif modeste sur le long terme sur les salaires réels des natifs les moins éduqués". 
 
De plus, les deux auteurs indiquent :
 
"Sur le long terme, ces estimations impliquent un effet global positif de l’immigration sur les salaires des natifs d’environ 0.6% et un effet global négatif sur les salaires des immigrants précédents d’environ -6%".
 
L’effet positif de l’immigration se cantonne donc aux catégories les plus aisées des natifs, et l’effet négatif se partage pour une part sur les natifs les moins éduqués et pour la plus large part sur les immigrés déjà sur place.
 

Et la France ?

Concernant la France, sur les 5.5 millions d’immigrés recensés par l’INSEE en 2010, environ 2.9 millions sont des actifs, soit près de 10% des actifs en France. Et selon une étude menée par Anthony Edo et Farid Toubal, publiée en septembre 2014 par le CEPII (Centre d’étude prospectives et d’informations internationales) les effets sont sensiblement différents que ceux observés aux Etats Unis :
 
"Nos résultats indiquent qu'une hausse de 10 % de la part des immigrés dans une classe de compétence dégrade d'environ 3 % le taux d'emploi des natifs ayant des caractéristiques individuelles similaires : âge, formation, expérience sur le marché du travail".
 
Ainsi, à la différence des États Unis ayant un marché de l’emploi plus flexible, l’ajustement en France ne se fait pas sur les salaires mais sur le niveau d’emploi :
 
"En résumé, notre analyse indique que, du fait des rigidités salariales, l’impact de l’immigration sur le marché du travail porte en France plus sur l’emploi que sur les salaires. Les entreprises ont tendance à substituer aux natifs des immigrés lorsque ces derniers sont amenés à accepter de moins bonnes conditions d’emploi."
 
La vision de "l’immigration est une chance" paraît moins évidente. Car cet effet négatif de l’immigration n’est rendu possible que par un autre phénomène économique ; la faible demande. Si l’immigration provoque une augmentation de l’offre de travail, c’est-à-dire qu’elle augmente le potentiel économique du pays, il est alors nécessaire d’y répondre par une augmentation de la demande. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires